Le nid de Pablo Escobar

4 novembre 2017

Dernières, News

Alors oui, c’est ici que tout commença (et que tout fini…) pour Pablo.
« Ici » il y a même des tours qui vous emmènent voir ses anciennes résidences, où il a été tué, sa tombe, etc. Pourtant ce n’est vraiment pas pour lui que je suis passé à Medellín, d’ailleurs je n’ai pas prit un de ces tour, je trouvais ça déplacé, et peu pathétique.
Non, si je suis là, c’est pour la ville, cette ville unique au milieu d’une vallée, elle même envahi par les habitations de fortunes, plus on habite haut, plus on est pauvre.

En bas, et bien à plat de grands buildings se font face, un tramway moderne rejoint les quatre coins de la city.

Ce que j’ai trouvé le plus agréable, le Palais de la Culture, sa place et les parcs autours, clairement touristique (par les colombiens) mais vivant, et comme son nom l’indique de l’art en profusion :

Le reste ? Un centre comme il y en a des centaines, bon c’est bientôt Noël, alors il y a des décorations certes, mais ce n’est pas au milieu des grandes avenues que j’ai pu vraiment apprécier Medellín.

Quelques restaurants végétales…

…et quand ce n’était pas possible, on se débrouillait comme on pouvait, avec les moyens du bord :

Ce que j’ai préféré ? En haut ! Prenez le téléphérique, jusqu’en haut, tout au bout, le parc Arví

Un endroit sympa pour marcher, respirer (si c’est important !), rencontrer des familles,

manger à Funglus…

…ou quelques fruit locaux au marché sous toile.

Vraiment à ne pas manquer.
Et si vous désirez visiter le cœur avec un grand C de Medellín, prenez les escalateurs !

Non, je ne plaisante pas, la ville a construit (en plus du téléphérique) des escalateurs pour faciliter les allées et venues des moins aisés, c’est gratuit, et grâce à cette mécanique (de presque 7 millions de dollars) il suffit de 6 minutes pour faire le trajet, au lieu de de 35.

La haut les plaisirs sont simples, et les joies sont grandes, toboggans…

…et piscines improvisées

Pour sûr, c’est la haut que Medellín montre son vrai visage, c’est la haut que la vie bat son plein, et c’est la haut que j’ai savouré mes meilleurs moments.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

2 réponses à “Le nid de Pablo Escobar”

  1. cathy Dit :

    exact assez impressionant cette vallee ou tout s’ est construit de bas en hat, sacre difference

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.