fbpx
Sur les hauteurs de Sagaing

Sur les hauteurs de Sagaing

Mandalay est bien différente sous un ciel bleu. Nous en profitons pour faire un (grand) tour de la ville.
Le matin les nones passent en ligne faire l’aumône d’établissement en établissement.

Et toujours avec le sourire !

Les rues grouillent de vie.

Le marché aux poissons séchés fut mémorable par son …odeur !

Quelques photos de la ville et ses temples :

Image de gauche HDR

Quelques matelas sur le plancher pour les moines

HDR*

Ci-dessous le palais de la ville, que nous verrons seulement de l’extérieur.

Par la fenêtre du train nous amenant à Myitkyina, j’avais remarqué une petite colline parsemée de pagodes, elle avait pour nom : Sagaing.
Ce petit village est juste à quelque kilomètres de Mandalay, pour y aller les mini-bus sont là pour vous servir.

Même si on est bien entassés, les vendeurs de nourriture ont la place de faire leur affaires.

à l'interieur tout ce monde ne dérrange pas bébé...

Et les femmes peuvent facilement rester coquettes grâce aux petits miroirs fixés sous leur chapeaux.

Le mini-bus nous lâche à 10 minutes du pied de la colline,

le truc c’est que pour accéder au sommet il faut (encore) passer par la case « porte-monnaie », sauf que nous sommes un peu perdu sur le chemin à prendre :
– « Excusez-moi, il faut prendre quel chemin ?
– « Vous voulez payer l’entrée ou pas ? »
– « Euh, l’argent ira au gouvernement non ? »
– « Oui. Comme d’hab. »
– « Alors non. »
– « Prenez la première à gauche, pas de guichet par là. »
– « Ah ! Merci beaucoup ! »
Et effectivement rien a payer par ce chemin, enfin « rien »… On a payé quand même, de notre sueur ! Car ce sont des marches sans fin !

Arrivés à ce qu’on croyait être le sommet, une joli pagode nous fait face.

Mais rien d’autre… On nous avait parler d’une vue superbe, et d’une sorte de cave/temple, mais rien… La route continue et toujours en montée :
– « Viens on continu ! »
– « T’es sûr ? »
– « Non… Mais on est pas venu jusqu’ici pour s’arrêter maintenant ! »
Nous voici sur la route, et rien à l’horizon… Hihi commence à faire la tronche, quand finalement un nouvel escalier apparaît (super), et nous arrivons enfin au « 30 caves ».
Le temple abritent des dizaines de Bouddhas

Et effectivement la vue n’est pas mal du tout.

Contrairement à pas mal de voyageurs rencontrés sur la route, nous avons vraiment apprécié ce séjour à Mandalay. Notre dernier repas dans la ville se fera dans un restaurant Indien et végétarien qui nous a marqué par son enseigne simple, et tellement vraie !

15 réflexions sur « Sur les hauteurs de Sagaing »

    1. Merci Fabrice.
      J’ai commencé à écrire sur le Myanmar 4 mois après en être sorti, donc oui toujours le même avis, maintenant avec le temps, comme toujours, seul les bon souvenirs restent, et heureusement !

  1. Magnifique image de cette enfilade de Bouddhas une impression
    de richesse ou l’or coule à flot mais peut être pas dans les bonnes
    poches….Néanmoins c’est un peuple qui parait agréable malgré
    tout.
    Je ne te dis pas que tes photos son belles, même si c’est vrai,
    ce n’est plus une phrase originale.

    bisssssssssssss

  2. Moi aussi je garde une bonne impression de mon passage à Mandalay…
    Et je confirme que l’ascension est parfois éprouvante en raison de la chaleur :o

    1. Ah ben on est pas les seuls alors ! 95% des voyageur rencontrés sur place n’ont pas aimé Mandalay… Nous ont y était bien. Bref, content que tu en ai aussi gardé un bonne impression.

  3. Rho ces couleurs, tu nous gâtes! J’adore ton chic pour saisir les petits détails de la vie quotidienne comme les miroirs sous les chapeaux, pour moi ce sont ces petits riens qui nous font si bien voyager avec toi.
    Bon sinon mon Fabinou a toujours la bave qui coule en regardant tes photos et je l’entends encore pester qu’il aimerait en faire d’aussi belles, je crois que c’est officiel, tu es son modèle! :p

    1. Très flatté d’être son modèle… Dis lui que c’est en pratiquant que l’on s’améliore, alors qu’il n’hésite pas à abuser du déclencheur ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.