Vivre à Xela

3 octobre 2014

Dernières, News

Xela (Quetzaltenango), j’en avais jamais entendu parler, pourtant cette « ville » a un demi million d’habitants, perchée à 2300m elle offre des températures idéales toute l’année.
Nous voulions nous poser, et pour cela nous avons loué un appartement, quelques photos :

appartement_xela_salon

appartement_xela_salon_hihi

appartement_xela_cuisine

appartement_xela_chambre

Pour les curieux, 300$ pour le mois (après négociation, 400 au départ) tout inclus, gaz, eau, électricité, fourni, et internet (Wifi). Vous pouvez avoir une chambre pour moins de 100$ le mois, mais nous voulions notre espace, et la chance de pouvoir cuisiner !
Nous voulions aussi prendre cours d’espagnol et après un tas de recherches, nous sommes tombés sur une école qui nous proposait du 2$/h avec un prof pour vous tout seul ! Donc Hihi a prit 25h/semaine et moi 15h/semaine (ça suffisait).

hihi_ecole_xela

ecole_hihi_xela

hihi_cours_espagnol_xela

Alors comment c’est de vivre à Xela, ben en plus d’être (très) tranquille, c’est vraiment le meilleur endroit pour faire un break, et pour se fondre dans la culture du pays.
Vivre à Xela c’est faire son marché tous les deux jours, négocier avec ces femmes qui lâchent rien (au début), mais qui en vous voyant souvent, vous accueillent avec le sourire avec des prix qui fondent de jour en jour.

xela_marche

marche_xela

Vivre à Xela c’est aussi manger local, pour 1 ou 2Euros max, on vous sert des plats (qui certes se ressemblent souvent mais) délicieux.

hihi_manger_Xela

xela_repas

coco_cola_guatemala

Trois petits restaurants pas cher (mais très bon !) que je vous conseille si vous passez par là, le Churrascos Cajola :

churrascos_cajola_xela

nourriture_xela

hihi_xela_repas

Au centre ville Comedor Tipico Tuguila :

xela_nourriture

hihi_nourriture_xela

repas_xela

Et le number one, les locaux s’y rendent tous les jours, le Huehuetecas :

huehuetecas_xela

Vivre à Xela c’est aussi manger du poulet frit, parce-qu’ils adorent ça ! Et font même la queue pour en avoir,

poulet_frit_xela

et pour se faire aller au Pollo Campero LE fast-food de poulet, tellement populaire ici…

hihi_ollo_campero

campero_salade

Moi ce que je préfère c’est leur salade, poulet et avocat, mmmhh !

pollo_campero_portable

tellement populaire que quand il n’y en a pas en « dur » il en mettent un en mode caravane

D’ailleurs il s’est exporté partout en Amérique Latine, mais aussi aux USA, en Chine et même en Italie, pourtant c’est bien un produit guatémaltèque, quel succès !
Il ne faudra pas oublier de tout manger avec des tortillas de maïs, tout !

D’ailleurs absolument tous les restaurants vendent ou incluent des tortillas au menu. Pour la petite histoire, Pollo Campero n’a pas de tortillas sur son menu, alors des petites grand-mères s’installent devant les franchises pour en vendre toutes chaudes de leur paniers et ainsi accompagner le poulet du Campero. Un peu gêné par cette pratique, Campero a eu interdit la pratique, mais il a perdu tellement de clients qu’aujourd’hui les petites crêpes de maïs sont de nouveau autorisées à la vente. On ne rigole pas avec la tortilla au Guatemala !
Toujours au chapitre nourriture, vivre à Xela c’est manger des glaces qui ont été moulées dans des papiers pour muffins…

glaces_xela

…mais surtout c’est Sarita, encore une marque guatémaltèque qui s’est exporté dans plusieurs pays, un régale, vraiment ! À en faire pâlir Haägen-Dazs, surtout pour des prix minuscules (genre 2,5Euros pour 1 litre), alors pour sûr, on y faisait un tour presque tous les jours…

sarita_guatemala

sarita_glace

hihi_cone_sarita

sarita_frigo

sarita_banana_splite

magasin_sarita

Il a aussi un concurrent, La Neveria, mais sincèrement rien ne vaut Sarita.

la_neveria
Vivre à Xela c’est aller au grand marché de San Francisco El Alto en bus d’école…

bus_ecole_xela

Pouvoir monter sur le toit de l’église pour la modique somme de 3 dollars, oui tout n’est pas rose à Xela.

San_Francisco_El_Alto_marche_eglise_2

San_Francisco_El_Alto_marche_toit_eglise

San_Francisco_El_Alto_marche_eglise_toit

San_Francisco_El_Alto_marche_eglise

San_Francisco_El_Alto_marche_main_statue_billets

Mais le marché vaut la chandelle, on peux y acheter de tout, et à des prix défiants toutes concurrences. Même des animaux vivants, afin de les faire grandir, puis les manger (ou vendre).

