Les tombes souterraines de Tierradentro

23 juin 2015

Dernières, News

Même si sur la carte le désert de la Tatacoa et Tierradentro ne sont pas si éloignés, dans les faits, c’est plus compliqué…
Une fois sorti du désert il faut rejoindre la ville du coin (qui n’est pas franchement à côté), puis de là, prendre un 3ème transport pour atteindre une station de bus, un peu au milieu de …rien, ou on me dit :
– « Vous allez à Tierradentro ? »
– « Ben oui, on m’a dit qu’il y avait des bus d’ici »
– « Des bus… Des camionnettes »
– « Oui, bon, ça n’a pas d’importance »
– « Sauf que là il est déjà 17h00  »
– « Et ? »
– « Et ils ne passent plus par ici… »
– « De quoi ?! », « Il y a une solution ou… »
– « Allez au croisement là-bas »
– « Où ? »
– « Au croisement à droite là, c’est à moins de 2 km, attendez, et vous pourrez peut-être choper une camionnettes »
– « -peut-être-? »
– « Oui… »
– « Et comment je la reconnais ? »
– « Dans cette direction, il n’y a qu’un véhicule qui passe »
– « Ok, merci »
Et me voilà au carrefour, avec mes sacs, à attendre une camionnette qui va « peut-être » passer par là.
Au bout d’une demi heure, le miracle se produit, oui c’est elle ! Petit bémol, elle est pleine, pleine à ras bord.
– « Allez monte ! »
– « Je veux bien, mais où ?! »
– « Tu mets un sac sur le toit, l’autre tu le gardes sur le dos, et tu restes debout à l'extérieur »
– « Ok, mais… Il y a déjà 4 gars debout à l’arrière »
– « Ben ça en fera 5  »
Super, de toute façon pas d’autres solution, je ne peux me tenir qu’à une main, et avec un pied dans le vide, car pas de place pour l’autre, et toujours un sac sur le dos.
On prend le rythme, mais après 20 minutes, la police nous arrête, nous devons tous montrer nos cartes d'identité/passeport, puis pour finir le policier s’adresse au chauffeur :
– « T’es pas malade ?! Combien de personne tu prends sur ta camionnette ? »
– « Je ne compte pas… Mais tout les monde a besoin de transport »
– « Mais si il y a un accident ! C’est pour ta pomme ! »
– « …pour l’instant je n’ai jamais eu d’accident »
– « Allez, vire moi une dizaine de passagers »
– « Mais lesquels ?! »
– « Tu choisis »
Là il se tourne vers nous, se passe la main sur le visage, et après avoir craché un « Pffffff ! », remonte dans le véhicule et démarre ! On se regarde tous, et en une fraction de seconde, tout le monde se met à courir derrière, on reprend chacun nos place, toujours la voiture en marche, et le chauffeur continuera sa route avec exactement le même nombre de passagers…
Moins d’heure de voyage me sépare de ma délivrance, le véhicule est maintenant presque vide, nous sommes seulement 3 ou 4 à ne pas être descendu sur la route. Le village en question est enfin à porté, le chauffeur me laisse sur le côté et continu sa « livraison ». Il fait presque nuit, et le village n’est en fait qu’une courte ruelle.

tierradentro_village

Facile de repérer les hôtels (« hôtel » est un bien grand mots) il doit en avoir 2 ou 3 à tous casser. Je me présente au premier que je croise, il fait aussi restauration sur demande.
– « Vous avez des lits de libres ? »
– « Nous avons quatre chambres, et toutes libres »
Là je m’attends au pire…
– « Je peux voir ? »
– « Bien sûr »
Elle ouvre une des porte, c’est grand, propre, double lit et avec salle de bain privée.
– « Euh et c’est combien ? »
– « 5US$ »
Ouha, je ne m’attendais pas à ça ! Ni au niveau du logement, ni au niveau du prix.
– « Ok, je prends ! »
Bien installé, je me renseigne un peu sur les environs, et comment visiter les fameuses tombes.
Entré depuis 1945 au patrimoine de l’humanité, Tierradentro regorge de tombes souterraines (ou hypogées), avec statues, décorations et …restes humains.

