Belém et le parc Mangal das Garças

17 février 2017

Dernières, News

À peine remis de mes émotions, me revoici dans cet aéroport de misère, encore un avion à prendre au Brésil, direction ? Belém.
Ville de l’estuaire de l’Amazone au Nord du pays, je n’étais là que pour quelques jours, mais cette destination sert aussi de départ pour découvrir l’Amazonie en bateau, d’ailleurs on y est déjà, le décors, la nourriture et la faune sont très différents du reste du pays.
Une fois dans mon auberge, on m'avertit :
– « Bon quand tu sors, pas de bijoux, de téléphone, d’appareil photo, etc. »
– « J’ai rien de très attirant, mais pour l’appareil, j’en ai besoin ! »
– « Oublies »
– « Ce n’est pas SI dangereux, puis je me promène de jour »
– « Jour ou pas, c’est pareil, ne traine pas dehors avec ton appareil ! »
Le manager était japonais, cela faisait 7 ans qu’il vivait ici, avec sa femme brésilienne, ils ont maintenant un enfant de 2 ans.
– « Tu me dis ça pour que je sois sur mes gardes, mais t’inquiètes, j’ai l’habitude »
– « Non, non, je te dis ça car c’est récurent, et même à moi qui vit ici »
Il sort de sa poche un vieux téléphone, genre « frigo » des années 90
– « Tu vois mon téléphone ? C’est avec ça que je me promène »
– « Ben, c’est un choix »
– « Non ! une obligation ! Je me suis fait braquer trois fois mon smartphone, 3 fois ! »
– « Braqué ? »
– « Oui, à l’arme blanche ou à feu, dans la rue, là juste en face »
– « Ah oui quand même… »
– « Et oui, alors maintenant j’ai un téléphone à 10$, c’est plus sûr »
– « Je comprends »
Bon, je ne vais pas risquer le diable. Les photos de cet article ont (malheureusement) toutes été prises avec le petit Canon S95, c’est triste de devoir en arriver à là, mais cela fait partie des aléas du voyage, allez, un petit tour de la ville :

Si vous voulez partir en bateau sur fleuve Amazone c’est d’ici que ça part :

Le fort :

Et le port :

C’est à Belém que j’ai mangé une des meilleure açaí du pays, mais ce qui m’a le plus marqué ce sont les animaux, et en pleine ville !

Par exemple les vautours qui sont légion sur le port :

Vous les voyez là haut sur le toit ?

Mais pas que, il suffit d’aller au jardin/parc de la ville « Mangal das Garças » (gratuit) pour observer une ribambelle d’animaux uniques

Tortues géantes, iguanes, ibis rouges, hérons, aigrettes, filaments roses, et j’en passe

Pas de cages, pas d'enclos, mais ils sont bien, alors ils restent.

Quand je pense à tous ces parcs (nationaux ou pas) aux entrées astronomiques, où parfois il faut deux heures de marche pour observer un lézard, ici, tout est là, comme ça, à porté de bras.

Mon deuxième coup cœur c’est le marché de la ville, le marché Ver-o-Peso, une place unique aux produits locaux, au programme : Fruits (dont l’açaí par kilo !), herbes, huiles, viandes, et noix (du Brésil et de cajou)

Vu les prix imbattables, et mon immense addictions aux oléagineux, l’arrêt y était obligatoire

Les vendeuses sont adorables, malgré mon pathétique portugais elles prennent le temps de m’expliquer…

…comment le fruit est fait, comment elles le décortiquent et le vendent

Ci-dessous, des cornichons :

Mais aussi, de la viande séchée/salée

Des parépous (fruit du Palmier Pêche), vous connaissez ? Pas vraiment un fruit mémorable… Mais ce n’est qu’une opinion.

Je n’attendais absolument rien de Belém, pourtant elle m’a beaucoup apporté (et sans avoir été braqué !), un regard complètement différent du pays, décidément le Brésil a beaucoup de facettes, à chaque fois que l’on croit le cerner il nous déstabilise avec d’autres cultures, décors et visions de vie. J’aime définitivement ce pays, c’est une perle encore pleine de préjugés, je dois y passer plus de temps.
En attendant un éventuel retour, voici enfin le dernier avion, et il m'emmène encore plus en profondeur, près de la frontière avec la Guyane française, malheureusement y voler directement me couterai un bras.
Ce n’est pas grave le reste se fera en bus, et croyez moi cela valait le coup d’être vécu, le prochain article sera d’ailleurs entièrement consacré à cette « aventure de 600Km » réalisée en 32 heures…

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

4 réponses à “Belém et le parc Mangal das Garças”

  1. Charles Dit :

    Oui bon d’accord ils sont en liberté et n’appartiennent à personne ces oiseaux mais la vraie question…ça se mange :wink: ?

    (oui bon j’ai vu que t’étais devenu végétarien depuis donc je sais que la question restera sans réponse ahah)

    Répondre

  2. cathy Dit :

    cest vrai que tes articles nous montrent egalement beaucoup de diversites au niveau de ce pays, je crois que pour la plupart dentre nous on voit au depart, les plages de Rio, le carnaval, et la foret amazonienne…merci pour ces decouvertes tres enrichissantes!

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.