Tony Wheeler et la Pink House

27 avril 2010

News

Comment vous ne connaissez pas Tony et Maureen (sa femme) Wheeler? Pourtant la plupart des voyageurs ont lu au moins une fois un livre de leur compagnie. Quelle compagnie? Lonely Planet voyons! Absolument c’est eux qui créèrent, il y a une trentaine d’années, cet empire. Pour en savoir plus sur leur incroyable aventure vous pouvez lire: The Lonely Planet Story (Il n’existait qu’en anglais il deux ans, je ne sais pas si aujourd’hui ils ont fait une version française…). Vous pourrez y découvrir comment deux anglais fraichement marié traversèrent l’Asie dans les années 70, pour arriver en Australie sans un rond en poche… Et rebondirent en créant le numéro un de tout les guides de voyage.

Bref, leur tout premier livre fut « Across Asia on the Cheap » (Autour de l’Asie à bas prix) qui réunissait des conseils et cartes pour voyager en Asie du Sud-Est. Puis très vite ils décidèrent de faire un livre pour chaque pays, et quel fut le premier?

Tony Wheeler dans les années 80


Photos www.lonelyplanet.com

Tony Wheeler aujourd'hui

Le Sri Lanka! Oui, le premier Lonely Planet fut consacré au Sri Lanka, alors pourquoi vous en parler aujourd’hui? Parce-que nous sommes au Sri Lanka, à Kandy, et qu’il y a exactement 30 ans Tony Wheeler (en personne!) récoltait toute les informations qu’il pouvait à propos du pays et pour se faire, il devait rester plusieurs semaines sur place. À l’époque les hôtels pas cher ne couraient pas les rues… Il n’y en avait seulement 2 ou 3 à Kandy… La petite « Pink House » en faisait partie, et c’est ici que Tony posa ses valises. Et bien vous savez quoi? Elle existe toujours!

Et à part que certaine chambres ont aujourd’hui le courant, rien n’a vraiment changé depuis le temps. La patronne est toujours la même, et quand je lui ai demandé si elle connaissait Tony Wheeler, je fus surpris d’apprendre qu’elle n’en avait jamais entendu parler… Ce qui en fait est logique, à cette époque Tony était juste un routard plein d’ambitions, rien de plus. Comment se souvenir (30 ans après) d’un gars juste par son nom? En revanche, elle connait bien Lonely Planet, d’abord parce-que son hôtel y est cité, même dans la version 2009, mais surtout parce-que début des années 2000 un des rédacteur du LP est venu passer 2 ans dans sa guesthouse! Toujours en vue de récolter des informations pour l’édition 2002 (je crois). Elle fut très fière de me montrer ses photos avec lui, et toute les autres par la même.

Je sais que ça peut paraitre stupide, mais nous tenions à dormir là, ce lieu est pour nous voyageurs, un lieu magique, une sorte de première pierre dans l’édifice du Lonely Planet, mais croyez moi c’est juste pour ça! Car les chambres sont très modestes, voire limites… À part pour une chambre, les salles de bains sont à l’extérieur, et sans ventilateur.




Mais le pire c’est les chiens, qui aboient à partir de 6h00 du mat,  qui mâchouillent votre linge fraîchement lavé sur l’étendoir, ou qui s’enfuient avec votre caleçon (ou culotte). La patronne qui est très gentille, est aussi très fainéante, pas le matin et doucement l’âpres-midi, rien n’est jamais fait en temps et en heure, il faut toujours demander 36 fois quelque chose avant de peut-être pouvoir l’avoir.


Bref rien très attrayant, mais nous fûmes quand même ravis de notre séjour à Kandy, d’abord parce-que nous avons vraiment apprécié la ville, mais aussi, il faut bien l’avouer, d’avoir touché de près ce lieu où tout à commencé, où un simple routard (backpacker) concrétisa le rêve de tout voyageur à long terme: Vivre de ses voyages…

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

13 réponses à “Tony Wheeler et la Pink House”

  1. Lionel Dit :

    Super
    Bravo Sandro
    effectivement, en tant que voyageur, c est incontournable
    un tel projet de vie, un vrai, est tres inspirant pour les vrais voyageurs

    Lionel

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Salut Lionel,

      Je ne suis pas sûr qu’il y ai des « vrais » ou des « faux » voyageurs, mais plutôt des voyageurs « à court terme » et des « à long terme », et aussi ceux qui sont expérimentés et ceux qui le sont moins…
      En tout cas oui, Tony est plus qu’inspirant ;)

      A+

      Répondre

      • Lionel Dit :

