Couchsurfing à Roswell

5 juin 2013

Dernières, News

Nous arrivons à Roswell, et tout est là pour nous faire rappeler un certain crash…

Nous y feront du CouchSurfing (pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le CS, c’est -pour faire court- être invité à dormir chez l’habitant ). Nous sommes accueillit par deux frère Ross et Willy qui en fait, même si ils sont bien nés ici, leur origine n’est pas du tout du coin puisque leurs parents, d’après ce qu’ils nous ont dit, viennent de Zorgan ou Zourgol… Bref je ne me rappelle plus, de toute façon nous avons acquiescé poliment, histoire de cacher notre ignorance.
Ils étaient vraiment sympas, et on a passé deux jours formidables avec eux.

Ils nous ont présenté leur père (qui ne parle pas UN mot d’anglais…) avec qui ont a prit un verre au fast-food du coin.

On a partagé un barbecue.

Ils nous ont aussi montré la cabane (spéciale…) qu’ils ont construite dans leur jardin, il parait que c’est leurs parents qui ont insisté pour cette architecture…

Willy est un scientifique, sa chambre est rempli d’instruments et de machines incroyables. Ross lui est barman, d’ailleurs un soir nous sommes allés le voir au boulot (bière offerte pour Hihi !)

Tout était parfait me direz vous ? Ben non… Le troisième jour il commença à avoir des trucs bizarre… Comme toujours vouloir jouer au docteur, ils avaient la trentaine ! Hihi s’en ai donné à coeur joie, moi je trouvais ça louche…

Mais surtout ce qui me gonflais c’est d’un, qu’ils se promenaient toujours à poil (ou presque) quelle idée ?! Et surtout Willy insistait pour nous faire essayer ses machines de dingue, je ne sais toujours pas trop à quoi ça servait, mais ce n’était pas sans douleur.

Un soir il a ramené un collègue de travail, un savant fou ! Il a irradié Hihi avec son laser géant, elle a finit la soirée à marcher au plafond !

Trop c’est trop, j’ai dit « stop » et nous avons claqué la porte. Dehors j’ai dû attacher la petite Hihi à une corde pour ne pas qu’elle s’envole… Toute les expériences sont bonnes à prendre, mais il y a des limites !
Tant pis on profitera du jour qu’il nous reste pour visiter la ville en commençant par le musée.

Saviez vous que les premières roquettes ont été crées et envoyées ici, à Roswell ? Mais aussi, que Demi Moore était née ici ? Comment ça ces deux informations n’ont pas la même valeur ? Mais si, les roquettes c’est aussi important !

Puis pour le fun, nous somme allés voir le musée de l’U.F.O. (ou O.V.N.I. en français). Alors là on passe de l’ubuesque, à « Mais ils se foutent vraiment de nos tronches avec leur explication à 2 francs » (Oui c’est long, mais c’est comme ça).

Et même des affiches en français !

Dans la première catégorie il y a les mannequins d’aliens en tous genres (avec la soucoupe volante !), les affiches de films et les souvenirs,

Vous remarquerez mesdemoiselles que les E.T. ont de petits fessiers…

photos et bandana martien.

Et dans la deuxième catégorie, il y a les photos (nombreuses !) avec parfois la réponse officielle du gouvernement.

Sur cette photo ci-dessous, ils affirment que c’était une troupe d’avions en cercle, non mais sans blague !?! Ils nous prennent vraiment pour des pigeons… Je ne dis pas que c’est automatiquement des OVNIs, mais des avions en cercle ? Fallait vraiment avoir rien à dire…

Puis une dernière pièce montre des scènes reconstituant les faits (vrai ou pas) de 1949. C’est bizarre ces mannequins nous rappellent quelque chose…

Ils ont des airs de… de… de nos hôtes ! Vous trouvez pas ?!

