Ciudad del Este

26 mars 2016

Dernières, News

Troisième et dernière étape au Paraguay, la ville commerciale en frontière avec le Brésil, Cuidad del Este.
Alors ici, c’est plutôt pas beau, et en plus les habitants m’ont dit de ne pas trop trainer à la nuit tombée… Bon, j’ai l’habitude des villes frontière, ce n’est jamais très attirant, ici en plus c’est une zone franche, des tonnes de magasins en tous genres (surtout en électronique et produits de luxe) quel est l’avantage ? Les brésiliens voyons ! Ils se ruent littéralement sur les écrans plasma, appareils photo et derniers smart phones, c’est tellement moins cher qu’au Brésil, même les Argentins (qui ont un pouvoir d’achat bien inférieur) sont légions dans les environs.
On peut aussi visiter le barrage, je veux THE barrage, Itaipu, car cette centrale est toujours aujourd’hui la première en quantité cumulée d’énergie produite. Cela peut se visiter des deux cotés, je voulais le faire, mais nous étions le 24 décembre… Alors je pars (essayer de) voir la seule chose « intéressante » de la ville : Les chutes Salto Monday
Des chutes qui seraient bien plus visitées si elles n’étaient pas en compétition directe avec leurs voisines, les mondialement connues chutes Iguaçu (vous ne connaissez pas ces dernière ? Attendez le prochain article), mais j’ai du temps, alors allons voir.
Sur le chemin, personne, vraiment, pas-un-chat. Je peux commencer à les apercevoir  :

Devant l’entrée je demande timidement si c’est ouvert, et on me répond par la positive, cool !

Une petite marche de 5/10 minute vous amène au mirador

Quelques images :

Vraiment sympa ces cascades, ça fera mon Noël.
Le lendemain, le 25 donc, je me décide à passer la frontière. On me dit qu’il n’est pas très sûr de la passer à pieds, car en fait la rivière fait office de frontière, donc un pont à franchir.

pont_frontiere_paraguay_bresil_3

Tampon de sortie reçu, et premiers pas sur le pont effectués.

pont_frontiere_paraguay_bresil_2

Traversé sans aucune difficulté, tampon d’entrée en poche, je suis au Brésil !              Je suis au…                  P… je suis au Brésil.
Toutes les images de danger viennent à mon esprit, tous ces reportages que j’avais vu en France, ces matraquages cérébrales sur l’insécurité du pays, ces histoires à faire frémir n’importe quel voyageur, bon sang !
Les rues sont désertes (ben oui, c’est Noël…), je suis seul avec mes sacs, encore 5 kilomètres à marcher avant d’arriver au premier hôtel, l’angoisse.

riviere_frontiere_paraguay_bresil

Suite au prochain épisode…

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.