Shantaram

9 mars 2011

News

Cela faisait un moment que je n’avais pas écrit de news dans la catégorie « bouquin », ce n’est pas seulement le fait que je lis moins, mais surtout qu’aucun livre m’ai inspiré au point d’en écrire un article. Shantaram méritait largement cette attention.

L’histoire : Cela se déroule dans les année 80, le héros (Lin) s’est évadé d’une prison Australienne. Grâce à de faux papiers, il se fait un chemin jusqu’à Mumbai. En arrivant il n’est qu’un simple fugitif cherchant à se faire oublier, mais très vite se laisse happer par la culture Indienne et les secrets de la ville. Il apprendra la langue locale, vivra en bidonville, passera de docteur, à dealeur, à gangster. Il entrera -par la grande porte- dans la mafia de Bombay, il subira la trahison, et l’enfer des geôles Indiennes. Mais y trouvera aussi l’amour et la rédemption. Une aventure au coeur de l’Inde, qui touche d’autant plus que c’est une histoire vraie.

Un livre de presque 900 pages que j’ai lu en seulement 3 jours, moi ! Impossible de m’en détacher, l’histoire est prenante, même si il a du un peu romancer la chose, l’auteur a vécu cette aventure, cela se sent.

Gregory David Roberts a 24 ans quand il est arrêté en Australie pour multiple braquages, il y sera condamné à 19 ans ferme. À cette époque la détention en Australie est dure, les matons y font souvent la loi et à coup de bâtons. Il s’en évade et part en cavale à Bombay pendant dix ans. Il sera repris plus tard en Allemagne. En prison, il commencera à rédiger son roman, sa vie : Shantaram.

Tous les lieux cités dans le livre existent toujours, les bidonvilles, le Taj-Mahal Palace, le détails des rues de la ville et même son hôtel : l’Indian Guest House. Nous n’avions pas encore lu ce livre lors de notre séjour à Mumbai et pourtant nous avions dormi dans ce même hôtel ! Toujours le moins cher aujourd’hui…

Shantaram est un mélange de plusieurs styles : aventure, voyage, amour, et même philosophie. L’auteur a un réel talent, et la traduction de Pierre Guglielmina est exceptionnelle. Les personnages pourraient tous faire partie d’un scénario Hollywoodien (d’ailleurs une adaptation cinématographique serai en cours, avec Johnny Depp dans le rôle de Lin), un seul livre contenant tant d’histoires plus incroyable les unes que les autres, qui vous feront passer de l’Inde à l’Afghanistan, d’une épidémie de choléra aux tortures des prisons Indiennes, du petit dealeur au parrain de la mafia, de la haine à l’amour, et j’en passe. Une épopée fantastique à travers la vie d’un homme hors du commun.

Je ne sais pas si j’ai aimé ce livre tant pour l’écriture, l’histoire et le talent de l’auteur, ou simplement parce-que j’aime l’Inde. Il est vraiment difficile de ne pas être influencé par sa propre expérience, mais le fait que Shantaram est un best-seller mondial me réconforte dans l’idée que même sans connaître l’Inde on reste enchanté par lecture de ce livre. G. D. Roberts a parfaitement su transcrire ce que l’on ressent en arrivant dans ce pays repoussant et en même temps fascinant, il est arrivé à mettre noir sur blanc le parcours cabossé qui nous amène à aimer quelque chose que l’on aurait jamais cru pouvoir aimer.

Shantaram est captivant, à conseiller d’urgence !

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

15 réponses à “Shantaram”

  1. Adeline Voyages etc... Dit :

    J’ai lu ce livre lorsque j’étais en Inde et comme toi j’ai été transportée par l’histoire. Comme tu le décris si bien, l’auteur arrive à nous embarquer et nous décrire tout ce que l’on aime et l’on déteste à la fois dans ce pays en éternel mouvement.
    Toute l’Inde est résumée dans ces 930 pages. A lire absolument.

    Répondre

  2. sony Dit :

    ton résumé de ce livre donne envie!! t’as l’art et la manière de faire partager tes ressentis frero j’adore!!! 900 pages ca calme mdr!! mais je pense que je vais me lancer tu m’as bien inspiré!!! bisou a vous 2 a bientot

    Répondre

  3. ludo Dit :

    mais t es marrant toi 900 pages en 3 jours,y en a qui bosse,lol,malheureusement je ne suis pas un fin lecteur,chez moi un livre me fait office de somnifere,3 pages et je dors,alors 900!10 ans oui,et au faite,dans ton aventure,tu pourrais ecrire un bouquin,tu aurais de quoi raconter depuis le temps?!aller poto @+

    Répondre

  4. Benoit Dit :

    Merci pour les références, toujours pas acheté mais ça va venir!

    Répondre

  5. fabrice Dit :

    Cela fait un petit moment que je veut le lire! Il a été traduit en anglais?

    Répondre

    • Sandro Dit :

      « Il a été traduit en anglais? » tu veux dire, il a été traduit en français ? Oui, il a magnifiquement était traduit en français, si l’auteur a du talent, le traducteur en a au moins autant.

      Répondre

  6. fabrice Dit :

    ha oui bien sûr, houla c’est le décalage!

    Répondre

  7. laurent Dit :

    salut les Amis !!!
    bon ok j’ai acheter le livre j’aime bcps …
    pour l’aventure j’ai bcps aimer ORO de Cizia Zykë dans le même registre !!
    pour avril je ne serais pas a Taïpei …ces Maggie qui viens a Paris cette fois ci .
    mais pour le mois d’Aout je serais a Taïpei .
    Merci a vous deux pour les photos, ces que du bonheur avec plein de couleurs et d’aventure qui me touche .
    être libre et vivre sa VIE .
    je vous souhaite une bonne route a tout les deux;et de vous revoir .
    A plus Anaïs Maggie et Laurent .

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Hello Laurent !
      Pas de Taïwan pour Avril ? Zut, on va encore se rater…
      Je connais Cizia Zyke (même si je n’ai pas lu ses livres) il faudrait que je m’y mette.
      Tu as déjà acheté Shantaram ? C’est pas une merveille ?

      Bonne route à vous deux (+1),et peut-être à un des ces jours.

      Répondre

  8. Yves Dit :

    À lire absolument! Et il ne faut surtout pas s’arrêter au nombre de pages. Un pur délice du début à la fin!

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.