        Bon, puisque les nuances semblent etre de mise,
        rajoutons a mon tour =

        Des voyageurs a court terme et a long terme
        comme les autres et « pas comme les autres »
        (tiens, ca me rappelle un slogan sur un site ;-) )

        Ici la nuance est dans le fait que « pas comme les autres » seront plus inspires pour creer des projets de vie inspirant les autres

        ce qui n enleve pas aux premiers la possibilite d etre inspirants dans
        d autres domaines que le voyage

        Répondre

        • Lionel Dit :

          Ce que j essai de te dire Sandro,
          et j espere que la distance et le virtuel ne deforment pas trop, c est que je suis persuade que tu as le potentiel de creer quelquechose comme le boss de Lonely planet, de te creer toi aussi ton chemin
          ( ca c est deja fait en grande partie)
          et d en vivre confortablement par la suite,
          et le voyage semble etre ton fil rouge
          en tous les cas, je le pense sincerement
          chaque etape de notre vie, est comme un entrainement a faire des gammes pour l etape suivante

          bien a toi

          Lionel

          Répondre

          • Sandro Dit :

            Ben merci beaucoup de croire en moi, en espérant que tu as raison et que je trouverais dans un futur proche, une manière de vivre (confortablement ou pas) de mes voyages, car pour l’instant ce n’est pas le cas! ;-)

            Cordialement.

            Répondre

  2. bourlingus Dit :

    Salut Sandro.
    Je te confirme les versions françaises du L.P.Je potasse l’opus australien…

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Salut Bourlingus,

      Je sais bien que la plupart des LP sont traduits en français :D
      Mais là je parlais du livre « The lonely planet story », celui-là je ne suis pas sûr qu’ils l’aient encore traduit…

      Répondre

  3. Rafisamalu Dit :

    Salut les voyageurs zamoureux,

    on est super heureux de suivre la suite de vos aventures. Voila c’était un petit coucou depuis notre fenêtre en Suisse. Bonne continuation.

    Raph des Rafisamalu !

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Salut les Rafisamalu!

      Ben c’est super sympa de passer par là pour nous faire un petit coucou. Nous vous en renvoyons un par la même ;)

      Bise à toute la petite famille.

      Répondre

  4. papa Dit :

    Tu nous dis pas combien d’étoiles avait cet hôtel……..la nuit à travers le plafond !!!
    Vous avez bien du courage de dormir dans ces conditions même si je pense qu’il y a certainement bien pire que çà.

    Bisous mes p’tits

    Répondre

  5. bouffon Dit :

    Mes chéris,

    de grâce rentrez vite,vous éviterez moustiques, araignées,chiens qui hurlent(mais comment allez vous faire mes petits pour supporter le chant du paon à 5 heures du matin dans la campagne Sri-lankaise…?!!!), moustiquaires trouées etc,…et surtout vous arrêterez de polluer les relations humaines simples et remplies d’humilité.
    Je me demande encore comment l’on peut partir faire un voyage au long court, en ayant un état d’esprit aussi restreint, comment peut on « étiqueter » une dame âgée de « fainéante » alors que celle-ci a tenue cette respectueuse maison d’hôtes durant 30 ans; et que cette même dame inspire, quant on la rencontre,le respect,la gentillesse, toujours dans le partage. Comment peut-on partir voyager et se plaindre que tout n’arrive pas tout de suite? Là encore restez chez vous, on est jamais aussi bien servi que par soi même.
    Alors je vous en supplie, de grâce, rentrez, car soit vous n’êtes pas fait pour voyager, soit vous êtes des cons, dans le premier cas, on peut essayer de faire avec, mais quant on est con, on est con; et comme je pense que vous faites partie de ceux là, je trouve préférable pour tout le monde que vous rentriez, restez chez vous entre cons. Le Monde peut se passer de votre regard…antisocial.

    Salutations

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Mon « cheri »

      Pour pouvoir « étiqueter » la Pink House de « maison d’hôtes » il faut vraiment être sous ecstasy ou/et avoir 4 ou 5g d’alcool dans le sang… Comme on dit, dans la vie on voit un peu ce qu’on veut.
      Ici je ne me plains pas, je donne un avis, le mien. Si ça ne te plais pas, rien ne t’oblige à lire.
      Tes insultes (gratuites) prouve ta grandeur d’esprit, et la facilité avec laquelle tu acceptes l’avis d’autrui.
      Mais bon, ton courage s’arrête à la hauteur de ton message anonyme.
      Je dois t’accorder un crédit (tout de même) tu portes merveilleusement bien ton pseudo.

      Allez, bon vent.

      Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.