San_Francisco_El_Alto_marche_vendeuses

San_Francisco_El_Alto_marche_vache

San_Francisco_El_Alto_marche_tresse_pain

San_Francisco_El_Alto_marche_rue

San_Francisco_El_Alto_marche_porcs

San_Francisco_El_Alto_marche_porcs_2

San_Francisco_El_Alto_marche_porc

San_Francisco_El_Alto_marche_cochon

San_Francisco_El_Alto_marche_porc_2

San_Francisco_El_Alto_marche_poissons_secs

San_Francisco_El_Alto_marche_paniers

San_Francisco_El_Alto_marche_outils

San_Francisco_El_Alto_marche_oies

San_Francisco_El_Alto_marche_legumes

San_Francisco_El_Alto_marche_femmes

San_Francisco_El_Alto_marche_femme_vache

San_Francisco_El_Alto_marche_femme_telephone

San_Francisco_El_Alto_marche_femme_chapeau

San_Francisco_El_Alto_marche_epices

San_Francisco_El_Alto_marche_epice

San_Francisco_El_Alto_marche_enfants

San_Francisco_El_Alto_marche_dindes

San_Francisco_El_Alto_marche_dindes_2

San_Francisco_El_Alto_marche_cochon_3

San_Francisco_El_Alto_marche_chapeaux

San_Francisco_El_Alto_marche_cochon_2

San_Francisco_El_Alto_marche_chapeaux_blanc_rouge

San_Francisco_El_Alto_marche_animaux

Alors vous allez me dire : « Oui mais bon, des animaux vivant toi… cela ne te sert pas à grand chose », mais que nenni ! Bon moi non, mais nous avons rencontré une japonaise (qui prenait des cours d’espagnol pour plusieurs mois) qui avait acheté des poussins, pour les nourrir dans sa chambre (si, si !) et attendre patiemment qu’ils deviennent grands… Et oui.
Vivre à Xela, c’est aller San Andrés Xecul pour voir sa splendide église jaune, il faudra se tasser debout à l’arrière d’une camionnette pour s’y rendre.

hihi_moi_camion_bus

Mais comme on de la chance, on ira un dimanche, et les dimanches il y a les messes. Comme l’église ne peut pas contenir tous les villageois, il mettent une tente (jaune) devant la bâtisse pour pouvoir accueillir tout le monde, et par la même gâcher mes photos !

San_Andres_Xecul

eglise_San_Andres_Xecul_tente_jaune

eglise_San_Andres_Xecul

eglise_San_Andres_Xecul_miniature_info

eglise_San_Andres_Xecul_8

eglise_San_Andres_Xecul_7

eglise_San_Andres_Xecul_6

eglise_San_Andres_Xecul_5

eglise_San_Andres_Xecul_2

Vivre à Xela, c’est partir à la plage de Champerico le week-end car on nous a dit que c’était à seulement 2h de bus (on a mit 4h…) et que c’était fantastique, alors qu’en fait cela doit être la plage la plus laide que j’ai pu voir dans tout ce voyage, qui plus est …sale.

plage_champerico

plage_champerico_etalages

C’est beau hein ?..

plage_champerico_3

Réalisé sans trucages…

plage_champerico_2

Mais bon on y a mangé un des meilleur ceviche de toute notre expérience en Amérique Centrale.

champerico_restaurant

hihi_champerico_ceviches

Tous les bons restaurants ont une piscine (avec de l’eau verte…) c’est pour dire comment la mer est propre…

champerico_piscine_restaurant

champerico_ceviches

champerico_ceviches_menu

champerico_ceviche

Vivre à Xela, c’est aussi passer beaucoup de temps au Zocalo (la place centrale)

xela_zocalo

xela_zocalo_5

xela_zocalo_4

xela_zocalo_3

xela_zocalo_2

Vivre à Xela, c’est prendre des bus de deux places à droite, deux places à gauche où s’installe à six au total, avec une fesse dans le vide.

interieur_bus_xela

Vivre à Xela, c’est faire gaffe aux marchands en colère du marché, ils rigolent pas avec la délinquance.

avertissement_marche_delinquence_xela

« Marché Minerva, locataires et vendeurs s’organisent contre la délinquance. Pensez-y avant d’agir »

avertissement_marche_delinquence_xela_2

Vivre à Xela, c’est s’habituer aux nouvelles modes locales, comme ces merveilleuse couronnes en or qu’ils se font tous, c’est très branché ! Et ils trouvent ça très classe. Je n’ai pas prit de photo, ça m'embêtait de faire un gros plan sur leurs bouches, mais c’était très commun !

couronne_dentaire_or_xela

couronne_dentaire_or_xela_2

Vivre à Xela, c’est acheter (enfin Hihi, pas moi…) des « Worry Dolls » guatémaltèques, des toutes petites poupées, si vous avez un soucis, un problème, ou une inquiétude, racontez la à une des poupée avant de vous coucher, puis placez là sous votre oreiller, la poupée est sensé enlever vos problèmes de la tête pendant la nuit.