entree_parc_tierradentro

Comme le site est quand même large, le ticket d’entrée est valable 2 jours, afin de ne rien rater, et de diviser la visite en deux parties. À l’entrée un petit musée explique (un peu) ce que vous allez trouver sur le chemin.
Toujours le même procédé, des escaliers (larges !) qui mènent à une tombe creusée dans de la roche volcanique, deux (ou trois) colonnes de soutient, le tout décoré par des peintures précolombiennes. Elles contiennent parfois des objets personnel du défunt, et surtout des urnes en céramique contenants les restes exhumés d’un, ou plusieurs êtres humains. Le tout datant du 7ème au 10ème siècle (à peu près…).

tierradentro_plan_tombe

Pour les visiter il faut marcher à travers une superbe vallée.

tierradentro_chemin_2

tierradentro_tombe_toits_HDR

HDR

tierradentro_chemin

Chaque site a son gardien, le passe-partout de Tierradentro, car oui, il détient toutes les clefs.
Il va m’ouvrir une à une les entrée en question, je suis seul, et cela me ravit.

tierradentro_tombe_entree

tierradentro_entree_tombe_2

tierradentro_escaliers_tombe

tierradentro_tombe

Même si restaurés, je trouve ces escaliers absolument hallucinants.

tierradentro_entree_tombe_colombie

tierradentro_tombe_12

Toute les chambres mortuaires ne se valent pas, certaines ont été entretenues, certaines non…

tierradentro_tombe_motifs

tierradentro_tombe_dessins

tierradentro_toit

tierradentro_tombe_13

tierradentro_tombe_colonnes

tierradentro_tombe_14

tierradentro_tombe_11

tierradentro_tombe_9

tierradentro_tombe_10

tierradentro_tombe_entree_2

tierradentro_tombe_5

tierradentro_tombe_4

tierradentro_entree_tombe_5

Voici les pots en céramique contenants encore des restes d’ossement humain.

tierradentro_tombe_pots_de_terre

tierradentro_pots_cendre

tierradentro_pots_terre_tombe

tierradentro_pots_cendre_tombe

Continuons ce petit trek pour découvrir quelques statues…

tierradentro_paysage

tierradentro_tombe_statues

tierradentro_statues

tierradentro_statues_2

tierradentro_statues_3

…et papillons.

tierradentro_papillions

tierradentro_papillions_2

Il reste la moitié à visiter, mais ce n’est que la fin de matinée, alors après une petite pause lunch local…

tierradentro_encas_maïs

…je reprends la route.

tierradentro_tombe_panneau

tierradentro_tombe_entree_toit_HDR

HDR

tierradentro_tombe_dessin_visage

tierradentro_tombe_3

tierradentro_tombe_2

Beaucoup de nuages, mais quand même un paysage spectaculaire.

tierradentro_paysage_2

tierradentro_pont

Maintenant il ne reste plus que la dernière partie, la plus haute !

tierradentro_chemin_pont

Il faut grimper la montagne sur plusieurs kilomètres pour atteindre LE dernier spot.

tierradentro_paysage_HDR

HDR

tierradentro_tombe_entrees_toits

Un vrai gruyère.

tierradentro_tombe_entrees_2

tierradentro_entree_tombe

tierradentro_tombe_entree_4

entree_tombe_tierradentrotierradentro_tombe_toit_paysage

tierradentro_entrees_tombes

tierradentro_tombe_gravure

Des boomerang ? Non, nous ne sommes pas en Australie, ce sont des demis et quarts de lune.

tierradentro_tombe_dessins_lune

Mais aussi des lézards :

tierradentro_tombe_dessin_lezard

tierradentro_paysage_chemin

Il est temps de prendre le chemin du retour.

tierradentro_chemin_paysage

tierradentro_paysage_3

tierradentro_pont_bambou

Une journée m’aura suffit (mais j’ai l’habitude marcher, voir mes chaussures ICI), pourtant je resterais 3 jours sur place, ben oui j’étais tellement bien dans ce petit village, au calme, dans une chambre tout confort, cela m’a permit de souffler, et connaître un peu plus les gens.
J’y serai bien resté une semaine (voire plus !) mais ici pas d’internet, qui en soit n’est pas essentiel, mais j’avais un impératif. Laissons donc ce lieu de tranquillité derrière nous, et reprenons (avec joie !) les transports pour essayer d’atteindre une ville nommée : Popayan.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

10 réponses à “Les tombes souterraines de Tierradentro”

  1. Claire Dit :

    Bonjour !
    C’est superbe.
    Je pars en novembre en Colombie, et j’avais prévu de descendre à San Agustin mais de faire l’impasse sur Tierradentro, mais avec ton post c’est impossible ! Je suis obligée de m’y rendre !

