Découverte du Vanuatu : Espiritu Santo

2 mai 2014

Dernières, News

À Port-Vila il est facile de se déplacer, des taxi/bus à chaque coins de rue. C’est comme des taxis, car il vont partout, mais aussi comme des bus, car d’un vous partager la course avec d’autres, et de deux, le prix reste toujours le même : 150V (1,5$)

Bref tous ça pour dire, que je suis de retour à l’aéroport…

taxi_bus_vanuatu_interieur

…et cette fois-ci pour Espiritu Santo.
Sur place un couple de français me rejoignent (rencontré sur Tanna), et comme ici pas de bus, on loue une voiture (à trois, c’est plus qu’abordable) direction Port-Olry, une plage au Nord de l’île

voiture_location_port_olry

Les nuages gâchent un peu la luminosité, mais c’est vraiment pas mal, voyez plutôt :

port_olry_cocotier

port_olry_barque

Alors on se prend le déjeuner sur place, pour ces messieurs dames, langouste et crabe de cocotier, pour moi …du poulet et du riz ( on a le budget qu’on a !)

port_olry_repas_crabe_cocotier

crabe_cocotier_port_olry

Puis, oh surprise, les nuages se lèvent

port_olry_eau_bleu

Le bleu du ciel est plus éclatant…

ile_port_olry

…ce qui donne à cette eau turquoise une brillance unique, bon comme d’hab. photos :

plage_port_olry

port_olry_cocotiers_plage_ile

port_olry_cocotiers_barques

port_olry_cocotiers

port_olry_cocotiers_plage

port_olry_plage_ombre_cocotiers

Sans doute une des plus belle plage que j’ai eu à visiter

port_olry_plage

port_olry_coqillage

plage_port_olry_2

Puis retour sur la route, pour une seconde plage…

espiritu_santo_route

…la plage : Champagne !

panneau_plage_champagne

plage_champagne_4

plage_champagne_3

Avec au fond à droite…

plage_champagne_2

…ses coraux

plage_champagne_eau

espiritu_santo_coraux_plage_champagne

coraux_plage_champagne_espiritu_santo

plage_champagne

Les trous d’eau sont légions dans la région, pourtant entre les indications « moisies » et les sites fermés, on en verra qu’un, mais pas du moindre :

trou_bleu_espiritu_santo_vanuatu_3

trou_bleu_espiritu_santo

trou_bleu_espiritu_santo_vanuatu

Une eau bleu écarlate, il y ont mit du Canard WC ce n’est pas possible !

trou_bleu_espiritu_santo_vanuatu_2

trou_bleu_espiritu_santo_2

Un décors presque irréel

trou_bleu_espiritu_santo_3

trou_bleu_espiritu_santo_5

trou_bleu_espiritu_santo_4

Avant même d’avoir posé le pied au Vanuatu, on m’avait rabattu les oreilles avec la viande de bœuf local, d’ailleurs une des principale exportation du pays. Incroyable non, le Vanuatu fait une des meilleure viande au monde, il fallait que j’essaie.

