Graceland

10 juillet 2013

Dernières, News

De la Louisiane nous partons vers le Nord, car une de nos trois ville fétiche est près de la frontière canadienne, j’ai nommé : Chicago. Mais d’ici là, il y a un sacré chemin à faire, hors de question de faire plus de 1500km sans visiter les environs, nous nous sommes entendu pour faire un arrêt à Memphis et autre à St Louis (prochain article). Sur la route nous avons à traverser l’état du Mississippi, donc petit arrêt pour le déjeuner à la capitale, Jackson.
En faisant quelques recherches sur le net, le restaurant qui revenait souvent dans les (bons) commentaires se trouvait juste en face du capitole de la ville, il était tenu par deux soeurs d’où son nom : Two Sisters Kitchen


Apparemment c’est comme la cuisine de grand-mère, aussi bon, aussi naturel, aussi « simple ». Ce que je ne savais pas c’est qu’ils ne parlaient pas seulement de l'intérieur de l’assiette… C’est aussi une maison de grand-mère

…des escaliers de grand-mère


des tables, chaises et nappes de grand-mère


…avec même, au fond de la pièce, la cheminée de grand-mère…

C’est un buffet à volonté, (très) loin de ceux de Vegas.

Une cuisine simple, et « parfaite ».

Nous arrivons le soir à Memphis, et toujours avec le net nous n’y trouvons rien de vraiment intéressant… Le lendemain en discutant, quelqu’un me recommande de visiter Graceland :
– « Graceland, c’est quoi ? »
– « Comment ça vous ne connaissez pas ?! »
– « Ben non… »
– « Des millions de personnes traversent le monde pour visiter Graceland vous savez ? »
– « Ok, mais cela ne me dit toujours pas ce qu’est Graceland… »
– « Graceland c’est la maison du King »
– « Du roi …de la jungle ?
– « Non ! Du rock and roll ! Le king ! Elvis ! »
– « Ah mouais… »
– « Comment ça « mouhais » ? Non, c’est un endroit incroyable, il faut visiter, c’est seulement à quelques kilomètres, cela serait dommage de rater ça »
– « Ok, merci, on va y penser »
J’en parle à Hihi qui me dit qu’elle n’est pas vraiment une « fan », ben moi non plus en fait… Mais plutôt que de ré-enchainer sur 5 ou 600Km, on va faire un break à Graceland, surtout par curiosité.
Nous voilà donc partis pour la maison du King, vous ne pouvez même pas imaginer le « truc », c’est énorme, un parking de grande surface (payant !) et une file d’attente rien que pour acheter le ticket d’entrée.

Les billets en mains on nous remet un guide audio, et direction le bus pour faire …50m… C’est juste en face, mais pour raison de sécurité tout est très surveillé, entouré, filmé.

Voici donc la demeure d’Elvis, le « King ». Il a acheté cette propriété à l’âge de 19 ou 20 ans, et Graceland avait déjà ce nom lors de son achat.

On doit faire la file indienne et suivre le guide (audio) à travers les différentes pièces

…c’est comment dire ?.. Assez kitsch…

Elvis avait (aussi) trois postes télé, c’est le président Lyndon Baines Johnson qu’il l’en avait inspiré (voir cet article)

Salle de gym, bon à ce niveau j’avais espéré un peu mieux…


Ci-dessous le piano où il a joué sa dernière mélodie avant de « casser sa pipe »…

La maison se compose de plusieurs maisonnettes, il y en a pour tout, ses vêtements de scène, ses guitares et ses disques d’or.

Il y a même un mur avec tous les chèques qu’il a émis pour les différentes œuvres de charité, un peu glauque, mais ça préserve la légende.

La salle du King, avec tous les records de vente et ses plus célèbres tenues.

Pas loin de la piscine, le mini cimetière familiale… Avec la tombe du King, de son père, sa mère et son frère (je crois)

Bon, c’est un style…

HDR

Puis passons à une autre partie, les voitures du King, où plutôt ses engins.

Je ne mettrais pas tout, il aurait fallut une trentaine de clichés en plus…

Passons au Jets privés (et customisés)

Il en avait deux

Pour finir, la boutique Elvis, où l’on peut acheter ses tuniques à toutes les tailles.

Bon certes, c’était unique et intéressant, mais j’imagine qu’un « vrai » fan prendrait beaucoup plus de plaisir à cette visite que nous.
Je vous laisse sur une de mes préféré « Blue Suede Shoe » histoire de faire revivre la légende quelques instants :

 

, , ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

10 réponses à “Graceland”

  1. Laurent Dit :

    Et moi qui étais persuadé que les rois incontestables et incontestés du kitsch étaient les asiatiques, j’en suis pour mes frais !! Je veux le même salon à la moquette verte !!

    Répondre

  2. papa Dit :

    GRACELAND très m’as-tu vu c’est vrai mais il fallait y aller une fois pour voir et comprendre tous les fastes démesurés d’une époque éphémère et révolue .

    A choisir entre ces deux sites d’un autre âge j’aurais plus penché pour la table des mamies avec ce cadre
    Américano-rustico-kitsch mais bien pensé culinairement parlant,des bonnes petites assiettes copieusement garnies qui permettent à vos yeux de partager ce repas avec vos papilles,ce qui n’est pas toujours les cas au pays de la malbouffe.

    Gros bisous à vous deux ,bon vent et à plus mes enfants.

    Répondre

  3. melanie Dit :

    Merci pour toutes ces photos, j’ai eu l’impression d’être dans la maison du king un instant. En tout cas pour la déco, je suis un peu surprise, il avait du goût ce king.

    Répondre

  4. Julie Dit :

    Quoi vous ne connaissiez pas Graceland ? :wink: Loooooool !
    J’adore le King, et tout le kitsh qui va avec !
    Merci pour la visite =)

    Répondre

  5. NowMadNow Dit :

    Merci pour cette balade dans le royaume d’Elvis! Je crois que la partie que j’aurais préféré c’est celle sur les vieilles voitures, ça a du charme. Mais pour le reste, je crois que je vais continuer à imaginer qu’il vivait d’eau fraîche et de rock!

    A+ mister,

    NowMadNow

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.