Découverte du Vanuatu : Éfaté

12 avril 2014

Dernières, News

C’est partie pour un rapide survole de la Nouvelle Calédonie

vol_pour_vanuatu_ciel

J’ai même droit à un sandwich pour juste une heure de vol… Quand je pense à AirAsia, ou TigerAir, bref.

sandwich_vol_vanuatu

vanuatu_monnaie

Avant de partir on m’avait annoncé la couleur : Le budget hôtel est loin de celui de l’Asie. Et effectivement même les dortoirs à Port Vila font 20$.
Sauf qu’en grimpant un peu sur la colline un hôtel très propre me propose ce même prix pour une chambre individuelle.Si je vous parle de cet hôtel « Sportmen », ce n’est pas que pour le coût de la chambre, son patron, Bob l’Australien est une vraie entité sur l’île. Approchant la soixantaine, il s’est marié avec une jeune Vanuataise, et s’est installé ici pour monter sa petite entreprise.

chambre_sportsmen_2

chambre_sportsmen

Il a un caractère assez spécial, client ou pas quand on le gonfle, il n’hésite pas à remballer (pour ne pas dire « envoyer ch… »). Une grande gueule comme je les aime, et oui je le dis avec affection, d’un il ne m’a personnellement jamais manqué de respect (il a peut-être senti qu’il ne valait mieux pas…), mais surtout grâce à cette réputation l’endroit est calme, tellement calme, et propre. Bon maintenant, il faut accepter les « règles », pas moins de cinq feuilles A4 pour pouvoir tout faire rentrer…

regles_sportsmen_4

Ma préféré est celle-ci (à droite), il y a dû avoir un (ou plusieurs) précédents…

regles_sportsmen

regles_sportsmen_3

regles_sportsmen_2

Mais bon, comme on disait dans l’armée : « Pas vu, pas pris »
Le marché central est très local (et nettement plus intéressent que celui de Nouméa…)

marche_port_vila

marche_port_vila_interieur

Chaque jour j’allais y faire un tour

marche_port_vila_repas_poisson

marche_port_vila_banane

D’un les mets proposé étaient originales (en tous cas pour moi)

marche_port_vila_poisson_repas

marche_port_vila_poisson_repas_4

marche_port_vila_poisson_repas_3

marche_port_vila_poisson_repas_2

marche_poissons_repas_port_vila_femmes

marche_poisson_licorne_port_vila

Poisson licorne sur purée d'igname

marche_poissons_repas_port_vila

marche_poissons_port_vila

De deux cette foisonnance de couleurs, j’adore !

legumes_marche_efate_port_vila

marche_port_vila_cacahuetes

kava_marche_port_vila

Le fameux Kava, je vous en parlerai dans un prochain article

curiosites_marche_port_vila

Trois, on tombe sur trucs. Impossible de savoir ce que c’est …et même après avoir demandé. (d’ailleurs si quelqu’un peux m’expliquer ce que sont ces brochettes…)

marche_port_vila_brochette_inconnu

ignames_sacs_marche_port_vila

ignames_sacs_marche_port_vila_3

ignames_sacs_marche_port_vila_2

cacao_marche_port_vila

cacahuetes_marche_port_vila

sacs_fait_main_marche_efate_port_vila

taro_prix_marche_port_vila_2

Du taro

taro_prix_marche_port_vila

avocas_marche_efate_port_vila

coquilles_nautilidae_marche_port_vila

ile_iririki_efate

Et de quatre, et non des moindres, les repas (que l’on peut emporter) sont sans doute les meilleurs en qualité/prix de toute l’île.

repas_marche_port_vila_2

Entre deux et trois Euros.

repas_marche_port_vila

Ci-dessous un des repas à emporté que j’ai bien sûr mangé dans ma chambre (salut Bob !)

repas_viande_marche_port_vila_efate

repas_viande_marche_port_vila

Les poubelles dans les rues sont aussi originales

poubelle_efate

Ici trois langues officielles (oui officielles, car sinon ils ont plus de 110 langues différentes, et sans compter les dialectes !) l’anglais, le français (et oui ! Parlé à 40%) et le bislama (ou bichelamar) qui est une sorte mixte assez marrant, quelques exemples :

