Galapagos : San Cristobal

6 août 2015

Dernières, News

Me voilà donc dans l’avion pour les Galapagos ! Pour les curieux j’ai payé un billet dernière minute (2 jours avant) pour 250$ a/r, j’ai vu qu’il était possible de l’avoir pour 180, mais ça peut aller jusqu’à 500$ !
Ça doit être l’effet placebo, mais de l’avion j’ai l’impression de pouvoir apercevoir les tortues qui nagent dans l’océan… Je reviens très vite à la réalité quand en me demande 100$ de taxes d’arrivée, génial hein ?! Mais ce n’est pas fini :
– « Et puis 10$ de plus »
– « Pourquoi faire ? »
– « Pour la fouille de votre sac »
– « De quoi ?! »
– « Ben oui, il faut bien qu’on vérifie que vous n'emmenez rien de contaminant, ce sont des îles très protégées vous savez ? »
– « Ok, mais pourquoi payer 10$ ? »
– « C’est comme ça, c’est pour la fouille »
– « Mais je peux faire la fouille si vous voulez, je vous montre tout ce que j’ai, et vous me dites si c’est bon ou pas »
– « Non, c’est très sérieux »
– « Mais je suis très sérieux quand je fouille mon sac »
– « 10$ s’il vous plait »
– « Super… Et sinon ça vous plait de voir des vaches à lait toute la journée ? »
– « Pardon ? »
– « Non rien… »
Je paye, le gars prend mon sac, ouvre le zippe du dessus, écarte le sommet de mes affaires avec le bout des doigts, puis me balance :
– « Ok, vous pouvez y aller »
– « Effectivement, c’est vraiment super serieux… »

taxe_entree_galapagos

Une horde de taxis nous attendent à l’entrée, mais je sais (merci Google Map !) que le centre est largement joignable à pied, le truc c’est de trouver un hôtel pas trop cher…
Je tente sur le bord du port, la vue est sympa, et très bien situé. La patronne me montre une chambre énorme, avec grande salle-de-bain, je m’inquiète un peu du prix :
– « Euh vous n’avez rien de plus basique ? »
– « Basique ? Cela ne vous plaît pas ? »
– « Si, si, mais on est aux Galapagos, alors les prix vont avec, si vous voyez ce que je veux dire »
– « C’est 15$ la nuit »
Je reste bouche bée, je m’attendais à au moins du 50$, tellement étonné que sans négocier je réponds « Ok, ça me va ! ».
Est-ce une légende ? Les Galapagos chères ? Juste pour vérifier, je marche un peu autour, histoire de voir les prix dans les restaurants.

vue_de_chambre_san_cristobal

Il est vrai que sur le port rien en dessous de 20 ou 25$ pour un plat principal, mais si vous partez vers le centre (direction opposé à la mer) vous trouverez de petits restaurant locaux, pour locaux et …moi, pour seulement 3 ou 4$ (je sais, beaucoup de prix dans cet article, mais un  tas de voyageurs ont peur de partir sur ces îles à cause du porte-monnaie, ça devrait en intéresser plus d’un de savoir qu’il est (largement !) possible de les visiter avec un budget raisonnable).

san_cristobal_port

Les Crabes Rouges des Galapagos (quel nom orignal !)  se baladent sur CHAQUE rocher de l’île…

crabes_rouges_des_galapagos

crabe_rouge_des_galapagos

ponton_san_cristobal

…mais ce qui me surprend le plus, ce sont eux :

