fbpx
Retour à Mandalay par bateau

Retour à Mandalay par bateau

Myitkyina n’est pas vraiment exceptionnelle, c’est le moins qu’on puisse dire… De toute façon notre but n’était pas (uniquement) de visiter la ville, mais surtout de re-descendre sur Mandalay par la rivière.
Première étape : Sinbo, un tout petit village à quelques heures de Myitkyina. Le temps est maussade, mais nous sommes près à embarquer en temps et en heure.

À l’arrivée, un petit bout de 6/7 ans nous attend sur la rive : « Guest-house, follow me ! » bon alors on la suit, de toute façon pas trop de choix, c’est le seul et unique hôtel…

Les chambres sont spartiates, et nous pouvons admirer la salle-de-bain extérieure de la fenêtre.

Le tour du village se fait rapidement, mais les courts moments d’échanges avec la population furent mémorables.
Le soir venu, j’ai la bonne idée de marcher pieds nus dans le couloir qui mène à notre chambre :
– « Aie ! »
– « Quoi ? »
– « Quelque chose m’a piqué le pied ! »
– « Mais quoi ?! »
– « C’est le truc qui avance là ! Pu… mais c’est… c’est un scorpion ! »
– « Noooon ! »
– « Si ! Regardes, c’est un scorpion ! »
Il était tout petit, pas plus long que deux phalanges, je me rappelle alors d’une scène du dernier Indiana Jones (on a la culture qu’on mérite…) où le héros signal à son fils que plus le scorpion est petit, plus il est mortel ! Le patron de l’hôtel et son ami montent nous rejoindre :
– « Vous êtes sûr que c’était un scorpion ? »
– « Ben oui, il est là derrière vous. »
Le boss l’écrase avec panache, moi qui voulais le prendre en photo…
– « Bon ne vous inquiétez pas on va vous trouver de l’ail. »
– « De l’ail ? »
– « Oui, pour frotter sur la piqûre. »
– « Euh ok, mais par curiosité les scorpions sont dangereux  jusqu’à quel point ici ? »
– « Bah, vous allez voir mal pendant un à deux jours, puis ça passera. »
– « Donc pas mortel ?.. »
– « Non ! Juste douloureux. » Me dit-il on me frottant une gousse d’ail sur le pied.
Me voilà rassuré, mais il faut avouer que sur le coup, le stress est monté d’un cran.

Ce qui reste du scorpion...

Le lendemain nous voilà de nouveau sur la rivière, sur un bateau encore plus petit que la veille, direction Bhamo.

Pas de temps perdu, ils font sécher leur poissons sur le bateau

Cette partie est hautement surveillé par les militaires, la raison est simple : l’or. Les chercheurs d’or bordent la rivière sur des kilomètres, et ils commencent jeunes.

La rivière est source de vie, en plus de rechercher les métaux précieux, ils y prennent leur douche, et y lavent leur linge.

Bhamo est très près de la frontière Chinoise, et cela ce voit. Les panneaux sont en Chinois et en Birman, les propriétaires des hôtels sont chinois, et les supérettes sont bardées de produits Chinois. Mais la ville est intéressante, son marché est particulier, ces temples sont originaux, et les couchés de soleil sur la rivière sont inoubliables, comme d’habitude je laisse les photos parler d’elles même :

Les jeunes vendeurs de glaces

C’était la période du festival des lumières

3 jours après nous embarquons sur notre dernier bateau, bien plus grand celui-ci, normal puisque nous allons y passer la nuit. Je pensais que tout le monde allait se poser un peu partout, comme il peut, mais non, nous avions des places au sol tracées à la peinture blanche, chacun avait son petit numéro.

HDR*

Il faudra un peu plus de 24h pour rejoindre Mandalay. Nous sommes exténués, ces dix derniers jours ont été plus fatigants qu’autre chose, rien de très marquant, ni côté paysage, ni côté culture, après toutes ces heures de voyage nous restons sur notre faim, heureusement les sourires Birmans ont réussi à prendre le dessus.

31 réflexions sur « Retour à Mandalay par bateau »

  1. Superbes photos, tu te débrouilles vraiment bien!
    Si je suis vous étiez là bas entre le 19 Octobre et 19 Novembre? Il y a environ 4mois de décalage et là vous êtes à Taïwan?

    Sinon tu as quoi comme ordi portable pour gérer tout ça, les photos, le site?
    Je n’ai pas trouvé l’info sur le site je vais profiter de cette semaine de vacances pour explorer tout ça!