    Hâte de voir la suite de ton périple du coup…

    Répondre

  2. LadyMilonguera Dit :

    Plutôt cocasse le transport… mais ça valait le coup !

    Répondre

  3. Philippe N Dit :

    @ claire. Je suis allé a Tierradientro et Sans Augustin et je pense que ça serait dommage de zapper Tierradentro. C’est plus tranquille, y a moins de monde et c’est plus petit donc on peut tout faire a pied (les sites a sans augustin sont plus dispersés donc faut prendre des tours en jeep pour les plus eloignés). Faut aimer marcher mais les paysages valent le coup (surtout la dernière montée dont parle Sandro.Le village situé en haut est tout petit mais très sympa et le seul « vrai » resto qui s’y trouve est très bien(il fait notamment des classes maison … HeArT). Par contre, ca rajoute du transport car c’est un peu décalé par rappport à Sans Augustin mais ca vaut le coup si on aime les coins un peu moins fréquentés =) .

    Répondre

    • Claire Dit :

      @Philippe N : bon je vais revoir mon circuit alors !
      Du coup, sais-tu si des bus font plus ou moins le trajet de Tierradentro vers Cali ?
      Parce que pour ne pas perdre trop de temps, il faudrait que je fasse Popayán – San Agustin puis San Agustin – Tierradentro, puis remonter vers la zone du café. Donc ne pas repasser par Popayán ce serait pas mal…

      Répondre

      • Philippe N Dit :

        Désolé, mais je ne sais de manière sure si c’est possible d’aller vers Cali car quand je suis allé à Tierradentro j’ai enchainé ensuite vers Popayan donc je ne me suis pas renseigné pour Cali. C’est peut être possible car on voit une route sur Google Maps. Par contre, elle a l’air assez longue et passe pas mal dans les montagnes donc à voir la durée s’il y a un transport. C’est d’ailleurs intéressant de regarder les couleurs de la carte dans cette région car quand c’est blanc, c’est assez plat et ça roule assez bien mais quand c’est vert, c’est plus de la montagne et c’est nettement plus lent ! C’est important à prendre en compte plutôt que les distances. Pour te donner un exemple, je suis allé à San Andres de Pisimbala (le petit bled dont j’ai parlé dans mon message précédent et qui fait partie du site de Tierradentro) en partant de San Augustin. Et bien on est passé par Pitalito, Timana, Garzon et La Plata alors que c’est pas le trajet le plus direct si tu regardes sur Google maps ! On passe par là plutôt que par Opopara car il y a plus de bus et la route est meilleure jusqu’à Garzon (ca prend en gros 2 heures depuis San Augustin) puisque c’est dans « la plaine » (zone blanche). Sinon, pour revenir a ta question, le plus simple quand tu es à Tierradentro est de te renseigner au resto de San Andres (il s’appelle la Portada). Les bus s’y arrêtent et les proprios pourront te donner les infos. Et si il n’y a pas moyen d’aller directement à Cali ou que c’est trop long, tu peux à défaut aller à Popayan (ca prend (4/5 heures) et enchainer sur Cali. Après, il faut voir si tu as envie de tenter le coup. Ca le fait si tu fais un voyage assez long mais si tu es sur une durée assez courte, c’est vrai que ça fait pas mal de transport et qu’ils ne sont pas rapides dans le coin :(

        PS : @ Sandro. Désolé pour ce post assez long. J’espère que ça t’embête pas que je sois ainsi venu discuter voyage sur ton site =) .

        Répondre

  4. Papa Dit :

    Que de richesses c’est vraiment de la beauté pure à couper le souffle.
    Tu ne nous a pas montré ta chambre ni commenté la nourriture locale…..c’est rare de toi !!!!!! Tu devais y être quand
    même bien pour rester 3 jours sur place.

    Bisous p’tit à plus

    Répondre

Laisser un commentaire à Papa

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.