Nepal du 2 novembre au 1er decembre 2006

1 décembre 2006

Carnets de route

Nous voila au Nepal, 2 petits jours de velo pour atteindre la capitale et enfin la liberation! Nous arrivons fatigués, mais très heureux (peut-etre trop…), après la visite d’au moins une dizaine d’hotels, nous posons enfin nos sacs, pressés de feter ça, on se precipite dans un petit restaurant qui fait coin et nous nous empiffrons alègrement!.. Quelle erreur… Le lendemain Toby se reveille avec des crampes d’estomac, elle n’a pas pu dormir de la nuit, nous mettons ca sur le compte de la fatigue, mais l’apres-midi c’est à mon tour , puis vint le tour de Jess, un désastre! 5 jours au lit! Et notre meilleur amie: « les toilettes », à ca pour les voir on les a vu et toute les 2 heures!.. Fatigués et complètement traumatisés par la nourriture nous passons presque 2 semaines sur place à se nourrire qu’avec des restaurants conseillé par le guide, mais bon avec ca on a eu le temps de faire le tour de Kathmandou et ses environs. Au Nepal il fait chaud, du moins pour nous qui venons des montagnes, c’est presque la canicule! Le changement est radical avec le Tibet, beaucoup de verdure, des arbres à fruits partout et les gens vous accueillent avec des « Namaste » non suivi par des « give me money »…

Meme les temples sont totalements différents. Je souhaitais aller faire un trek sur les Annapurnas, mais le 27 octobre 2006 (soit 6 jours avant notre arrivée…) le gouvernement nepalais a changé les regles du jeu, maintenant on doit etre accompagné par un « guide » ou un « porteur » pour pouvoir y aller, donc toujours quelqu’un derrière vous et on doit le payer 10 dollards par jour, sans compter les maoistes qui continuent toujours à raquetter les touristes sur le chemin, « ah ouais? » et bien ciao l’hymalaya, de toute façon j’ai vu assez de magnifiques montagnes sur le trajet Lhassa/Kathmandou, alors changement de plan et direction Chitwan, le plus grand parc national du pays, nos velos revendu nous prenons la route vers le sud.
Apres une « minable » promenade dans la jungle, j’ai la possibilité de laver un éléphant et de pratiquement nager avec lui, quelle experience! Ce fut un moment inoubliable, j’aurais pu rester des heures dans l’eau avec l’animal. L’apres-midi nous partons sur un mini safari à dos d’elephant et la comble de bohneur nous tombons sur une maman rhinoceros et son petit, ouhaou! Vraiment une belle journée, trois jours passe et nous prenons la route vers Bandipur, un petit village très tranquille.

Pokhara sera notre prochaine destination et c’est la que je devais dire aurevoir aux filles, mais comble de surprise la veille de leurs depart, Toby m’annonce qu’elle voudrais me suivre jusqu’en Australie! Elle doit d’abord retourner sur Kathmandou afin de voir si elle a la possibilité financière de continuer, et me donne sa reponse définitive dans quelques jours, Je vais peut etre continuer mon voyage à deux, quelle surprise!.. En attendant je continus ma route, seul, vers la frontière indienne et je m’arrète sur le petit village de Lumbini célèbre, car c’est la que Sidharta est né, oui Bouddha en personne! Quelle place extraordinaire, tout les pays le desirant, y construisent un temple, et un des dernier temple en construction est un temple français, cocorico! Ce lieu est extraordinaire, un sentiment de paix y reigne, c’est très apaisant.
Le Nepal sera pour moi un pays de transition, rien de vraiment special à voir, mais on y ressent une certaine serenité et j’avais besoin d’un peu de repos, c’était parfait.
Direction la ville frontiere, où apres consultation des emails, Toby me confirme sont éminent retour! Je préfère l’attendre pour traverser, l’Inde c’est different et moins facile pour une femme, mais il me tarde de decouvrir ce pays dont on m’a tant parlé…

Pour voir les photos du Nepal ICI

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

Les commentaires sont fermés