viande_boeuf_vanuatu

Alors je peux vous dire que sa réputation ne démérite pas ! Mes papilles en frissonnent encore, sans exagérer, il était possible de couper ce steak avec une cuillère, du beurre ! Après le Japon (Kobe), l’Australie et la Nouvelle-Zélande, je pensais avoir goûté le « must » niveau bœuf, et bien on en découvre encore…
Vu qu’on avait la voiture pour 24h, on en a profiter pour partir (le matin donc) au Million Dollar Point.
Avant de passer aux images, une petite explication sur cet endroit, oui un peu de culture. Fin des années 30, seuls les britanniques et français avaient -officiellement- des bases militaires au Vanuatu, officiellement car il y en avaient d’autres (2 exactement), tenues par les américains, elles étaient « secrètes » mais bel et bien réelles. À la fin de la seconde guerre mondiale, le matériel de guerre avait bien évolué et ces « vieilleries » un peu rongées par l’humidité n’avaient plus leur place dans -la grande armée américaine- alors que faire ? Rapatrier le tout ? Trop cher… Revendre ? Oui, mais presque personne en voulait, les français et britanniques ont dit non, ils ont juste trouvé preneurs chez les chinois et philippins et encore, un très faible pourcentage… Alors quoi ? Le donner ? Ha ! Certainement pas, ils ont préféré tout saborder, oui, littéralement « saborder », ils ont tout envoyer dans l’eau, les tanks, camion, navires, jeeps et …les caisses de Coca-Cola (si, si). Des millions de dollars jetés à la mer (des milliards en fait), voilà le pourquoi de ce nom. Sans le savoir ils auront créé un des meilleur site de plongé au monde, et possibilité de le visiter depuis le bord de mer, même pas besoin de bateau.
Mais aujourd’hui la mer est mauvaise, il y a de la houle, le temps est gris, l’eau aussi. Impensable de se dire que sous cette cape marron se cache toute une armée. Tans pis, on y est on se jette à l’eau. Au début on ne voit rien, les deux premiers mètres de profondeur sont complètement troubles, essayons plus profond, ouha ! Ça y est je vois ! À vous maintenant :

million_dollar_point_poisson_clown

million_dollar_point_tank_chenille

million_dollar_point_tank

million_dollar_point_tank_coraux

million_dollar_point_sous_eau

million_dollar_point_roue

million_dollar_point_bateau

million_dollar_point_camion

million_dollar_point_chenille_tank

Cette épave est encore plus profonde, voilà pourquoi l’image est plus claire.

million_dollar_point_epave

million_dollar_point_carcasse

million_dollar_point_moi

illion_dollar_point_bateau_epave

million_dollar_point_avant_camion

camion_million_dollar_point

On imagine ce même spectacle avec une eau plate et transparente, ça doit être quelque chose. Mais je suis ravis d’y être passé, on en sort avec un mélange d'excitation et …de gâchis. Bon allez, un petit repas local au marcher pour se requinquer :

repas_rue_vanuatu

La cave Millénium est un autre endroit très populaire sur Espiritu, une grotte à visiter en maillot de bain puisque elle s’enchaîne avec du canyoning, nous sommes 5 car deux japonaise ont rejoins l’équipe de choc.

millennium_trekking_cave_8

millennium_trekking_vanuatu

millennium_trekking

Après un traversé de jungle, et une descente sur des marches de fortune, nous arrivons au pied de la grotte.

millennium_trekking_2

Pas d’images, car trop sombre, mais de toute façon pas grand chose à montrer… C’était une grotte quoi… Voici la sortie :

millennium_trekking_cave_6

Avant de passer à la suite, ils nous font « le côté touriste » en nous badigeonnant le visage de « peintures tribales » mouhais. Autant les japonaises sont ravies, autant nous pas trop…

peinture_visage_millenium_vanuatu

Je refuse gentiment, mais Sylvain n’a pas le courage, regardez comme il est content d’y passer :

peinture_visage_millenium_vanuatu_2

Ah Sylvain si tu me lis, je suis sûre que tu seras ravis de voir ces images. La gueule !

peinture_visage_millenium_vanuatu_sylvain

Bon c’est partie pour le canyoning

millennium_trekking_cave_4

millennium_trekking_cave

millennium_trekking_cave_2

millennium_trekking_3

Là non plus pas trop d’images, je n’avais que la Gopro et dans ce canyon avec ce temps (pluvieux), elle n’a pas vraiment assuré. En revanche cette partie valait largement la chandelle ! Quel trip ! Incroyable, on a adoré et on en redemandait, se laisser transporter par le courant au milieu d’un canyon pendant plusieurs kilomètres, sautant parfois de 3, 4m, un vrai plaisir.

