Différentes facettes du Honduras

18 février 2015

Dernières, News

Le Honduras est connu pour ses îles plus haut Nord, mais j’avais envie de rester un peu dans les terres avant de découvrir les plages. Nous nous posons à Santa Rosa, rien de spécial, mais village sympa, et bien sûr, église !

santa_rosa_eglise_honduras_fleurs

santa_rosa_eglise_honduras

santa_rosa_eglise_blanche_honduras

En fait Santa Rosa n’est qu’un point pour poser nos sacs (et dormir), car le but c’est de visiter Gracias, un petit village au sources thermales.

rue_gracias_honduras

palacio_municipal_gracias_honduras

Et aussi des églises…

honduras_gracias_eglise_de_la_merced

honduras_gracias_eglise_de_la_merced_portail

honduras_gracias_eglise_de_la_merced_meuble_interieur

honduras_gracias_eglise_de_la_merced_interieur

Celle-ci était vraiment d’un blanc éclatant.

honduras_gracias_eglise_de_la_merced_blanche

honduras_gracias_eglise_de_la_merced_3

honduras_gracias_eglise_de_la_merced_2

gracias_honduras_place

Et bien sûr nous passons quelques heures à nous relaxer aux thermales.

eaux_thermales_gracias_honduras

eaux_thermales_gracias_honduras_4

Bon relaxer, est un bien grand mot, car même si les lieux sont idylliques, ils arrivent à le dénaturer avec une baffle géante qui hurle de musique pop, ce qui gâche un peu l’ambiance…

eaux_thermales_gracias_honduras_3

eaux_thermales_gracias_honduras_2

honduras_gracias_moi_source_eau

De retour à Gracias, une autre …église, ben oui.

arriere_eglise_gracias_honduras

croix_portail_eglise_gracias_honduras

croix_portail_eglise_gracias_honduras_soleil

Puis nous nous décidons à partir au Nord, près de la mer. Pour cela nous devons rejoindre La Ceiba, ici changement de décor, d’un les plages sont laides, mais en plus, sales. Le trucs c’est que ce n’est pas ça qui me dérange, c’est autre chose. Comme une sensation d'insécurité, j’ai comme la nuque qui s'irise à chaque croisement de rue, les magasins sont tous sous grille, les trottoirs fracassés. Je ne me l’explique pas, c’est comme ça, peut-être mon passé militaire/sécurité qui me sonne des cloches, et même si rien n’est arrivé, que je n’ai JAMAIS eu aucune altercation, nous sommes tout le temps resté sur nos garde.
Sur ceux, je demande à l'hôtel :
– « C’est dangereux ici ? »
– « Noooon, ne sortez pas après 18h, et restez sur la rue principale, il n’y a aucun problème »
– « Ce n’est pas dangereux, mais je ne peux pas sortir de la rue principale ?! »
– « Ah il ne faut pas chercher le bâton… »
Super rassuré, je fais quelques recherches sur le net, et j’y apprends que le Honduras a (tristement) battu le record du pays le plus dangereux au monde ! Avec un taux de 90 homicides par tranche de 100 000 habitants. Mon instinct ne s’était pas trompé…
Nous sommes là, et même si nous ne sommes pas franchement pas rassuré, on ne va pas arrêté de visiter pour autant, direction les îles Cayos Cochinos, ici nous sommes sur la deuxième plus grande barrière de corail, et encore une fois, changement d’ambiance totale.

iles_Cayos_Cochinos_barque_couleur

iles_Cayos_Cochinos_barques_bois

iles_Cayos_Cochinos_eau_verte

Aucune pression, on se sent bien, une toute nouvelle facette du pays vient de s’ouvrir à nous, en plus c’est magnifique.

iles_Cayos_Cochinos_enfants_plage

iles_Cayos_Cochinos_hihi_etoile_de_mer

iles_Cayos_Cochinos_ile_barques

iles_Cayos_Cochinos_ile_chemin

iles_Cayos_Cochinos_ile_eau_bleue_barques

iles_Cayos_Cochinos_ile

Les fonds marins sont heureusement protégés

iles_Cayos_Cochinos_moi_coquillage

iles_Cayos_Cochinos_panneau

La pêche n’est que locale (108 habitants sur ces îles (2001) d’après Wikipédia)…

iles_Cayos_Cochinos_peche

…et les plages méritent largement le déplacement.

