Japon du 2 au 21 septembre 2006

21 septembre 2006

Carnets de route

Me voila dans le bateau, direction Kobe! Deja beaucoup de difference, tout est propre, du papier toilette dans les wc, du savon et du shampoing dans les douches, un autre monde. Je me sentais pas tres en forme, sans doute une grosse creve a cause de la clim, mais toujours motive. A peine arrive recherche d’un hotel pas trop cher (ce qui est plutot difficile au japon) direction les « capsules » hotel, pas de chambre mais juste un tube pour dormir, avec tele, radio-reveil et clim, qui plus est le batiment est dote d’un SPA, sauna, bains chauds etc… De quoi me remettre en forme. La vie au Japon est tres sécurisé, les rues sont sures et meme au milieu de la nuit, mais ce qui m’a le plus marqué ce sont les japonaises… Ouahh! J’ai jamais vu autant de belles femmes de ma vie, quel plaisir de marcher dans la rue!
Apres trois jour à Osaka direction Hiroshima, apres le passage de la bombe tout a été reconstruit, à part un batiment vestige du passe « le dome », au debut je ressentais rien de special et puis plus j’en apprenais, plus je voyais les visages de tous ces morts, plus ma gorge se serrait, quelle emotion, quel gachi, toute ces vies humaines. Je ressort de la un peu deboussolé, et une nouvelle fois decu de l’homme, mais toujours optimiste pour l’avenir, tout cela est la pour que l’on oublie pas et que cela ne se reproduise plus jamais.

Le lendemain direction la petite ile de Miyajima, quelle merveille! Chaque photo est comme une carte postale, une ile paradisiaque parsemé de fans et de singes, le temps est avec moi mais pas la forme je comprend pas pourtant la creve est passé, je commence a aller souvent aux toilettes, ca y est j’ai compris j’ai du manger une s…. a Shanghai juste avant de partir et ca me met a plat. Tokyo fut la prochaine destination, une ville tres vivante certe, mais que des buildings et des boutiques, rien de special, a part… Les Sumos! Quel spectacle! J’ai adoré, tradition et combat, un regal.
Apres trois jours de pillules japonaise pour l’estomac tout revint à la normal et la forme avec; direction le mont Fuji, mais comme on ne peux pas avoir de la chance à tout les coup, le temps était trop nuageux pour le voir, ch’uis deg! Il est la devant moi et je vois rien! Bref, pas grave direction Nara, ancienne capital du Japon, la m’attend une étudiante japonaise, Myi qui me servira de guide, nous passons la journée a traverser la v
ille de part en part, ca fait du bien de parler à un local, on apprend bien plus de choses sur les temples mais aussi sur la vie au Japon. Apres une journée enrichissante je prend le train pour Kyoto, et la je suis completement perdu, la ligne de metro que je devais prendre n’existe plus, impossible de trouver ma guesthouse, biensure personne ne me comprend, la misère! il est 21H45 et l’accueil de l’hotel ferme à 22H! Je croise des taxis arretés, et je leurs demande si ils peuvent m’aider, et la un chauffeur prends son telephone pour appeler l’hotel et me fait monter dans sa voiture pour m’y amener et tout ca gratuitement, apres un millier d’ « ALIGATO » je me couche épuisé dans mon futon.
Je rencontre un japonais,Yoshita dans un restaurant qui propose de m’accompagner toute la journée pour me montrer la ville, cool! Il est un peu dingue, mais on se marrent bien, le lendemain rendez vous avec une autre étudiante japonaise, Tomoé qui me fait decouvrir une autre partie de la ville, décidement j’aurais eu beaucoup de chance avec le relationnel car le surlendemain j’arrive a obtenir une rencontre avec une famille japonaise, nous discutames toute la soirée et je m’apercu qu’ils en savaient bien plus sur la France, que moi sur le Japon… Mon voyage au Japon est sur le point de se terminer, je reprend la route vers Osaka, mais pas de chance un tiffon est en approche! Mon bateau aura 24H de retard, mais arrivera a Shanghai sans aucuns problemes.
Que dire, je reste emerveillé par ce pays, pour moi il a deux sortes de pays, ceux qui sont bien pour les vacances et ceux qui sont bien pour y vivre, et sincerement je pense que pourrais vivre au Japon, je reviendrais c’est sur et peut-etre plus vite que prevu…
Mais laissont le temps au temps, je préfère ne pas penser a l’avenir pour l’instant, mais juste continuer à vivre au jour le jour, et de profiter de ce que la vie m’offre, je suis heureux et c’est tout ce qui compte.

Pour voir les photos du Japon ICI

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

Les commentaires sont fermés