Le Nord-Ouest du Vietnam, 2ème partie

8 décembre 2008

News

Apres plus de six heures de bus, sur une route plus que « mauvaise », nous arrivons enfin sur Dien Bien Phu. J’étais curieux de découvrir cette ville, qui sonne si familière à nos oreilles, nos aïeux y ont livrés leur dernière bataille contre les vietnamiens, et nous en connaissons l’échéance…
A part les vestiges de guerre, la ville n’a pas vraiment de charme, pas grand chose d’intéressant à découvrir à par peut-être les coiffeurs de rue, une chaise et un miroir, et en avant la musique!

Peut-être aussi le marché, où les gens sont souriants,
et vous vendent des pots de miel à la sauce « abeilles » et aussi les panneaux en anglais où il manque parfois quelque lettres…

Mais l’histoire reste le point important, je m’étais toujours posé un tas de questions sur cette guerre, pourquoi nous y avons participé, et j’ai eu mes réponses.
Je pense qu’il faut être français pour apprécier Dien Bien Phu, je l’ai visité de long en large, avec Hihi qui n’en pouvait plus de voir des chars et des mitraillettes.

-« Toi qui es contre la guerre, pourquoi tu t’intéresses tant à celle-ci? » me demande-t-elle, « C’est ennuyeux à mourir!.. »
C’est vrai, pourquoi je reste fasciné, pourquoi je scrute les moindres détails? Je crois qu’il n’y a pas 36 réponses, d’abord parce-que je suis curieux de nature, mais surtout parce-que je suis français! Ben oui, c’est en moi, ça coule dans mes veine, des gens de ma culture, de mon pays ont lutté ici, et même après deux ans et demi de voyage je suis toujours un peu chauvin…
Les tranchés creusés nos anciens ont été préservé,

les cratères que les obus ont laissé sont toujours la,

et si vous allez au muséum, vous y verrez des photos qui vous rappelleront la chance que l’on a de ne pas avoir connu ça…

Deux jours à gonfler Hihi avec l’histoire de France suffisent, il est tant de reprendre la route. Nous prenons le pire bus du voyage, plein à craquer et qui tombe en panne toute les heures!

Mais nous y arrivons, où? A Muang Lai, un petit village qui ne devrait plus apparaître sur les cartes, et cela dès 2010, car le futur barrage l’engloutira, lui et ses rizières sous plusieurs mètres de cube d’eau…

Il est même difficile de se nourrir, même les restaurants ont deja disparus! Mais les paysages sont aux rendez-vous,

et nous en avons profité pour aller rendre visite aux paysans, histoire qu’ils nous montre la manière de récolter et de triller le riz.

Puis direction Lai chau plus au nord, où les minorités ethnique, ne sont pratiquement plus des « minorités »,

il y en a partout et pour notre plus grand plaisir! Différentes tenues, ou langages, une pluie de cultures diverses s’abat sur nous, nous sommes aux anges. Nous n’avons pas beaucoup filmé sur ces lieux, alors je ne vous ai fait qu’un tout petit film, pour que vous ayez un bref aperçu en vidéo.

Le lendemain nous sommes partis pour Bac Ha, pour découvrir le fameux marché du dimanche, dont je vous parsèmerais de photos dans les prochaines news.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

6 réponses à “Le Nord-Ouest du Vietnam, 2ème partie”

  1. ARNAUD Dit :

    Salut vous deux !

    tu savais que les Français avaient mené la guerre à Taiwan aussi ???

    Si tu vas dans le pays de HIHI, va faire un tour sur les iles de PENGHU.
    D'abord parceque c'est assez petit, traversable en scooter, de grandes et belles etendues de sable et on y mange très bien (comme dans tout Taiwan d'ailleurs).
    Mais aussi parceque tout au sud (si je me souviens bien), il y a le fort de HSITAI où nos marins qui voulaient faire de l'ile " le Hongkong français",se sont battus.

    J'ai trouvé ce lien qui va t'interesser :
    http://www.gio.gov.tw/info/nation/fr/fcr97/2002/5/s10.html
    (c'est tout en bas)

    c'est dingue comment la guerre et les batailles n'interessent pas les femmes…..m'enfin !

    a plus, les voyageurs.

    ARNAUD & YUNPIAN

    Répondre

  2. Sony Dit :

    c’est vrai que les paysages sont splendides ca fait rever!!! j’adore tes textes tu oublies pas d’y ajouter une tite pointe d’humour souvent!!! le coup du centre de langue excellent j’ai bien ri!!! j’ai trouve egalement super leurs differntes tenues ttes ces couleurs c’est trop beau!!! quant a l’histoire de france j’imagine qu’au bout de 2 jrs hihi devait craquer mdr!!! mais c’est une histoire qu’on ne doit pas oublier et suis d’accord avec toi on a bcp de chance de ne pas avoir connu certaines epoques!!!!

    Répondre

  3. Estelle Dit :

    Bonjour à vous !
    J’atteris par hasard sur votre site, suite à une mention faite dans le carnet de voyage de mon père… !
    En effet, celui-ci a effectué en 2008 un tour du monde et a croisé votre route à Dien Bien Phu ! Il relate votre rencontre et cite votre blog !
    Peut-être vous souviendrez vous d’un monsieur grisonnant, habitant le nord de la fance qui vous a, semble-t’il, parlé de l’écrivain Stevenson !
    Je suis sa fille et lis sur un tard son carnet de route.
    En tout cas, j’admire votre périple et espère un jour pouvoir suivre vos traces.
    Bon vent !

    Estelle

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Bonjour Estelle,

      Bien sûr je me rappelle votre père! Mais je ne savais pas qu’il tenait un carnet de route (et encore moins qu’il y avait cité mon site…), pouvez-vous me donnez l’adresse?
      En tout cas merci pour vos encouragements, et peut-être à un de ces jours :o
      Cordialement.

      P.S: Passez le bonjour à votre père de ma part, merci.

      Répondre

      • Estelle Dit :

        Je me suis mal exprimée ! Il s’agit d’un carnet de route, version papier !
        Etant complètement réfractaire et incompétent en terme informatique, il ne jure que par la carte postale et l’écrit !
        A chaque voyage, il raconte ses journées et colle divers photos, cartes, fleurs, etc… dans un ou plusieurs cahiers qu’il envoie au fur et à mesure du voyage ou donne à lire à son retour.
        Ayant un peu trainé, je ne le lis que maintenant et j’y ai découvert la mention de votre rencontre et donc du site que vous teniez, qu’il a consciencieusement noté !
        Quel plaisir de recouper ses découvertes avec celle de personnes qu’il a croisé !
        Je ne manquerais pas de lui passer vos salutations.
        Cordialement !

        Répondre

Laisser un commentaire à Estelle

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.