    1. Merci !
      Tu as tout compris, les news diffèrent entre 3 semaines et six mois, selon le temps que j’ai…
      Mon portable c’est un MacBook Pro.
      Il va peut-être falloir que je créais une page sur le matériel ;-)
      A+

  2. malgré le fait que tu dises que ce n’était très marquant tes photos sont tjs exceptionnelles!! félicitation pour ton talent et oufff pour le scorpion

    bonne route a vous 2

    1. Mais il n’y a qu’un paysage ! Le couché de soleil…
      Alors pas besoin de PS, mais oui je prépare les photos horizontales par deux à l’avance.

  3. Ah ben mince alors si tu dis que finalement ça ne valait pas vraiment le détour… :(
    Rho le flip pour le scorpion! Mais j’avoue que la référence à Indiana Jones m’a bien fait rire ainsi que le petit cataplasme à l’ail sur ton pauvre peton^^
    Les photos au crépuscule sont très belles, j’aime beaucoup la douceur qui s’en dégage.
    Bonne route, apparemment le temps a l’air au moins de s’améliorer au vu des dernières prises de vue

  4. Salut Sandro,

    Je ne te dis rien au sujet des photos, car tu devines déjà ma pensée…

    Bref, les bateaux sont vraiment spectaculaires. J’ai déjà navigué sur pas mal de trucs au cours des dernières années mais ceux-là sont vraiment superbes. D’un certain sens, ils défient même toute logique de navigation! Celui de la première photo donne l’impression qu’il pourrait chavirer à tout moment. N’empêche que d’y embarquer doit être toute une expérience!

  5. Pour une étape peu marquante, tu as quand même rapporté des photos exceptionnelles. Elles sont magnifiques tes photos Sandro.

    Dis, dans dix ans, quand tu feras une escale sur le Vieux Continent, tu ne ferais pas une expo de tous ces magnifiques clichés? Je réserve ma place :)

    Et ça a été la piqûre de scorpion…? L’ail a fait son effet?

    Aline

    1. « tu as quand même rapporté des photos exceptionnelles » AaaaH ! c’est le talent du photographe ! Nan, j’déconne ;-)

      Franchement je ne sais pas si c’est l’ail, mais après 1h30 plus rien…
      A+

  6. salut vous deux

    je me répète c’est sur mais ouaaa, super photos …
    alors comme ça on s’affronte avec les scorpions !!! c’est malin, mais je m’étais battu avec une mygale en Guyane, c’est pas mieux ; et ça fait bien mal aussi.

    pour ma part je suis en nouvelle caledonie pour trois mois. c’est un endroit paradisiaque, des paysages à couper le souffle. si vous avez un moment je te le conseille.

    je te souhaite de toujours autant profiter,
    et comme on dit : kiffe ta life !
    bises à Hihi, et à toi aussi, sinon t’es jaloux…
    seb

    1. Une Mygale !? P…

      Cool le Nouvelle Calédonie, je rêve d’y aller… Un jour peut-être, quand j’aurais les moyens ;-)

      Ok, alors bise à vous deux aussi, hé, hé.

  7. Je repose la meme question que Nowmadnow, ca marche bien l’ail?
    Et, puis je ne vais pqs etre originale mais les photos sont superbes! Encore une fois, ca me donne vraiment envie d’y retourner!

  8. a lire les autres commentaire,pas mal de barroudeurs(euses),moi les scorpions dans l aveyrons pas trop,plutot des mouches et des grillons rien d alarmant en faite,lol,mise a par ca que dire?des photos magnifique comme dab,ca en devient blasant,lol,ah oui le bateau c est quelque chose quand meme avec ces places de « parking humain »,sans parler du poisson qui est en train de secher,pas tres ragoutant mais bon!a chacun ces habitudes,on fait bien secher le jambon,je le sais,j en ai un dans mon garage(mais y a pas encore de voiture),ceci dis,je ne vais pas raconter ma vie,ce n es pas la mienne qu on suis,lol, aller poto @+

      1. Alors Ludo, des nouvelles du jambon. Et tjs pas de voiture? Hihi. Moi personnellement je suis ds le train de retour de Belgique tout en déplorant une connexion misérable qui ma fait louper, je suis sur, des photos fantasmagoriques. Heureusement que le texte est tout aussi prenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.