portrait_lion_de_mer_san_cristobal

Les lions de mer, ils sont absolument partout ! À la plage…

phoques_plage_mann_san_cristobal

lions_de_mer_plage_san_cristobal

lions_de_mer_playa_Mann_3

lions_de_mer_playa_Mann_2

À nager (normal)…

lion_de_mer_nage_san_cristobal

À Téter (encore normal)…

tetee_lion_de_mer_galapagos

À dormir sur les bancs (moins normal)…

san_cristobal_phoque_banc

san_cristobal_bateau_sable_phoques

À se poser au bas des toboggans (plus trop normal)…

tobogan_lion_de_mer_san_cristobal

Mais aussi :
Sur le port…

lion_de_mer_rue_san_cristoabal

Les ponts…

lion_de_mer_pont_san_cristobal

Sur le bitume, sous les bancs, et sur la route (beaucoup moins normal !)…

lion_de_mer_partout_galapagos

Il y a une chose (unique ?) sur San Crisobal que l’on ne peut pas visiter par soi même, le Kicker Rock, un gros rocher au milieu de l’océan qui protège une vie sous-marine exceptionnelle (d’après les dires…), donc il faut malheureusement prendre un tour.
Je pensais « zapper », mais tout le monde m’a dit « Qu’il fallait absolument y aller ! » ok, ok…
On m’annonce la couleur directe : 80$ non négociable ! Oui, 80 $ pour 6 ou 7h. Ça me gonfle de payer autant, alors je me dis, tant pis, encore une fois : Je zappe !
Le lendemain, je me lève de bonne heure pour faire quelques exercices, et en passant un gars m’arrête :
– « Tu ne veux pas aller voir le Rock ? »
– « Trop cher »
– « Oui, mais on part maintenant ! »
– « Et alors ? »
– « Ben le bateau est prêt à partir, je te fais un prix »
– « Combien ? »
– « 60$ »
– « 50$ »
– « Ok »
Merde j’aurais dû dire moins ! C’est là que j’ai compris que les tours sont bien négociables, mais seulement le matin, normal, le bateau est prêt à partir, tout le monde est là, rien à perdre à prendre un gars en plus, même si c’est « que » pour 50$.
Voilà le Kicker Rock, ou Leon Dormido en espagnol :

Kicker_Rock_Leon_Dormido_vue_bateau

Apparemment on peut y croiser des requins marteau, cool ! Ça serait une première.
Mais l’eau est trouble, il a plu les jours précédent et c’est venteux… Le décor est quand même bien sympa :

Kicker_Rock_Leon_Dormido_tortue

Kicker_Rock_Leon_Dormido_tortue_2

Le guide qui se fait un selfie :

Kicker_Rock_Leon_Dormido_selfie_tortue

Comme d’habitude je pars de mon côté (non conseillé !) et je serai le seul à pouvoir observer des requins, mais pas marteau.

Kicker_Rock_Leon_Dormido_requins

Kicker_Rock_Leon_Dormido_requin

On aura le droit de déranger un poulpe (le guide), ben oui, pas touche aux lions de mer, aux iguanes, aux oiseaux, mais les poulpes on a le droit de les faire chi…, bref.

Kicker_Rock_Leon_Dormido_poulpe

Kicker_Rock_Leon_Dormido_fish_eyes

Kicker_Rock_Leon_Dormido_eau_2

Kicker_Rock_Leon_Dormido_eau

Kicker_Rock_Leon_Dormido_corail

Kicker_Rock_Leon_Dormido_9

Kicker_Rock_Leon_Dormido_8

Kicker_Rock_Leon_Dormido_7

Kicker_Rock_Leon_Dormido_6

Kicker_Rock_Leon_Dormido_5

Kicker_Rock_Leon_Dormido_4

Kicker_Rock_Leon_Dormido_3

Kicker_Rock_Leon_Dormido_2

Kicker_Rock_Leon_Dormido_bateau

Kicker_Rock_Leon_Dormido_bateau_vue

C’est à voir, mais avec une eau limpide la ballade aurait été plus intéressante.
De retour sur la terre ferme, je pars à la découverte des iguanes de mer, pour se faire pas besoin de taxi, c’est juste la plage derrière l’aéroport.
Allez, je vous montre :

iguanes_marins_galapagos

iguanes_marins_galapagos_13

iguanes_marins_galapagos_12

iguanes_marins_galapagos_11

iguanes_marins_galapagos_10

iguanes_marins_galapagos_9

iguanes_marins_galapagos_8

iguanes_marins_galapagos_7

iguanes_marins_galapagos_6

iguanes_marins_galapagos_5

iguanes_marins_galapagos_4

iguanes_marins_galapagos_3

iguanes_marins_galapagos_2

iguane_squelette_galapagos

En continuant à marcher on arrive sur une énorme falaise. Ce qui me permet de découvrir une superbe mouette, et elle se nomme Mouette à Queue d’Aronde :

Mouettes_a_queue_d_aronde_galapagos

Mouettes_a_queue_d_aronde_galapagos_2

Mouette_a_queue_d_aronde_galapagos

Mouette_a_queue_d_aronde_galapagos_5

Mouette_a_queue_d_aronde_galapagos_4

Mouette_a_queue_d_aronde_galapagos_3

Mouette_a_queue_d_aronde_galapagos_2

Dernière sortie pour cette île, la plage Puerto Chino, où un parc à tortues géantes vous attend. Un taxi vous demandera entre 40 et 50$ pour traverser l’île dans sa largeur, alors j’ai prit un vélo (négocié à 12$ pour la journée).
Loin d’être facile ! L’île n’est pas plate, mais alors pas du tout, en son centre ça monte, ça monte drôlement ! Tellement, que même si il fait beau à la plage, les monts du centre arrêtent les nuages, qui vous arrosent largement sur votre passage (j’étais content…), mais défi relevé, et voici Puerto Chino :

velo_puerto_chino

plage_puerto_chino

Avec bien sûr des lions de mer à la pelle :

lions_de_mer_plage_puerto_chino

lions_de_mer_plage_puerto_chino_4

lions_de_mer_plage_puerto_chino_3

lions_de_mer_plage_puerto_chino_2

Mais aussi une horde de moineaux (enfin je crois) :

moineaux_puerto_chino

moineaux_puerto_chino_2

Qui à l’heure de déjeuner mon littéralement prient d’asseau, j’y ai laissé mon fond de thon…

moineaux_puerto_chino_boite_de_thon

Allons voir les tortues avant d’y laisser des plumes :

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortues_geantes

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortues_geantes_2

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_patte

Les bébés sont protégés dans des cages :

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_bebes_numeros

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_bebe

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_14

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_13

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_11

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_8

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_7

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_6

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_3

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_geante_2

Aujourd’hui elles sont protégées, mais il y eu une époque où elles ont pratiquement été décimées (oui, par l’homme…), absolument magique de les observer.