Il faut en avoir le coeur net, nous laissons le musée derrière nous pour retourner chez Willy et Ross, mais le ciel s’assombrit, il fait presque nuit, en milieu d’après-midi ! Un énorme nuage se forme, des éclairs grondent, pourtant pas de pluie…

Nous arrivons à leur maison, vide. On passe derrière leur jardin, personne. Même leurs cabane avait disparu ! Un dernier éclair éclate, une lumière intense rempli le ciel, nous sommes éblouis. Le temps que nos yeux reprennent leur facultés, le ciel était redevenu bleu. Depuis, plus de trace de nos acolytes… On nous aurait menti ?
Pour nous remettre de nos émotions, on part essayer un nouveau fast-food (« Nouveau » dans le sens qu’on en avait jamais vu dans le reste du pays), c’est une franchise du Texas (notre prochaine étape) et ce sont des spécialités de poulet frit, un peu à la KFC mais en plus « traditionnel ». L’enseigne m’avait attiré l’oeil car… Voyez plutôt :

Church’s Chicken, le poulet de l’église ! Mais c’était très bon à un prix plus qu’abordable.

Le pire c’est que dans le restaurant où nous nous sommes arrêté, le manager s’appelait …Jesus ! Photo à l’appui :

Quelques mois plus tard sur un voyage en Asie, nous avons fait un passage éclair à l’aéroport de Singapour, et nous sommes tombés sur ?! Texas’s Chicken ! C’était exactement la même enseigne, mais en Asie « Poulet du Texas » ça le fait mieux que « Poulet de l’église »…

P.S : Les personnages et les situations de ce récit étant à moitié vrai, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes, ou ayant existé ne serait qu’à 50% fictifs, voire 60…

 

, , ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

14 réponses à “Couchsurfing à Roswell”

  1. Benoit Dit :

    Il nous est tombe de la glace sur la tete hier midi, une belle tempete de grele en plein mois de juin, ca doit etre un coup de tes copains! Je me demande ce qu’ils faisaient par ici…
    Enfin bon, cool article! A plus!
    B

    Répondre

  2. Bourlingus Dit :

    La vérité est ailleurs…

    Répondre

  3. Yves Destination-Terre Dit :

    Salut Sandro,

    Tes hôtes étaient probablement des descendants directs de EBE-1, seul extra-terrestre survivant du crash de Roswell en 1947. Mais bon, ils sont plus sympas que les « gris » c’est certain!

    Répondre

  4. papa Dit :

    D’après le roman du Crash de Roswell.

    -Mise en scène: Hihi et Sandro
    -Script: Sandro
    -Décor: original sur site
    -Ingénieur du son : niet
    -Rôles principaux: Hihi et Sandro plus quelques figurants anonymes
    -Seul fait réel : Et Jésus créa le church’s chiken

    BIZZZZZZZZZZZZZZZ à plus

    Répondre

  5. fabrice Dit :

    Et bien, c’est spécial en effet:-) Je ne savais pas qu’il avait un nom: EBE-1

    Répondre

  6. NowMadNow Dit :

    Ahaha j’adore! Très sympa cette mise en scène!

    Donc je résume, Church’s Chicken et maquettes en papier mâché: c’est vraiment un monde à part Roswell!

    Je me demandais: vous avez discuté avec des habitants j’imagine, ils ne sont pas agacés de tout ce merchandising fait autour de leur ville? Ca doit être oppressant de vivre dans un décor de série Z, et de voir défiler des touristes en mal d’OVNIS. Comme un Disneyland de la soucoupe en quelque sorte, mais avec des habitants.

    NowMadNow

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Comment ça des maquettes en papier mâché ?! Mais non, ils étaient bien… Bon ok j’arrête ;-)

      En fait à Roswell, il n’y a rien… Alors les habitants en redemandent ! Ils voudraient que le gouvernement promeut encore plus ! Car les restaurants, les hôtels, et presque tout en fait, marchent avec les pèlerins de notre genre (un peu comme la 66).

      Voilà, A+

      Répondre

  7. Marjorie@Histoire à Vivre Dit :

    lOl au début je croyais que c’était vraiment des couchsurfers :wink:
    Excellent ce « reportage » =)

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.