Mais il est temps de retourner au village…

millennium_trekking_cave_5

…et de dire au revoir aux japonaises, car nous ne sommes pas ici seulement pour découvrir la nature, il était temps dans savoir un peu plus sur les Ni-Van. Et pour ce faire nous allons dormir sur place, dans leur village. Voici ma jolie chambre :

millennium_trekking_chambre

Et le village en question :

millennium_trekking_village

Des tombes au milieu, oui, mais seulement des tombes de chefs.

millennium_trekking_village_tombes

fleurs_arbre_espiritu_santo

sol_ fleurs_arbre_espiritu_santo

fleur_arbre_espiritu_santo

fleurs_arbre_espiritu_santo_pourpre

Et bien sûr il font pousser leur propre Kava. Bon allez encore un peu de culture (décidément !), le kava est une boisson typique des îles du pacifique, mais particulièrement le Vanuatu, les Fidji, et la Nouvelle Calédonie. Il est tiré de cet arbre que l’on appelle vulgairement « poivrier sauvage » (nom réel : Piper methysticum)

kava_vanuatu_espiritu_santo_

plante_kava_vanuatu_espiritu_santo

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo_5

portraits_ni_vanuatus

enfant_vanuatu

Et ce soir on aura droit à du kava frais.
Pour ce faire il faut prendre ses racines…

millennium_trekking_village_kava

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo_2

…enlever la peau…

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo

ni_vanuatus

portrait_enfant_vanuatu

millennium_trekking_village_kava_pied

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo_6

…le couper en petits morceaux…

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo_4

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo_chien

enfant_portrait_vanuatu

…le râper (avant cette étape se faisait à la bouche… Ils prenaient les morceaux, les mâchaient, et les recrachaient pour faire le mélange… Et apparemment certains villages le font encore en mode « traditionnel »)…

preparation_kava_vanuatu

…puis le mélange avec un peu d’eau au milieu d’un chiffon, qu’ils « pressent » entre leurs mains…

preparation_kava_vanuatu_espiritu_santo_8

…le délicat breuvage est prêt.
Cette boisson est interdite dans plusieurs pays, y compris la France (avec la Nouvelle Calédonie en exception), pourtant aucune dépendance, mais elle contient des substances anesthésiantes et anxiolytiques, avec des effets euphorisant (et aussi anti-dépresseur). Mais c’est avant tout un acte social, la tribu vous invite à boire le kava comme signe de bienvenu.
Il font aussi pousser leur propre tabac :

tabac_village_cave_millennium

Allons voir ce qu’il se passe en cuisine, ce soir gros repas : poulet, légumes et une tonne de féculents. Certains bouillis, mais d’autres, comme le poulet, cuits sur des pierres brûlantes, à l'intérieur de feuilles de bananier.

cuisiner_village_millenium_village

cuisine_millennium_trekking_village

cuisiner_village_millenium_village_4

cuisiner_village_millenium_village_5

cuisiner_village_millenium_village_3

cuisiner_village_millenium_village_2

cuisiner_vanuatu_enfant

portrait_enfant_ni_vanuatu

Puis vient l’heure de préparer le dessert, à l’aide du manioc bouillit, puis battu…

preparation_manioc_tapioca_vanuatu

preparation_manioc_tapioca_vanuatu_5

preparation_manioc_tapioca_vanuatu_4

…c’est presque comme du tapioca maintenant.

preparation_manioc_tapioca_vanuatu_3

portrait_enfant_ni_va

Voilà le résultat (pour le dessert) recouvert de lait de coco.

