Les marchés flottants de Can Tho

5 mars 2009

News

Nous continuons notre voyage à 4, mais pas pour longtemps! A peine arrivés à Can Tho, située au coeur du delta du Mékong, nous nous prenons la tête mon frère et moi, pourquoi? Parce-qu’il pleut, que nous savons pas exactement où nous sommes, et qu’il veut prendre un taxi! Et alors? Ben, c’est pas ma façon de voyager! Et ça me gonfle littéralement, ce n’est pas du routard ça! Prendre le bus, marcher ou encore le vélo, mais pu…in, pas encore un taxi! (oui, c’était pas le premier qu’il me faisait prendre…)
Le ton monte, et au final nous nous séparons. Chacun prendra sa route jusqu’au retour à Ho Chi Minh. Je ne vais pas développer cette dispute, car elle a des raisons d’être, et que vu d’un certain angle, elle m’a été utile, et même si mon frère n’est pas parfait, je traîne aussi un sac débordant de défauts! Je ferme la parenthèse « dispute », et consacrerais la prochaine news à ce sujet.
Un peu énervé (beaucoup en fait…), nous partons à la recherche d’un hôtel avec Hihi, qui d’ailleurs ne comprend pas trop ce qui se passe, et me demande timidement:
-« Euh… Rudy ne nous suit pas?.. »
-« Non. »
A peine installé, j’ai un peu le cafard, mais il faut vite tourner la page, nous allons seulement passer 2 ou 3 jours ici, je ne voudrais pas gâcher notre cours séjour à Hihi.
Des le lendemain matin nous visitons une maison un peu extravagante, datant du 19eme siècle, son propriétaire (à l’époque)

ne l’avait faite construire que pour montrer sa richesse…

Si ces photos « vous parlent », c’est peut-être parce-que cette maison a aussi servi de décors pour certaines scènes du film de J.J. Annaud: L’Amant.
Nous voici en photo avec le petit fils (du proprio), qui par chance, était là en ce jour.

Nous décidons de faire un tour au musée (gratuit), mais fermé…
-« Il est juste 15h! Et c’est deja fermé!? » me hurle Hihi, oui mais… Il ouvre entre 18h30 et 22h (le week-end). Ben ça alors, un musée ouvert la nuit… Nous y sommes retourné plus tard, surtout par curiosité, et bien ce fut une surprenante expérience. Des dizaines de vietnamiens main dans la main (ou pas) étaient là aussi, moi qui suis en général vite soûlé par les musées, je fut agréablement surpris par celui-ci. Si vous passez un jour par Can Tho, allez y, rien que pour l’ambiance qui s’y dégage, je vous en dis pas plus.
Can Tho est surtout connu pour ses marchés flottants, oui, des bateaux servent de magasins ambulants! Mais il faut se lever tôt, 5h30 si on veut en voir un, et 4h45 pour deux, car après 8/9h, plus personne… Pour cela deux choix: par la route ou par voie fluviale, nous avons opté pour le second, levé 4H15…
Nous passons le premier marché (le plus gros), il fait encore nuit, nous décidons alors, de partir directement sur le deuxième. Voici enfin le marché de Phong dien qui se dessine à l’horizon, à bord de notre barquette 2 places, nous observons le soleil se lever sur ces dizaines de barques, où on vend fruits, légumes, viandes, épices, etc.

Notre chauffeur, slalome doucement, il y a les vendeurs « à la crié » comme sur le port à Marseille, mais aussi de mini-restaurants qui vous préparent un bol de pâte fraîches en deux minutes, des familles entières vivent sur l’eau 24h/24, on se régale, un autre monde!
-« Allons voir le plus gros maintenant! »
-« Le gros marché? Il doit être fantastique! »
Ben non… Nous avions vu le meilleur, car le marché de Cai Rang, n’est plus vraiment « traditionnel », comment vous le décrire… De gros paquebots débordants de fruits (ou légumes) hissants une perche qui indique quel marchandises ils ont à bord, entourés de petits hors-bord transportant des groupes de touristes, par dizaines! Ils ne se gênent pas pour monter à bord, afin de prendre « la » photo qui tue: eux sur un tas d’ananas…

De suite, les gens sont moins souriants, ce n’est plus un marché, tout au plus une attraction touristique…
Mais nous sommes quant même ravis de cette journée, ça valait vraiment le coup de se lever aussi tôt!
Nous faisons de-nouveau nos sacs, car l’île Phu Quoc est notre prochaine, et dernière destination au Vietnam.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

2 réponses à “Les marchés flottants de Can Tho”

  1. Guillaume Dit :

    la parenthese luxueuse a du etre sympa tout comme le rassemblement famillial ( la mama n est pas encore venu?!!!)
    je vois que vous reprenez les chemin de traverse…..
    c est toujours aussi beau….bonne route!

    Répondre

  2. sony Dit :

    superbe ces marches flottants j’adore!!! quel beaute ttes cette variete de couleur et tres certainement d’odeurs qu’en sens presque a travers tes photos et tes recits:!!! bonne route frero

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.