Galapaguera_de_Cerro_Colorado_tortue_2

fresque_san_cristobal_galapagos

Voilà pour mon petit tour sur San Cristobal (ci-dessous une statue de Charles Darwin)

Cerro_Tijeretas_statue_charles_Darwin

Alors maintenant comment faire, comment changer d’île ? Et bien c’est très simple, seules trois îles sont habitées, donc seules 3 îles ont hôtels, restaurants, supermarchés, et c’est trois îles sont joignables par bus-bateau, plusieurs voyages par jour, comme vous prendriez un bus ou un train, rien de compliqué, le prix ? 35$ par trajet, voici une carte pour vous situer :

Image Google Map

À droite San Cristobal, où je me trouve, au milieu Santa Cruz, et à gauche Isabela (pour info seules les deux premières détiennent un aéroport), donc c’est à Santa Cruz que je vous emmène dans le prochain article.
Pour l’instant, pas trop compliqué les Galapagos.

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

12 réponses à “Galapagos : San Cristobal”

  1. Papa Dit :

    c’est une pure merveille que de découvrir cette vie animale pratiquement sauvage sauf peu être pour les tortues.
    C’est bien de communiquer les différents prix que tu as rencontrés durant ton séjour d’autant que je n’imaginais pas la possibilité de trouver du « bon marché » aux Galapagos même si les arnaques autorisées comme la fouille de sac ou la taxe de bienvenue font malheureusement partis de la découverte touristique..

    Nous n’avons plus qu’à attendre la visite de ta prochaine île pour faire la comparaison.

    Bye ,mon fils ,bisous à plus

    Répondre

  2. Maité Dit :

    Comme d’habitude, tes photos sont un enchantement, une pure découverte et les textes bien sympas! Tout ça pour te dire que j’apprécie toujours tes envoies et qu’il m’est agréable de suivre ton périple tout du long. Tu me fais rêver à d’autres horizons et prendre conscience que mon quotidien est bien étroit bien que adapté à ma personne. Bonne route et au plaisir de voir tes nouvelles découvertes. Affectueuses pensées

    Répondre

  3. Aziz Dit :

    Magnifique mon ami. Belle description des Galapagos que j’ai toujours voulu connaitre. Bravo pour tes aventures qui donnent plaisir à lire. Merci.

    Répondre

  4. Dabouy Françoise Dit :

    Quel enchantement cette lecture et ces photos!Je suis allée aux Galápagos pour fêter mes 50 ans ,biologiste j’attendais cela depuis l’âge de mes 20 ans et je connaissais tout des bestioles .A l’époque il n ‘y avait qu’un aéroport celui de Santa Cruz ,je suis restée une semaine sur Santa Cruz pour les photos(en particulier des pinsons à la station Darwin); je me suis offerte une croisière de 8 jours avec un bateau qui avait été un chalutier.Je n’avais rien réservé depuis la France seulement les billets d’avion sur l’Equateur et l’AR sur l’Île.En 1997 le permis d’entrée était déjà de 100$
    Tes photos me donnent envie d’y retourner mais j’accuse les années. Ces Galápagos demeurent la passion de tous mes voyages naturalistes. Un MUST..;
    Ravie donc d’avoir encore palpité sur ce bout du monde
    Cordialement
    Françoise

    Répondre

  5. Myriam Dupuis Dit :

    Bonjour Sandro
    j’adore suivre vos aventures, c’est très inspirant. Je lis votre blog depuis Montréal depuis quelques années ! Je souhaite rester à San Cristobal quelques jours, vous souvenez-vous du nom de l’auberge où vous êtes resté?
    Cordialement

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Bonjour Myriam,

      Non je ne me souviens pas, mais c’était juste en face du port (vous en avez deux ou trois qui se suivent), bon voyage et merci pour votre message ;)

      Amicalement

      Répondre

  6. joss Dit :

    magnifique mais si je peux me permettre je vais corriger deux petites erreurs, ce ne sont pas des moineaux mais des pinsons (emblème des galapagos) et il n’y a pas 3 iles habitées mais bien 5 dont Floréana qui est la moins habitée et la plus nature

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.