São Paulo et l’exposition Ron Mueck

28 avril 2016

Dernières, News

São Paulo était pour moi, un incontournable. Cette mégapole de 12 millions d’habitants est aussi la capitale de l’art au Brésil. Pourtant je n’accroche pas… Tout est très cher, de superbes restaurants, mais encore une fois, des prix gargantuesques. On m’avait dit de loger dans le quartier Vila Madalena, ce que j’ai fait, « Ça bouge bien là bas » mouhais… Bon déjà je ne suis pas trop un oiseau de nuit, les bars, boites de nuits sont loin d’être indispensables dans ma vie, mais surtout tout est payant ! Alors même en voulant faire un effort, le prix dissuade vite (jusqu’à 100US$ l’entrée !).
Heureusement, même si rien d’exceptionnel, la ville est loin d’être désagréable. Puis les gens sont toujours aussi souriants, et ouverts, j’adore tellement les brésiliens.
Allez comme d’habitude, petite visite de la ville en images :

Ici, et en direct, les taxes payé par les habitants. Je peux vous dire que les chiffres tournaient à une allure folle.

Toujours cette particularité de réserver des sièges pour les personnes obèses, mais après tout, pourquoi pas ?


Pour tout vous dire, c’est à la Pinacothèque de l’État de São Paulo que j’ai le plus apprécié mon séjour. La Pinacoteca est un musée d’art (le plus ancien de la ville), et il se visite pour la modique somme d’un Euro cinquante.
Mais en plus de cette belle surprise, l’exposition en cours car était celle Ron Mueck le sculpteur australien, cela faisait un moment que j’espérais pouvoir l’admirer, et voilà !

Pour ceux qui ne connaissent pas M. Mueck, c’est un artiste hors du commun qui sculpte des corps humain (et parfois animaux), très détaillés, et de toutes les tailles (sauf taille humaine en fait…), donc des têtes géantes, des couples miniatures, etc.

C’est populaire, et pour ce prix vous imaginez la file d’attente… 2h40 !

Mais je ne regrette absolument pas, allez on repart pour les images :

Je vous mets quelques gros plans, histoire d'apprécier le travail du détail

Si elle passe près de chez vous, n’hésitez pas, ça vaut largement le coup d'œil.
Mon deuxième coup de cœur à São Paulo est son gigantesque marché…

…où encore une fois tout est hyper cher, mais le plaisir des yeux vaut son pesant d’or

J’ai prit ce sandwich (très connu dans tout le Brésil) à la mortadelle, ne parlons pas du prix (c’est mieux !)…

…mais c’était surtout immonde. Et pourtant j’en ai mangé des trucs dans cette aventure, mais là, un nouveau record vient d’être atteint.

Allons nous régaler les yeux, c’est plus appréciable.
De longs raisins, vous connaissiez ?

Ici un fruit particulier au Brésil, le jabuticaba

Un petit saucisson pour la route ?

Je ne suis pas resté longtemps, trois jours m’ont suffit. J’imagine bien que la ville réserve d’autres facettes, mais comme d’habitude dans ce voyage, si ça me plait je reste, sinon, bye bye.
Pourtant je ne déconseillerais pas de passer par là, São Paulo n’est pas pour tout le monde, mais beaucoup pourraient s’y plaire.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

2 réponses à “São Paulo et l’exposition Ron Mueck”

  1. Isabelle Dit :

    Au dessus des jabuticabas ce sont des noix de cajou.
    Que signifient ces signalisation avec des monuments ?

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.