tapioca_lait_coco_vanuatu

Le taro et le patates douces

taro_patate_douce_repas_vanuatu

poulet_facon_traditionnelle_vanuatu

poulet_facon_traditionnelle_vanuatu_village_millenium

Puis arrive la pièce maitresse

poulet_facon_traditionnelle_vanuatu_feuilles_bananier

poulet_facon_traditionnelle_vanuatu_feuilles_bananier_4

poulet_facon_traditionnelle_vanuatu_feuilles_bananier_3

poulet_facon_traditionnelle_vanuatu_feuilles_bananier_2

Mais ils ont rajouté d’autres trucs au passage :
– « Mais vous mangez avec nous ?! »
– « Non, c’est pour vous »
– « Ah mais on est que 3, pas 30 ! »
– « Mangez, mangez ! »
– « Ok, mais appelez les familles du village, on partage »
– « Non mais ce n’est pas la peine »
– « Mais si, j’insiste »
Et il aura fallut insisté ! Et même avec ça, ils rentraient au compte goûte, prenant une assiette par-ci, une assiette par-là, pour manger dans le coin de la pièce. J’aurai préféré qu’on se mette tous autour de cette gigantesque table, mais à part le chef, et deux trois personnes, je sentais qu’ils étaient gênés.

Maintenant place au kava (pas de photos, il faisait trop sombre), cela se sert dans des moitiés de noix de coco, et un goût terreux, ce n’est pas bon ! Mais pas bon du tout ! Premier effet, la langue et les lèvres piquent un peu, mais surtout on se sent comme sorti du dentiste, puis après la deuxième coupe, j’avais comme un chape de béton sur le front, à la troisième on en pouvait plus… Toujours pas d’effets euphoriques, mais la tête qui raisonnait. je n’avais qu’une envie : aller dormir !
Il faut savoir que c’est au Vanuatu que le kava est le plus fort, le plus « pur », bref c’est ici qu’il martèle le plus. En général les autres pays se servent de kava séché, bien moins fort. D’ailleurs j’ai goûté aux Fidji, c’était presque de l’eau.
Nous avons longuement discuté avec le chef et ses acolytes avant d’aller nous coucher, c’était vraiment une bonne expérience.
Il est temps de quitter le pays, mes billets d’avion prit à l’avance m’oblige à presser le pas, et ce n’est pas facile car ce pays m’a marqué au fer rouge, j’aurai vraiment aimé y rester plus longtemps… Peut-être une autre fois.
En attendant, un autre avion m’attend, et il porte 4 grosses lettres à l’avant : FIJI

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

8 réponses à “Découverte du Vanuatu : Espiritu Santo”

  1. papa Dit :

    Encore de belles choses comme ce trou bleu au milieu de la forêt ou bien ces carcasses militaires qui resteront un paradis pour les plongeurs mais un désastre écologique résultant de la « folle folie ds hommes »,reste quand même cet accueil grandiose qui vous a été réservé par les autochtones , des gens qui ont bossé et partagé juste pour vous,
    juste pour faire plaisir ,juste ….pour le fun ,super.

    Bises mon p’tit.

    Répondre

  2. Sylvain Dit :

    Salut Sandro !
    Evidemment que je te lis, surtout quand j’ai une petite envie d’évasion derrière mon écran ;)
    Effectivement je suis « ravi » de découvrir tes photos du rituel, soit disant obligatoire, pour pouvoir rentrer dans la grotte. Ils sont tellement adorables ces ni-Van que je n’ai pas su dire non, mais c’est vrai que j’ai quand même l’air un peu puni :(
    Nous aussi nous gardons un excellent souvenir du Vanuatu, même malgré ta rencontre c’est pour dire! :p
    Je rigooole, tu sais bien qu’on a pleuré toute les larmes de nos corps lorsque nos routes se sont séparés.
    Je t’envois un MP bientôt pour te raconter nos lifes, ça t’occupera quand tu auras 6h à attendre dans une correspondance.
    Ciaoo l’ami

    Répondre

  3. NowMadNow Dit :

    « Ce pays m’a marqué au fer rouge » :)

    Répondre

  4. skue Dit :

    Quelle belle pays, mon dieu ces photos sont excellents!

    Répondre

Laisser un commentaire à Sandro

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.