vanuatu_langage

Beaucoup de Chinois sur l’archipel, spécialement sur Éfaté, tous les petits shops sont chinois, même la main-d'œuvre qui travaille sur les sites de constructions sont chinois,  je suis surpris alors avec mes bases de mandarin :
– « Hello, ça va ? »
– « ??? Oui, me.. merci »
– « Oui je parle un peu chinois, autant pratiquer ! »
– « Ha, ok, c’est assez rare de voir des blancs qui parlent notre langue ici »
– « J’imagine, mais bon mes conversations sont assez limitées »
– « On peut faire un mixe anglais/chinois »
– « Cool ! »
Après avoir passé toutes mes bases :
– « Vous êtes beaucoup ici, comment cela se fait ? »
– « Disons que c’est plus facile d’immigrer »
– « Vraiment ? »
– « Oui, il suffit d’avoir de l’argent »
– « Ha ! Mais dans tous les pays du monde l’argent est suffisant »
– « Non, ici ce n’est vraiment pas cher »
– « Ah… De combien parle-t-on ? »
– « Pour être franc, ici pour 20000$ tu obtient ton passeport du Vanuatu »
– « Ouha ! Ils vous donnent directement le passeport !? »
– « Oui ! Incroyable non ? Ce n’est pas vraiment officiel, mais tous les chinois le savent »
– « Mais un passeport du Vanuatu… Ce n’est pas tip top, non ? »
– « Rien n’est pire qu’un passeport chinois ! Au moins avec celui-là je suis libre »
– « C’est vrai… »

Il est temps d’aller visiter les environs, pour se faire je pars sur l’île Hideway, qui est en fait une presqu’île car il est possible de la rejoindre à pieds (avec de l’eau jusqu’au genoux). Malheureusement comme partout au Vanuatu, il y a un droit d’entrée, tout est privé ici, même les plages appartiennent à des particuliers, et donc à chaque fois on doit mettre la main au porte-feuille…

ponton_ile_hideaway_efate

ile_hideaway_chaises_masque

Ce site a la particularité d’avoir le seul bureau de poste sous-marin au monde

DCIM100GOPRO

Ils vendent des cartes postales (et timbres) submersibles, et avec des stylos à encre indélébile vous pouvez envoyer un mot à vos amis directement de la plage !

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Le site a un peu vieilli (il mérite un petit rafraichissement) mais c’est plutôt marrant, et puis l’île n’a pas pas que des boîtes aux lettres sous sa plage, de magnifiques coraux sont aussi au rendez-vous.

bureau_poste_sous_eau_efate_hideaway

ile_hideaway_coraux

ile_hideaway_coraux_poissons_bleus

ile_hideaway_coraux_poissons_bleus_3

ile_hideaway_coraux_poisson_clown_2

ile_hideaway_coraux_poisson_clown_3

ile_hideaway_coraux_poisson_clown_6

ile_hideaway_coraux_poisson_etoile_de_mer

ile_hideaway_coraux_5

ile_hideaway_coraux_4

ile_hideaway_coraux_2

ponton_ile_hideaway_efate_2

Retour en bateau (gratuit lui…)

bateau_ile_hideaway_efate

En Nouvelle Calédonie on m’avait dit que la roussette était parfois au menu, mais je n’en ai jamais trouvé… Mais ici, oui ! J’avais déjà mangé de la chauve-souris (Cambodge) mais de la roussette c’est autre chose… Un cuisinier, français qui plus est, la cuisine sur Éfaté et en ragoût.

chauve_souris_repas_port_vila

Bon ce n’est pas vraiment mon truc, c’est très fort (un peu comme du faisan mixé avec du sanglier) mais qui dit ragoût, dit (très) tendre, c’est déjà ça.

roussette_repas_port_vila

Finissons ce (petit) tour à Éfaté avec le Lagon Bleu (parfois appelé Trou Bleu)

lagon_trou_bleu_efate

Bien sûr l’entrée est payante… Mais quel spectacle !

lagon_trou_bleu_efate_16

lagon_trou_bleu_efate_15

lagon_trou_bleu_efate_9

Nous sommes à deux pas de l’océan, alors l’eau est mi-saline.

lagon_trou_bleu_efate_12

lagon_trou_bleu_efate_11

Ils y ont mit une corde de laquelle on peut joué à « Tarzan »

lagon_trou_bleu_efate_3

lagon_trou_bleu_efate_5

lagon_trou_bleu_efate_7

blue_lagoon_efate

Avant de partir je m’essaierais à faire des « flips » avec la corde, sur le coup j’ai rien senti mais…

lagon_trou_bleu_efate_8

…mes doigts avaient morflé, j’apprendrai (bien) plus tard en rencontrant un chirurgien de la main sur la route que mon majeur avait été torsadé, pendant que mon index lui avait été …cassé ! Tout ça pour une pirouette de m… Ce petit incident aura des répercutions sur ma façon de voyager, j’en parlerai peut-être dans un prochain article

main_doigts_torsade_casse_efate

Un peu enflé, non ?

