Sacrifice animal

7 octobre 2013

Dernières, News

Melagarh est un petit village paisible, un restaurant, un marché, une station de sumos, et …c’est tout. Alors pourquoi venir ici ? Ben franchement dans les premières minutes on s’est demandé si c’était le bon endroit… Car on devait arriver près d’un lac, qui ne montre pas le bout de son nez.
– « Où est le lac Rudra Sagar ? »
– « Là-bas »
– « Où ça là-bas ?! »
– « Plus loin, là-bas »
– « Mais plus loin comment ? »
– « Plus loin, à gauche »
Ouha, super les renseignements… En fait il fallait sortir de la route principale, et prendre un tout petit chemin pendant un kilomètre pour enfin apercevoir de l’eau. Alors non, nous n’avons pas fait tout ce chemin pour voir un simple lac, étrangement comme au Rajasthan, un palais flotte sur ses eaux. Son nom : Le Palais Neermahal. Il ne peut se visiter que par bateau, et malheureusement la dernière barque est déjà partie, tant pis nous irons demain.

Neermahal_vue_bateau

deesse_kali

kali_deesse_melagarh

En attendant, c’est à nouveau dans une « Tourist Lodge » que nous irons dormir.
Le soir venu nous assistons à un des nombreux festivals en l’honneur de Shiva, celui-ci dure une semaine, des chanteurs habillés en jaunes viennent pour l’occasion.

shiva_danse_melagarh

danse_melagarh_shiva

chant_shiva_melagarh

Le restaurant du village est « traditionnel », thalis illimité (sauf la partie viande),

restaurant_melagarh

IMG_7431

IMG_7429

hihi_melagarh_restaurant

chaque chaise a son numéro, et les serveurs viennent vous remplir le plateau un par un, riz, dal, légumes, pour 50 Roupies vous vous explosez la panse.

snack_melagarh_marche

vendeur_marche_melagarh

marche_melagarh

marche_snack_melagarh

pain_melagarh

Les gens sont souriants, mais le Tripura n’est pas le Mizoram, ils ne sont pas honnêtes comme les Mizos, ici il faut vérifier et re-vérifier les prix, comme dans l’Ouest, les vendeurs n’hésiteront pas à vous demander 30 ou 50% en plus parce-que vous êtes étrangers, alors le marchandage est de rigueur.
Pour rejoindre le palais deux solutions s’offre à vous, le bateaux de 20 places, ou la barque privée, le prix n’est pas si différent alors nous optons pour la barque.

bateaux_Neermahal

Neermahal_bateau_public

Neermahal_bateau_indien

Neermahal_barque

Neermahal_pecheurs

palais_Neermahal

L’entrée ne coûte presque rien, étonnant ? Ben non en fait, car à part un « jardin » il n’y a rien à voir, toutes les pièces sont vides, en fait le plus beau reste la ballade sur l’eau.

palais_Neermahal_interieur

Neermahal_hihi

Neermahal_fleurs

Neermahal_HDR

HDR

interieur_Neermahal_palais

jardin_Neermahal

Neermahal_fenetres_HDR

HDR

Neermahal_couche_soleil

Neermahal_barque_indien

Neermahal_vue_couche_soleil

Bien que mémorable, ce n’est pas le palais qui nous marqua le plus, une dizaine de kilomètres plus à l’Est se trouve la ville d’Udaipur (oui, comme au Rajasthan), de là vous pouvez marcher jusqu’au village de Matabari qui contient le temple Sundari. Bien que très banal architecturalement parlant, ce sont les rituels qui s’y déroulent qui sont plus étonnants.

tripura_sundari_temple

Ici on offre à la Déesse TripuraSundarbi des âmes d’animaux, alors qui dit âme dit mort… Donc oui, ils pratiquent des sacrifices, deux fois par jour, de chèvres, boucs, pigeons et buffles (plus rare aujourd’hui).
———————————————————————————————————————————————————————————————
Avant d’aller plus loin, sachez que certaines images qui vont suivre peuvent choquer, si vous êtes sensibles ou « allergiques » au sang il est préférable d’attendre le prochain article, vous êtes prévenus.
———————————————————————————————————————————————————————————————
Après avoir tendu deux cordes entre la porte qui mène à la Déesse et le lieu des sacrifice, une sorte de prêtre va « honorer » les sabres qui serviront à donner la mort au bêtes, chaque animal passera d’abord par lui pour être « préparer » à l’exécution.

tripura_sundari_temple_cordes

Udaipur_Matabari_entree

chevres_tripura_sundari_temple

rituels_tripura_sundari_temple

rituels_tripura_sundari_temple_2

rituels_tripura_sundari_temple_3

rituels_tripura_sundari_temple_4

rituels_tripura_sundari_temple_5

Udaipur_Matabari_sabre

Maintenant je laisse les images parler d’elles même :

