Trekking à Kalaw

14 mai 2011

News

Nous voulions partir un peu plus près de la nature, pas que la ville soit surchargée, mais nous voulions nous faire une idée des campagnes Birmanes, et pour cela quoi de mieux qu’un petit trek ?
Nous partons à Kalaw plus au Sud, malheureusement les bus arrivent tous vers la même heure, tôt le matin… Pour nous se fût du 3h30, il faisait bien sûr encore nuit, mais en plus il faisait froid, et oui Kalaw se situe à plus de 1300m d’altitude. Que cela ne tienne je vais taper aux portes des hôtels :
– « Entrez, entrez, nous avons une chambre pour vous. »
– « Euh, oui mais la il est presque 4h du mat. il faut payer combien ? »
– « Bon, 50% de remise, sinon il faut revenir à 6h00″
– « 50% pour seulement 2h !? Merci on va attendre… »
Nous avons trouvé un petit marchand de thé ouvert 24h/24, et nous nous sommes posés là pour 2h. Nous avons eu droit à un superbe levé de soleil, c’est déjà ça.

Kalaw

Plus tard (après avoir reposé les yeux…) je m’en vais trouver un guide pour 3 jours de trek jusqu’au lac Inle, l’hôtel en propose mais comme d’habitude, et spécialement au Myanmar, ne mettons pas tous les oeufs dans le même panier. C’est au village que nous trouvons notre bonheur, un gars qui est dans le métier depuis 20 ans et surtout, un passionné. Malheureusement il s’est blessé le genoux sur un chemin, il ne peut pas nous servir de guide, mais connaît « un bon gars ». Après de petites négociations nous obtenons du 8US$/jour/personne tout compris, et cela nous convient parfaitement.

Plutôt que vous détailler trois jours et deux nuits de trek à travers les villages, et groupes ethniques de la région, je vais juste vous résumer la chose en deux lignes : C’était franchement superbe, à part le premier jour qui m’a gonflé sévère  -marche dans la forêt pour voir des arbres- et -marche le long des rails pour voir …des arbres- après se fût du pur bonheur, tant par les paysages, que les rencontres, vraiment notre gros coup de coeur au Myanmar.

Petit monastère où nous avons passé la première nuit.

Seules les femmes portent se genre de coiffure. Aux multiples couleurs : femme célibataire ; couleur unique : femme mariée.

Bébé de seulement 12 jours...

10 secondes pour devinez ce qu’est le truc marron qui sèche au soleil ci-dessous :


De la pâte de cacahuètes ! Il paraît que les animaux en raffolent.

Au petit matin, même les vaches ont droit à une couverture.

À la fin du trek mon short ne ressemblait plus à grand chose, mais bon faut dire qu’il a vécu… Voir ici.

Alors non l’article n’est pas finit pour autant, il me semblait intéressant de vous parler de la « drague » dans ces villages. Pour conquérir le coeur d’une demoiselle, il y a toute une procédure à suivre. D’abord il faut jouer de la musique (si, si !) de la guitare, du tambour, ou juste à la voix, histoire d’attirer l’attention. Ensuite il faut un cadeau (et oui !) il n’y a pas si longtemps une boîte en argent (pour contenir les noix de bétel par ex.) suffisait, mais les femmes d’aujourd’hui c’est une bague qu’elles attendent.
La jeune femme en question peut avoir plusieurs prétendants, d’ailleurs il y a parfois des soirées pour que tout le monde se rencontre (oui, tous les prétendants ET la demoiselle), chacun y va de son argument, et se présente sous son meilleur jour, comme quoi le « speed dating » ça fait un moment que ça existe. À la fin, le ou les prétendant(s) laissent leur cadeau sur la table, la future mariée doit faire un choix, pour ce faire il suffit qu’elle choisisse un des cadeau, et tous le monde acceptera sa décision sans broncher. Mais ce n’est pas finit, le moment venu « l’élu » devra payer une dote, convenue à l’avance -genre : 15 buffles, 50 poules et 8 porcs- afin d’être définitivement accepté par la belle famille.
Parfois alors qu’elle a déjà fait son choix en acceptant le cadeau, il arrive qu’un autre homme lui fasse la cour, si elle change d’avis ça lui en coutera le cadeau en question, et  3 fois la dote convenue, ça lui fera les pieds !
En me racontant cela, le guide à la mine basse, et rajoute :
– « Même moi qui travaille à la ville, je ne peux pas me permettre un mariage, cela coûterai trop cher ! »
Le soir venu, de la petite maison en bois sur pilotis où nous avons passé la nuit, nous avons entendu un villageois passer en chantant avec sa guitare, alors : Râteau ? Ou pas râteau ?

