Les eaux thermales de Salto

14 juin 2016

Dernières, News

Après cette côte Est plutôt décevante, je pars à l'Ouest, et pour cela pas de possibilité de couper à travers le pays, non, il faut revenir au Sud, à Montevideo, pour remonter la frontière argentine, super pratique.
Pour vous dire la vérité, l'Uruguay me lasse, je n'y vois aucun intérêt en particulier, qui plus est, les prix sont élevés, tout pour me faire fuir. Pourtant je m’accroche, il faut toujours prendre différentes perspectives, un pays (ou une personne) ne se découvre pas en 2 semaines, il faut du temps, alors donnons lui quelques jours de plus. Me voici donc à Salto, ville réputée pour ses sources d'eau chaude. Comme je n'ai pas envie de me retrouver à 175 dans un bassin de 20 mètres carré, j'opte pour un(e) hôtel/auberge de jeunesse à 20 km du centre, elle a sa propre source d'eau, piscine, et des dortoirs à moins 18US$. Le seul truc, c'est qu'il n'y pas de transport en commun, ce lieu est tellement isolé que vous devez avoir votre propre véhicule pour l'atteindre. Heureusement, à la station de bus on me signifie qu'une camionnette parcours la distance, moyennant 15$… Allez, on paye encore une fois… Je suis seul avec le chauffeur, la ville passé, on s'enfonce dans une sorte de forêt, et après quelques minutes ceci nous fait face :

Je laisse repartir le chauffeur (avec mon argent), puis me présente à l’accueil :
– « Bonjour, vous avez des dortoirs ? »
– « Oui, c’est vous qui m’avez envoyé un email ? »
– « Exactement, l'email auquel vous n’avez jamais répondu »
– « ….. venez je vous montre les lieux »
Mes sacs sur le dos, on pars à 50 mètres sur la droite, et nous arrivons sur ce building :

– « La cuisine est à votre gauche, avec cuisinière et frigo, et au fond, la chambre »

– « Ah je suis tout seul ? »
– « Oui »
– « Parfait ça ! »

Le temps de poser les sacs, et me rafraichir un peu, et je pars à la découverte des lieux.

Derrière ce bâtiment bleu, une jolie petit piscine.

De laquelle on peut apprécier les couchés de soleil.

Petits salle de sport en plein air.

Et des …paons, partout, tout le temps, en profusion.

Sympa et original ces voisins.

Le soir je tombe même sur des œufs, comme ça, sur le chemin.

En revanche, personne, je veux dire, pas UN chat (à part les paons).
– « Excusez moi, il y a d’autres clients ? »
– « En ce moment ? »
– « Ben oui, je veux dire dans l’établissement, pas seulement dans les dortoirs »
– « Non, vous êtes le seul de l'hôtel pour l’instant, mais nous avons une réservation d’un chalet pour deux dans trois jour »
– « Vous voulez dire que tout ça, c’est juste pour moi ?! »
– « Oui »
– « Cool ! En revanche je n’ai pas trouvé les sources d’eau chaude… »
– « C’est à un kilomètre, suivez le chemin près du lac, c’est immanquable »
Seul client de l'hôtel ! Si c’est pas extraordinaire ! Bon, allons voir ces sources.

Vraiment charmant (et tranquille !) ce chemin, au bout là-bas ce sont les source San Nicanor.

Et encore une fois, j’en profiterai seul, le pied !

Vraiment un endroit paisible et serein, quel bien être cette tranquillité au milieu de la nature. J’avais prévu 2 nuits, je suis resté presque une semaine, programme ? Sources, sport, farniente, et piscine pour finir la journée.
Quel contraste avec l’Est du pays, presque un autre monde.

Je peux vous dire que j’en ai bien profité, ces moments sont tellement rares.
Si cela vous dit de passer par là, n’oubliez pas d’amener votre nourriture, car rien dans les parages, et le restaurant est, en plus d’être limité, un peu cher. La plupart d’entre vous arriverons par le bus, cela tombe bien, dans le terminal se trouve un supermarché, alors faites le plein ! En ce qui concerne le transport, le petit office du tourisme peut vous aider à trouver la « camionnette », mais pour le retour, faites comme moi, attendez que quelqu’un retourne en ville (employés, clients, jardiniers, etc.) il se fera un plaisir de vous lâcher au passage.
C’est dur de quitter les lieux, il faut vraiment se motiver. De toutes façons, je n’ai presque plus de nourriture, alors un dernier plongeon, et « Au revoir paradis ».

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

4 réponses à “Les eaux thermales de Salto”

  1. cathy Dit :

    javoue…ca a lair bien sympa cette tranquilite…

    Répondre

  2. DUMOTIER Dit :

    C’est où exactement?

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.