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_10

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_11

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_12

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_13

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_tete

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_9

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_7

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_8

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_tetes

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_16

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_14

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_15

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_2

Udaipur_Matabari_bouc_sacrifice

Udaipur_Matabari_bouc_sacrifice_4

Udaipur_Matabari_bouc_sacrifice_5

Udaipur_Matabari_bouc_sacrifice_7

Udaipur_Matabari_bouc_sacrifice_8

tripura_sundari_temple_corps_chevre

Udaipur_Matabari_chevre_sacrifice_4

Udaipur_Matabari_depesser_chevres

tripura_sundari_temple_corps_chevre_2

spectateurs_tripura_sundari_temple

tetes_chevres_sol_tripura_sundari_temple_9

tripura_sundari_temple_corps_chevres

spectateurs_tripura_sundari_temple_2

rituels_tripura_sundari_temple_6

couteau_ Udaipur_Matabari

riviere_sang_tripura_sundari_temple

corps_chevre_vol_tripura_sundari_temple

corps_sans_tetes_tripura_sundari_temple

corps_chevre_vol_tripura_sundari_temple_2

corps_chevre_vol_tripura_sundari_temple_3

chevres_tripura_sundari_temple_tetes

tete_main_tripura_sundari_temple_9

Udaipur_Matabari_chevre_corps

depesser_chevre_tripura_sundari_temple_9

viande_tripura_sundari_temple

Udaipur_Matabari_ligne_chevres

pigeons_sacrifice_tripura_sundari_temple_9

rituels_tripura_sundari_temple_9

Les sacrifices terminés la place se vide…

entree_tripura_sundari_temple_

tripura_sundari_temple_enfant_cloche

enfant_cloche_tripura_sundari_temple

…des donations sont maintenant donnés à la déesse, tel que encens, gâteaux, riz, huile, etc.

donation_tripura_sundari_temple

donation_tripura_sundari_temple_2

Juste derrière le temple, le lac Kalyan Sagar où les poissons et tortues géantes (qu’on aura pas vu…) sont vénérés comme des Dieux.

enfant_kalyan_sagar

nourriture_kalyan_sagar

Les Indiens leurs apportent de la nourriture pour « donation »

nourriture_kalyan_sagar_sundari_temple

tripura_sundari_temple_nourriture_donation

D’un côté sacrifier, de l’autre vénérer, ce temple à de quoi laisser songeur.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

16 réponses à “Sacrifice animal”

  1. papa Dit :

    J’espère qu’un jour un mécène viendra rafraîchir ce magnifique édifice pour qu’enfin
    il retrouve son nom de palais flottant bien conscient qu’avant cela bon nombres
    d’urgences restent prioritaires pour les indigènes.
    Très fortes tes photos de sacrifices animales mais à bien y réfléchir certaines pratiques
    dans nos abattoirs occidentaux n’ont rien à envier à ces pratiques barbares parfaitement
    légalisées par de hautes sphères religieuses antédiluviennes . Mais que font-ils de cette viande , est-ce qu’ils en profitent au moins ?
    Un petit récit très instructif tout de même malgré toutes ces images maculées
    d’hémoglobine à outrance , on en redemande certainement pas mais cela fait
    partie de l’info ou le pire et le meilleur se partagent la une.

    Allez ,bientôt on passe à autre chose ,d’autres images ,d’autres personnes, d’autres vies.

    Bye ,bye ,bonne route à vous ,je vous embrasse très fort ,ciao.

    Répondre

  2. Benoit Dit :

    Les sacrifices me rappellent les marches a Taiwan haha!
    De tres belles images, j’aime bien le palais flottant avec des pieces vides, intrigant!

    Répondre

  3. audrey Dit :

    Salut Sandro,

    j’ai besoin d’une précision: ce sont des hindous qui font ces sacrifices? et si oui, je pensais qu’ils étaient tous végétariens et qu’ils respectaient les animaux, donc qu’ils n’y avait pas ce genre de sacrifices…

    Comment de temps la cérémonie a-t-elle duré? Les cris des bêtes ne devaient pas être faciles à supporter, non?

    Article intéressant, comme toujours, mais bon je suis passée vite fait sur les images, c’est très impressionnant (un peu trop pour moi!)

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Salut Audrey,

      Oui ce sont des hindous, d’ailleurs la déesse est en fait, par branche, la femme de Shiva.
      Ils ne sont pas tous végétariens, je dirais 80 à 90%. Ils ne mangent pas de vache/bœuf pour sûr, mais parfois du poulet, du poisson et plus rarement du porc.
      La cérémonie a duré dans les 45 minutes, avec plus d’une cinquantaine de chèvres, et pour les cris, en fait les chèvres ne crient pas plus que ça, mais le bouc ! Heureusement il n’y en avait qu’un…
      A+

      Répondre

  4. I love travelling Dit :

    Superbe ton article. Bon je me suis arrêtée avant le sacrifice des animaux étant trop sensible ! Les images du restaurant m’ont trop tentée !

    Répondre

  5. Patrice Dit :

    Je sais pas ce qui me remonte le plus le coueur. Les petites chèvres découpées en 2 ou les HDR.
    Photomatix ou autre logiciel de HDR, sort du mac de Sandros. retro Satanas.5555

    Répondre

  6. Mymieetjo Dit :

    Alors, alors, j’ai beaucoup aimé la première partie de l’article, et puis après pour les sacrifices techniquement t j’admire le travail purement photographique mais y’a un peu trop de photos pour moi …. Mais bon ça fait partie des expériences du voyage ! Enjoy pour la suite !

    Répondre

  7. Marjorie@Histoire à Vivre Dit :

    Ouh là, les différences de culture Oo
    Oui étrange cette différence vénération / sacrifice, et comme il est dit plus haut, je croyais que les Hindoux étaient végétariens et respectaient toute vie animale…
    Drôle de paradoxe entre ne pas déranger une vache dans le passage, et tuer ces pauvres petits chevreaux, au nom d’une déesse (moi qui suis anti-religion ;( ;( )…
    Les qualités photographiques sont super, dommage qu’à mon sens il y ait un peu beaucoup de ces scènes.
    C’est drôle comme les animaux qui vont mourir semblent le sentir :(

    Répondre

  8. Tour du monde Dit :

    Encore une fois on voit la différence de culture entre l’occident et les pays d’orient,cela dit je rejoins le fait que les boucheries françaises ne sont pas forcément meilleures quant au traitement du bétail.

    Répondre

Laisser un commentaire à I love travelling

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.