Je suis vraiment agréablement surpris par ce pays, je n’ai qu’une envie : en découvrir plus ! Et comme cet archipel compte pas moins de 83 îles, il faut choisir. Et c’est Tanna la grande gagnante, une île avec un volcan encore en activité, alors après une autre taxe à débourser…

…je m’envole sur l’île au volcan.

avion_vanuatu

Le prochain article vous amènera à quelques mètres d’un cratère en éruption, et à quelques centimètres d’un jet de lave… (à suivre)

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

16 réponses à “Découverte du Vanuatu : Éfaté”

  1. NowMadNow Dit :

    Ah j’attendais avec impatience tes premiers articles sur le Vanuatu!

    C’est super agréable de retrouver les marchés d’Efate, les produits absolument méconnus, et surtout les visages des Ni-Van.

    Le Blue Pango était devenu trop cher? Il a l’air assez carré le Bob :)

    Bon voyage mister!

    Aline

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Je ne sais pas pour le Blue Pango… Je ne me rappelle plus des noms, mais j’en ai fait 5 ou 6 sur le port, le moins cher (en dortoir) était à 2000v.

      Oui Bob était « carré », mais il m’a bien fait marrer :D

      A+ très chère ~

      Répondre

  2. Brice @ WWB Dit :

    Super article, j’adore :)

    Ça me donne vraiment envie d’y aller, je n’ai jamais rencontré un voyageur qui avait été déçu par le Vanuatu, gggrrrrr la jalousie monte en moi !

    Répondre

  3. Joana@venividivoyage Dit :

    Wow, il faut pas rigoler avec Bob ! Je suis sûre qu’il m’aurait fait peur et que ses 500 règles m’auraient dissuadé… Mais comme tu dis, « pas vu, pas pris » aha, belle conclusion !
    Je suis curieuse de savoir en quoi ton petit accident de la main a changé ta façon de voyager, j’attends donc un article ou au moins quelques lignes à ce sujet.
    Les locaux doivent-ils payer pour tous les lieux aussi ou c’est simplement une taxe pour les touristes ?? Je pense que ça m’énerverait, en tant que local, d’avoir à payer pour profiter des merveilles de MON île…

    Répondre

    • Sandro Dit :

      En fait les règles étaient dans les chambres, tu ne les voyais pas en arrivant :o

      Pour le changement, disons que c’est physiquement, cet incident m’a démontrer que je ne suis plus aussi « fort » qu’avant, car plus de sport depuis 7 ans. Ça a changé, j’ai inclus le sport dans cette vie nomade, j’en parlerai peut-être plus tard ;-)

      Pour le droit de passage… Deux choses, la première il n’y que les « blancs » comme toi et moi qui aiment se dorer la pilule sur la plage lol Eux ce n’est pas vraiment leur truc… Et deuxièmement, ils se connaissent tous plus ou moins, ce n’est pas la même chose, il y a toujours le cousin du cousin, bref. Par exemple, le gars sur les photos au trou bleu (avec la corde) c’est notre chauffeur de taxi ! Et je te garantis qu’il n’a rien payé :D

      Voilà, bonne continuation ;)

      Répondre

  4. catherine Dit :

    Coucou, faut que tu aille faire un tour a la Reunion! si un jour on y va, tu seras bien la bienvenue.

    Répondre

  5. papa Dit :

    Encore un joli coin du monde que tu nous montres là , le côté  » tout payant » n’enlève rien à ce magnifique pays même la nourriture est appétissante et haute en couleurs ,les paysages sont de toute beauté avec une population qui semble assez cool d’apparence au moins ,un vrai cocktail pour des vacances paradisiaques ……………A suivre.

    Bisous mon fils à plus

    Répondre

  6. Manu @ VoyageAvecNous Dit :

    Salut Bob :-)

    Excellent les règles mais c’est bizarre autant de fautes pour un australien…

    Sinon les photos sont magnifiques et cela donne envie de visiter le vanuatu ! Et puis avec 20 000$ un passport c’est toujours utile ;)

    Répondre

  7. Marjorie @ Histoire à Vivre Dit :

    Magnifique pays, que j’avais découvert via Aline sur Nowmadnow TiM
    Tes photos sont superbes, com dab.
    J’adore le langage mixé français anglais, le bislama :)
    @ + cher ami voyageur

    Répondre

  8. estelle Dit :

    Les brochettes au marché de Vila sont des noix fraîches, des nangaies ( prononcer nagaye). Un vrai délice dans mes souvenirs d’enfant!!

    Répondre

Laisser un commentaire à Manu @ VoyageAvecNous

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.