Le cerro Fitz Roy

2 septembre 2016

Dernières, News

Toujours en Argentine, la route se poursuit en Patagonie.
Ces décors m’enchantent, cet environnement est ressourçant, motivant, et inspirant, un cocktail explosif qui attire à cette époque de l’année des visiteurs du monde entier, la saison est courte, alors les restaurants, hôtels, auberges et autres en profitent, les prix sont au plus haut, et cela n’arrête personne, tout est quand même complet !
Aujourd’hui c’est le mont Fitz Roy que je voudrais admirer, dans le bus je commence déjà à stresser pour trouver un logement… À mes côtés un espagnol :
– « Ça va ? »
– « Oui, impatient d’arriver ! »
– « Tu vas voir, c’est magnifique »
– « Tu connais déjà ? »
– « Oui, je vis là-bas »
– « Un espagnol qui vit en Argentine ? »
– « Oui, enfin pour 5 mois, je travaille, je suis professeur d’escalade »
– « Cool ! Alors tu es logé par l’entreprise ? »
– « En quelque sorte… Disons qu’ils nous mettent des mobil-homes à disposition »
– « Ah, ok… Ben c’est déjà pas mal, car en saison ça doit être la folie les logements »
– « Tu ne me le fais pas dire ! C’est complétement dingue ! »
– « Tu n’as pas une auberge à me conseiller ? Genre un peu moins chère que les autres ? »
– « Ben déjà… Pour quand ? »
– « Dès ce soir »
– « Ce soir ?! Tu n’as rien réservé ? »
– « Non, c’est très rare que je réserve à l’avance, j’aime bien me faire une idée, une fois sur place »
– « Ouais, mais là, tu vas vite déchanter… Ah moins que… »
– « Que ? Que quoi ? »
– « Quel genre de logement tu recherches, confortable ? »
– « Confortable ?! Moi, c’est surtout de l’abordable que je recherche »
– « Sur la place où nous sommes, il y a un dôme »
– « Un dôme ??? »
– « Oui, une sorte de grande tente en forme de dôme, avec un vieux matelas, si ça te conviens, tu peux y dormir »
– « Mais oui, c’est parfait ! Combien par nuit ? »
– « Ah non, mais c’est gratuit, en revanche c’est juste pour les nuits, la journée, mon boss ne doit pas savoir, alors il ne doit pas t’y voir ! »
– « Ben la journée je visiterais les lieux, cela ne me dérange pas vraiment… »
– « Alors, pas de problème, et bienvenu ! »
– « Ouha, merci infiniment ! »
Et hop, j’avais un logement pour trois nuits, bon « logement » est un bien grand mot, mais un toit et un un endroit pour poser mes fesses, allez je vous montre « :

Voici le « dôme » et à droite les mobil-homes

Avec le (super) matelas, et mes affaires

Il me présente ses acolytes, tous travaillent dans la montagne, et sur une durée de 3 à 8 mois, en plus de la tente, ils m’offrent le repas. Nous avons parlé toute la nuit, mais je ne vais pas rentrer dans les détails.
Après avoir prit une photo de leur carte (ci-dessous), je pars me coucher en les remerciant mille fois.

Vers 6h du matin, je suis prêt pour découvrir les environs, la nuit a été froide, mais surtout, je sais maintenant, après 3h de pluie, que le dôme n’est pas vraiment étanche… Pas grave, le matelas et sac de couchage sécheront pendant la journée, enfin j’espère.
Le village n’est pas encore levé, tout est calme et silencieux.

J'emprunte les premiers sentiers et oh surprise, c’est gratuit, un parc national gratuit ! C’est tellement rare ici, que cela méritait d’être signalé.

Bon j’arrête de papoter, voici deux jours de photo dans le parc Los Glaciares :

Le ciel n’était pas franchement accueillant, mais le charme persistait.

Au pied du cerro Fitz Roy :

Encore des paysages à couper le souffle, quelle région magnifique.
Mais je dois maintenant, quitter la Patagonie, un impératif temporel m’y oblige. Je dois rejoindre la capitale, Santiago, dans moins de 10 jours, pourquoi ? Vous le saurez très bientôt.
C’est un bateau qui nous amènera dans le prochain article, sur une île nommée : Chiloé.

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

6 réponses à “Le cerro Fitz Roy”

  1. papa Dit :

    Très rafraîchissantes comme photos à regarder de préférence en plein été , dommage que la météo n’y était pas vraiment mais tu aurais pu trouver pire alors bon …mais les paysages sont super beaux même le dôme était pas mal aussi pas très étanche pas très isolé thermiquement parlant mais spacieux et gratuit…… 2 grandes qualités .

    Allez on attend Chiloé ,bises.

    Répondre

  2. cathy Dit :

    superbe….cette clarte de leau refletant le glacier…la aussi on pourrait y passer des heures..

    Répondre

  3. Estelle Dit :

    Je suis tombée sur ton blog par un lien sur FB (et pourtant je ne squate pas FB, merci les aléas parfois!).
    Et puis je commente rarement les Blogs sinon j’écrirais toujours des romans meric, c’est beau toussa toussa (on dirait pas mais c’est sincère)
    Et puis là un article sur le cerro Fitz Roy, je ne peux pas ne pas.
    Je veux dire, c’est une légende pour les alpi et les grimpeurs, et moi parfois je grimpe, alors pas tout là-haut mais quand même, je rêve.
    Et tes photos parviennent exactement à cela : me faire rêver. De m’accrocher.
    Tu vis tes rêves on dirait, et je sais bien que c’est pas « t’as de la Chance » mais bien plutôt « un Grand bravo pour ton Courage d’aller à la rencontre de toi-même en partant ainsi. Bravo de te donner les moyens. Bravo pour ton chemin parcouru et certainement tout celui qui reste à venir »
    Bon vent, et merci de faire partager par tes photos quelques bouts d’ailleurs, quelques bouts de rêves. Quelques bribes de réalité.
    Pour un 1er commentaire j’aurais pu faire mieux, pardon, mais j’aurais fait moins moi.
    Et moi, je voulais en fait te dire merci pour ce partage.

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.