Otavalo

7 décembre 2017

Dernières, News

Ne plus avoir d’ordinateur, ne plus pouvoir raconter ce voyage me donne un coup de blues, c’est peut-être stupide, mais je dois vraiment faire la part des choses, et travailler sur mon moral pour essayer de continuer à apprécier.
Il faut se ressaisir, et vite, partage ou pas, l’aventure continue et je n’ai aucun droit de me plaindre, la vie a tellement été généreuse ces dernières années, je ne peux pas me morfondre pour une petite erreur de parcours.
Et encore une fois, j’ai de la chance, car Otavalo sera d’une grande aide, j’ai adoré cet endroit et pas du tout pour les raisons qui m’ont amené ici.

Bien sûr le village est sympa, en plus c’est bientôt Noël alors les décorations vont bon train

Moi au départ, le seul point d'intérêt était le marché du samedi, un des plus grand d’Amérique du Sud

Alors en fait le marché a lieu tous les jours, mais le samedi c’est plus grand, les touristes viennent en masse et la partie « animaux » est aussi fonctionnelle.

Ben vous savez quoi ? C’est ce que j’ai le moins aimé… Des bibelots, des ponchos, des statues, des pierres, tout ce que j’ai déjà vu ailleurs, rien d'attrayant, rien de mémorable.

Il y a aussi un côté « restos »:

Mais le mieux reste le marché aux animaux, pas qu’il soit très intéressant, non ce qui change c’est que cette partie est restée authentique.

Bon maintenant cela reste un marché de viandes vivantes, du poussin à la vache, en passant par le porc jusqu’au cochon d’Inde qui ici ne fait pas office d’animal de compagnie, si vous voyez ce que je veux dire…

Des petits spectacles de rue à l’approche des fêtes

Alors oui, le centre est quand même agréable, et les locaux avec, mais rien en comparaison des alentours.
Il y a un tas de ballades à faire, de 3 à 20km, entouré de montagnes, lacs, et cascades, Otavalo est bien plus qu’un marché.

Qui oserait créer un tyrannosaure sur le trottoir ? Ben à Otavalo, ça existe…

Comme je disais, les alentours sont calmes et paisibles

Loin de la foule vous pouvez faire un tour à la cascade de Peguche (gratuit !)

Elle est entouré d’un magnifique jardin où l’on peut piqueniquer et jouer avec ses enfants

Plus loin le parc du condor, qui fait des exibitions toute la semaine avec des rapaces de la région

et où j’ai pu observer pour la première fois un condor des Andes de très près.

Je ne suis pas sûr que ça soit LE lieu à visiter, ils m’ont dit à l’entrée que tous les oiseaux étaient récupérés car blessés, où abandonnés par leurs parents, mais à l'intérieur quelqu’un d’autre m’a dit que c’était vrai juste pour certains rapaces, les autres sont amenés ici, comme pour un zoo quoi… J’ai immédiatement regretté d’y avoir mit les pieds.

Alors ici pas de de restaurant végétalien (pas encore) mais il avait tout ce qu’il fallait pour me remplir l’estomac

Du cacao frais

La preuve, mon repas du soir :

Une journée de repas, baies à prix défiant toutes concurrences ! Et juste au marché du coin, le rêve.

Le lac San Pablo est parfait pour une petite promenade

Plus loin (25km) la lagune de Cuicocha qui contient deux îles en son centre, malheureusement je n’ai apprit son existence que bien plus tard.

Vous pouvez allez aussi voir l’arbre sacré aux pouvoirs magiques, El Lechero, je n’y ai rien trouvé de surnaturel, mais ce calme, cette beauté brute, mon largement suffit.

Voilà une liste non-exhaustive de ce que vous pouvez apercevoir à Otavalo, c’est difficile à expliquer, mais je m’y sentais bien. Cette semaine est passée à une vitesse folle, je pensais rester 2 ou 3 jours, le lieu m’a littéralement absorbé, j’aurai pu y passer des mois, c’est comme ça, il y a des endroits qui arrivent au bon moment, où il faut vous arracher pour pouvoir continuer votre route, d’autres places uniques sont à venir, il faut faire un choix, j’ai choisi (il y a plus de 9 ans maintenant) que cette partie de vie serait nomade, alors repartons.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

4 réponses à “Otavalo”

  1. catherine etheve Dit :

    exact, comme tu dis, il y a des endroits comme ca…je n’ai pas voyage autant que toi, mais un endroit me rester grave dans la memoire….great barrier island en nouvelle zelande…magique..

    Répondre

  2. joss Dit :

    tu es devenu vegan au cours de ton voyage?

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.