Dernière ligne droite vers le lac Inle.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

19 réponses à “Trekking à Kalaw”

  1. bourlingus Dit :

    Le marriage,quelle belle escroquerie pour les hommes.Tu pourras dire à ton pote birmand que le coût d’un mariage chez lui n’est rien à côté d’un divorce en France!

    Répondre

  2. fabrice Dit :

    ha mais j’avais fait aussi un trek dans cette région: tu as de la chance, moi il pleuvait beaucoup. Apparemment de ton côté, grand soleil! De beaux paysages!

    Répondre

  3. Benoit Dit :

    J’ai regarde les photos avec NianHua et j’ai compte pas mal de WO et de WA admiratifs lol. Super serie, je regarde dehors, je vois la pluie et je me dis qu’on serait sans doute mieux en Birmanie…

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Tu diras « merci » à NianHua, et puis maintenant il y a moyen de traduire ces articles (en haut à droite) en chinois traditionnel s’il vous plaît !
      Comme ça elle pourra venir faire un tour sur le site sans toi ;-)
      Bon après, la traduction vaut ce qu’elle vaut…

      A+ les amis

      Répondre

  4. papa Dit :

    Salut p’tit

    j’ai été émerveillé par cette qualité de photos en effet j’ai ouvert tes news ce dimanche à la maison
    et je les ouvre à nouveau ce matin depuis le travail …c’est le cas de le dire Y’A PAS PHOTO une grande
    partie du « piqué » d’image c’est envolée entre deux computeurs la différence est colossale.
    Il n’en reste pas moins que tes prises de vues sont d’une richissime qualité…. j’aime beaucoup celle de HIHI
    dans le champ de colza.
    Bravo

    bisoussssssssssssssssssssssss à tous les deux

    Répondre

  5. papa Dit :

    ERROR c’est pas du colza

    Répondre

  6. laetitia Dit :

    Bravo pour les photos et la petite histoire du mariage que je trouve très amusante en fait!
    bonne route les amoureux :)

    Répondre

  7. Pics Of Asia Dit :

    Superbes, ces photos !
    Et j’aime beaucoup le petit reportage sur la drague en Birmanie :)
    La dotte à payer aux parents est un système en fait assez répandu (ça existait en France) et toujours appliqué dans le coin (en Thailande par exemple, c’est la « sin sod »)

    Répondre

    • Sandro Dit :

      C’est vrai que c’est assez rependu en Asie, en Chine, en Thaïlande, au Vietnam et même à Taïwan !
      Bon aujourd’hui, on peut parfois contourner la règle…

      Répondre

  8. Pierre Dit :

    Les regards des habitants sont magnifiques. Bravo comme toujours pour les photos.
    Très classe le short aussi, l’élégance française est très bien représentée partout dans le monde :)

    Répondre

  9. Marjorie / Histoire à Vivre Dit :

    Ciel ! Un strip tease ! lOl ! Bravo pour le petit reportage ;-)

    Répondre

  10. NowMadNow Dit :

    Mais il n’en a pas marre le monsieur de prendre TOUJOURS des clichés à tomber??? ;)

    Aline

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.