iles_Cayos_Cochinos_plage_arbre

iles_Cayos_Cochinos_plage_barque_bois

iles_Cayos_Cochinos_plage_barques_eau

iles_Cayos_Cochinos_plage_sable

iles_Cayos_Cochinos_poisson_eau

iles_Cayos_Cochinos_ponton_eau

iles_Cayos_Cochinos_raie

raie_iles_Cayos_Cochinos

iles_Cayos_Cochinos_tortue

plage_bateaux_sable_iles_Cayos_Cochinos

iles_Cayos_Cochinos_sous_eau

Quelques photos sous-marines

sous_eau_iles_Cayos_Cochinos

Ici un serpent qu’il appellent « The pink snake » (serpent rose), alors qu’il n’est absolument pas de cette couleur… Mais d’après les locaux, son nom vient de la couleur qu’il a quand il est bébé, adulte ça change. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas vénéneux, donc même imposant, totalement inoffensif.

iles_Cayos_Cochinos_rose_serpent

serpent_rose_iles_Cayos_Cochinos

iles_Cayos_Cochinos_serpent_rose

On passera le reste de la journée à se prélasser sur le sable.

iles_Cayos_Cochinos_sable

Incroyable de passer de petits villages, simples, accueillants, et sûr, à une ville comme La Ceiba (et apparemment ce n’est pas la pire…), puis à seulement quelques kilomètres, un paradis, où la vie n’est que pêche et farniente.
Nous allons donc rester côté plage, et partir plus de temps sur les îles d’en face, nommées Utila et Roatan.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

12 réponses à “Différentes facettes du Honduras”

  1. LadyMilonguera Dit :

    Superbes photos ! Ça donne envie de sauter dans le 1er avion ;)

    Répondre

  2. marie Dit :

    Bonjour,
    j’ai passé quelques jours aux Honduras lors d’un voyage au Guatemala. Complètement improvisé. Je suis allée à Roatan: un peu déçue car très difficile de trouver où dormir pour pas trop cher. Je suis tombée pendant les vacances d’un pays voisin du coup énormément de monde…
    Coté sécurité, des routards m’avaient prévenue que c’était pas ça au Honduras.
    J’étais tout le temps sur mes gardes: un mec un peu louche m’a suivie sur une plage (juste un exhibitionniste mais bon j’étais pas très rassurée >< car j'étais toute seule) et sinon on m'a volé mon porte monnaie sur une aire où le bus s'était arrêté. Rien de grave au final.
    A part ça j'ai souvenir des gens très gentils.

    Quant à l'île Cochinos, ça a l'air magnifique…

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Bonjour Marie,

      Roatan est très chère, je confirme !
      Un vol de porte-monnaie peut arriver n’importe où, quelques part tu as eu une bonne expérience (comparé avec les autres voyageurs que j’ai croisé…), et oui, les gens sont adorables, spécialement dans l’Ouest et le Sud.
      A+

      Répondre

  3. olivier Dit :

    Waouh; les photos sont sublimes :-) ça donne envie d’y aller :-)

    Répondre

  4. Helena Dit :

    Tes photos sont superbement réussies, même que ça donne envie d’y rester à Honduras pour y vivre! Je me demande pourquoi appeler votre blog tête de chat ?

    Répondre

  5. cath Dit :

    ca cest sur ca donne envie dy aller faire un tour…je netais pas au courant pour la barriere de corail, les fonds marins ont lair magnifique!

    Répondre

  6. Elodie Dit :

    Bonjour,
    Votre article date un peu mais j’aimerais savoir si vous vous rappellez comment vous vous êtes rendus aux îles cayos cochinos et si vous avez facilement trouvé un hébergement ? Est-ce hors de prix ? On est en tour du monde, donc budget restreint, mais ces îles nous font de l’œil !
    Merci de votre aide.
    Une pensée de copan ruinas !

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Bonjour Elodie,

      En fait c’était notre guesthouse qui proposait un a/r sur ces îles, et nous n’avons pas dormit sur place, nous y avons juste passé la journée (suffisant à mon avis)
      Mais, que ça soit pour le transport ou le logement sur place, votre hôtel/Guesthouse à La Ceiba vous renseignera sans problème.
      Pour ce qui est du coût, je ne m’en rappelle pas, mais je négocie toujours et longtemps, si on a y été c’est que le prix était raisonnable. Donc tout dépend de vos talent de marchandage ;)

      Amicalement,
      Bon vent !

      Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.