Les chutes d’Iguassu (partie 1)

1 avril 2016

Dernières, News

Après avoir atteint la ville, je prends le premier hôtel sur mon chemin, l’accueil est incroyable, ce n’était que le début d’une découverte culturelle unique, je peux déjà vous dire que le Brésil est très vite entré dans mon cœur. Mais vous pourrez vous en apercevoir avec les prochains article.
Voici donc Foz do Iguaçu, mondialement connu pour ses chutes, les plus large au monde. La visite se fait en 2 temps, car la moitié se visite de ce côté (Brésil donc) et l’autre, côté Argentine. Cet article ne va pas suivre (pour une fois) la chronologie du voyage, pour deux raisons, la première est que 99% des visiteurs découvrent ces chutes au même moment (genre jour 1 Brésil, jour 2 ou 3, Argentine) de quoi se faire une idée de l’ensemble. Sauf que moi, ce n’est pas du tout ce que j’ai fait… Sachant que je reviendrais dans les parages, j’ai gardé le côté Argentin pour plus tard, histoire d’économiser de la place sur les pages de mon passeport. Donc afin de vous éviter d’attendre 4 mois pour voir l’autre côté, j’ai préféré rompre la ligne du temps. Et deuxièmement, comme vous avez comprit, j’ai d’abord visité le côté brésilien, qui m’a absolument éblouie, alors que le côté argentin, même si sublime, est loin de m’avoir décroché la mâchoire. Pour ces raisons, et le fait que je préfère garder le meilleur pour la fin, je vous montre en premier Las Cataratas de Iguazú en Argentine.
Vous avez remarqué ? Iguazú, Iguaçu et Iguassu (dans le titre), ce n’est pas une erreur, dans l’ordre, en portugais, en espagnol et en anglais/français/international.
Commençons par ce que vous pouvez visiter en dehors des chutes, il y a d’abord le barrage Itaipu, un des plus grand au monde (la centrale est … seconde au monde en puissance installée et reste la première en quantité cumulée d’énergie produite. Source Wikipédia). Bon, même si je sais que cela ne va pas casser des briques, pourquoi ne pas y faire un tour ?

On nous en apprend sur la binationalité des lieux (Paraguay-Brésil), mais que le partage de la production lui, n’est que de 10% pour le Paraguay, et donc 90% pour le Brésil (mais le Paraguay retire des fonds sur ces 90%, bien sûr).

Il fait partie des 7 merveilles du monde moderne

Bon, en revanche ils ne nous ont ni parlé de l’impact environnemental (forêts et cascades, dont la plus grande du monde par son volume, furent engloutis, sans compter les milliers d’animaux obligés de fuir), ni parlé de l’impact social (près de 45 milles personnes furent délogés), non, restons positif.

La deuxième chose que vous pouvez visiter (hors chutes) est le parc des oiseaux, Parque das Aves, bon moi les zoo… Mais là apparemment cela serait différent, le projet vise à réintroduire les aras rouge et vert, mais aussi à récupérer et soigner les autres oiseaux de la faune brésilienne, particulièrement le toucan. Quelques images :

Mes favoris, les toucans !

Alors bon… J’ai trouvé l’endroit, comment dire ? Très « Disney Land », et pas vraiment génial. Je ne sais plus vraiment sur quel pied danser en sortant de là, est-ce que c’est vraiment un endroit qui « aide » les animaux ? Mouais, ça m’a l’air de surtout aider les propriétaires, enfin, aider dans le sens remplir leurs poches…
Et voici enfin les chutes ! Donc côté argentin. Ici il y a de quoi passer la journée, des tas de treks (faciles) à faire, et plusieurs coins sont préservé du tourisme de masse, car il faut …marcher. Le mieux c’est de laisser place aux images, en commençant par les petites cascades accessibles en moins d’une heure, pour finir sur les gigantesque, accessibles (en petit train) en moins de 5 minutes, c’est partie :

Les coatis, ils sont partout, même sur les ponts…

Et voilà le lourd :

Un peu mouillé, mais vu la chaleur, on ne va pas se plaindre.

C’est vraiment immense, les chutes du Niagara sont vraiment ridicules à coté (même si intéressantes). Près de la sortie une colonie de Geai acahé (oui, c’est comme cela qu’ils se nomment) entoure mon sac laissé sur le banc, alors une fois de plus …clichés :

Ces chutes sont superbes, l’endroit que je viens de vous montrer est parfait pour se balader, comme dit plus haut, vous pouvez y passer des heures, d’ailleurs ils le savent bien, c’est pour cela que, si vous le désirez, vous avez 50% de réduction pour une deuxième journée de visite, (pour cela, le premier jour, ne pas oublier de faire tamponner votre billet en sortant), les décors sont irréels, et vous pouvez littéralement le toucher du doigt, vraiment un immanquable.
Le prochain article vous emmènera côté Brésil, visite beaucoup plus courte (car plus petit), mais des « WOW ! » bien plus prononcés.

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.