boite_worry_dolls_xela

worry_dolls_xela

instructions_worry_dolls_xela

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est devoir supporter les pétards à longueur de journée (et de nuit) oui c’est comme ça qu’ils célèbrent les fêtes de fin d’année, un vrai truc de fou.
Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est voir un tas de fruit confis sur le marché

fruits_confits_xela

fruits_confits_xela_2

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est voir des sortes de festivals où on ne comprend pas tout…

fete_fin_annee_xela

fete_fin_annee_xela_21

fete_fin_annee_xela_20

fete_fin_annee_xela_19

fete_fin_annee_xela_18

fete_fin_annee_xela_17

fete_fin_annee_xela_16

fete_fin_annee_xela_12

fete_fin_annee_xela_10

fete_fin_annee_xela_9

fete_fin_annee_xela_8

fete_fin_annee_xela_6

fete_fin_annee_xela_7

fete_fin_annee_xela_4

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est boire des sorte mélange de fruits chaud (caliente de frutas), ou du lait, chaud aussi (ponche de leche) à la vanille, avec peu d’alcool en option.

caliente_de_frutas_xela_4

caliente_de_frutas_xela_2

caliente_de_frutas_ponche_de_leche_xela caliente_de_frutas_hihi

ponche_de_leche_xela

Et on a même fait ça chez nous :

nous_fruitas_caliente_xela

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est acheter des feux d’artifices, car à Noël et surtout au nouvel an, même si il n’y a pas de feux organisé par la ville, tout le monde y met du sien et ça pète de tous les côtés.

petards_feux_artifice_marche_xela

feux_artifice_xela_3

feux_artifice_xela_2

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est devoir manger (encore) du poulet frit à Noël, car c’est le seul restaurant ouvert

hihi_poulet_frit_noel_xela

moi_poulet_frit_noel_xela

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est manger des crêpes au nouvel an dans un restaurant français (un breton marié à une Guatémaltèque) qui vivent ici.

hihi_crepe_xela

hihi_crepe_nouvel_an_xela

Au Nutella aussi !

glace_crepe_xela_nouvel_an

Vivre à Xela pendant les fêtes, c’est voir des cerfs de branches tressées à tous les coins de rue.

decoration_cerf_noel_xela

decoration_cerf_noel_xela_2

Mais aussi des feuilles de pins sur le sol de la plupart des magasins.

feuille_pin_sol_xela

Et vivre à Xela, c’est aussi obtenir un diplôme !

diplome_espagnol_xela

Xela c’est bien plus que ça, mais maintenant,vous avez un aperçu.

grafiti_xela

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

10 réponses à “Vivre à Xela”

  1. Joana Dit :

    Et bun, avec des prix comme ça et une telle gastronomie ça donne envie de faire son sac pour aller apprendre l’espagnol à Xela ! Mais trop là !! (par contre la police privée qui règle ses comptes toute seule en fouettant les vilains ça me fait pas trop envie :/ ) En 4 semaines vous avez pu bien vous améliorer ? Comment qualifierais-tu tes progrès avec ces cours ?

    Bonne continuation !

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Oh mais ce n’est que pour les voleurs (le fouet) toi t’es une fille honnête, non ? ;-) Alors rien à craindre ;)
      Oui, j’ai bien pu m’améliorer. Les progrès sont fulgurants, vu que tu passes de 3 à 5h par jour à parler en espagnol, je suis vraiment satisfait de cette expérience, et je le conseille plutôt deux fois qu’une.

      A+

      Répondre

  2. catherine Dit :

    article haut en couleur, ca a du etre vraiment sympa de se poser quelques temps a Xela et y decouvrir la vie locale , como esta su espanol? ;)

    Répondre

    • Sandro Dit :

      On se vouvoie maintenant ? lol
      Mi espagnol esta ok, nada de fantasico, pero ahora la comunicacion es posible. Y estoy viajando en Sur america entonces practico un poco cada dia ;-)
      Hasta luego !

      Répondre

  3. papa Dit :

    Le repos des guerriers de la route …..ça fait du bien de se poser un peu même en période de pétarades.Très bel endroit
    en tous cas .

    bises à plus

    Répondre

  4. emma Dit :

    je vis à Xela en ce moment même… Cela fait environ 4 mois et je dois dire aue je retrouve le vrai Xela dans cet article. Merci de communiquer sur cette belle ville du Guatemala si peu connu mais qui le mériterait vraiment…

    Répondre

  5. Alizée Dit :

    Super article merci ! Je ne connaissais pas du tout cette ville, mais ça donne vraiment envie. Je la mets sur ma liste pour mon futur voyage au Guatemala!

    Répondre

Laisser un commentaire à Joana

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.