Ushuaïa

22 juillet 2016

Dernières, News

Et me voici dans l’avion, dans l’avion pour Ushuaïa quoi !
Je sais, c’est débile, mais ça sonne tellement bien, et pas seulement pour l’émission de télévision, non, non, pour la ville au bout du monde, pour la Patagonie, pour …Nicolas Hulot, ça va ! Je plaisante !
À cette altitude on peut avoir un aperçu de ce qu’ils nous attend, des lacs bleus, des montagnes enneigées, des rivières, des espaces « nature » infinis, le rêve.

L’avion descendra 3 fois près de la piste, oui, trois fois avant d’atterrir.
– « Mais il fait quoi là ?! »
– « Non mais c’est normal » me dit mon voisin
– « Comment ça normal ? C’est normal de descendre à 100m de la piste, puis remonter à la dernière minute ?! »
– « Oui, c’est à cause des vents, ils sont très forts ici, le temps de descendre, il change de sens, et il faut remonter »
– « Et ça dure longtemps ? »
– « Le temps qu’il faut, je préfère ça, à m’écraser au sol… »
– « Oui c’est sûr, moi aussi. Bon après tout, si vous me dites que c’est normal »

Et la troisième était la bonne, je suis enfin sur les terres de Patagonie, et en un seul morceau.

Trouver un lit à petit prix n’est pas chose aisé, avec cette réputation, son « nom » qui résonne dans toute les têtes, Ushuaïa se permet d’être dans le palmarès des villes les plus chères en Argentine (en été seulement).

Alors première étape (deuxième en fait, car trouver un lit était la première) aller au supermarché, qui comme vous pouvez le voir, est engorgé à souhait, des files d’attentes jusqu’à la fin des rayons, parfois, plus d’une heure d’attente, t’as pas intérêt d’oublier quelque chose !

Allez, un petit tour des lieux :

Ici tout est vraiment très cher, des centaines de touristes arrivent par bateaux croisière, alors ils en profitent, genre 3h en bateau pour aller voir des pingouins sur une île …100Euros. Bref, j’ai donc j’ai réduit les visites à deux endroits, le parc national Tierra del Fuego (environs 10Euros l’entrée, valable pour deux jours) et le glacier Martial qui surplombe la ville. Et c’est donc des ballades de ces endroits que je vous propose dans cet article.

Voici ce qu’à donné un petite journée de randonnée à travers le parc :

Et maintenant la montée au glacier (gratuit !) :

Même si le glacier n’avait rien d’exceptionnel, cela m’a plu de savoir qu’il y a encore des choses libres, et respectées.
Je vais continuer la découverte de la Patagonie mais en changeant de pays, car oui, elle est partagée avec le Chili, et les deux côtés recèlent de merveilles naturelles. Il faut souvent passer les postes frontières, si on ne veut pas prendre l’avion tous les 3 jours, je vous donne donc rendez-vous dans le prochain article, à Punta Arenas.

 

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

6 réponses à “Ushuaïa”

  1. cathy Dit :

    je me suis toujours demane ce que ca faisait dy aller..tes phots sont superbes mais quel etait ton ressenti, frissons ou pas?

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Pas de frissons non, le parc est joli, mais cela ne mérite pas le temps (et l’argent !) que l’on y met pour l’atteindre, heureusement la Patagonie c’est bien plus qu’Ushuaïa, bien plus !

      Répondre

  2. Yanick Dit :

    Tu maîtrise la photo!!….impressionnant!…continu à te regaler!!….
    Bises mec!!…

    Répondre

  3. Maryse Dit :

    Ouff, trouver un lit, ça ne devait pas être évident. Nous avions été dans un camping municipal gratuit. Nous avons bien aimé le Chili et l’Argentine pour les nombreuses rencontres que nous avons faites. Bonne suite.

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Vraiment pas évident, en plus il était rempli de bed-bug… Je n’avais pas ma tente (laissée au Canada) mais je n’étais pas au courant du camping gratuit, d’ailleurs je me demande si aujourd’hui …il est toujours gratuit ==

      A+

      Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.