Prenez donc le bus!

28 juin 2010

News

Après l’article sur les trains (que l’on a prit qu’une fois en fait…), je me devais de faire une petite note sur les bus sri lankais, qui nous ont transporté dans pratiquement tout le pays.

D’abord il faut savoir qu’ils sont pour la plupart confortables, et peu onéreux. Ils vous faudra parfois faire plusieurs changements pour atteindre votre destination (notre record: 5 bus dans la même journée!), et parfois aussi s’armer de patience car les pannes de moteur ne sont pas rares et les crevaisons encore moins…

Dans ce cas, les passagers n’attendent pas, ils descendent tous en moins de trente secondes et montent tous dans le prochain bus qui passe sur la route… Ça nous est arrivé une fois, on s’est retrouvé les deux seuls passagers du bus… Mais 45 minutes après on repartait la bouche en coeur!

Comme vous voyez plus personne dans le bus...

Et Hihi qui attend patiemment...

Parfois le plus dur, c’est de trouver le bus… Des stations de plusieurs centaines de mètres, contenant des milliers de véhicules, pas facile de s’y retrouver. Mais avec patience, et l’aide des habitants on arrive toujours à trouver son bonheur…

À l’intérieur, il est apprécié de laisser sa place assise à une femme enceinte, ou à une personne handicapée (comme un peu partout dans le monde), mais il est obligatoire de laisser sa place à un moine bouddhiste! D’ailleurs les deux places à l’avant (en général celles de droites) leurs sont réservées.

Le bus est aussi un lieu sacré (par le chauffeur) si il est chrétien, l’intérieur (spécialement l’avant) sera décoré à l’effigie de Jesus, si il est Hindou, c’est Shiva qui prend le relais…

Pour avertir que l’on veut s’arrêter il y a une cordelette fixée tout le long du véhicule, relié à une machine à « Dring ! Dring ! », et quand la machine est cassée ils l’a remplace souvent par une sonnette de bicyclette, original non? Désolé j’ai pas la photo…

Il y mettent souvent de la musique …Créole! Mais avec des paroles sri lankaise, comme quoi les habitants des îles sont les mêmes partout dans le monde, et surtout ils aiment tous les mêmes choses!

Mais ce qui nous a le plus étonné, c’est qu’à chaque départ des vendeurs ambulants viennent nous présenter leur produits… Bien sûr des vendeurs de nourriture: glaces, mandarines, cacahuètes, boissons, etc.

Mais aussi des vendeurs de livres pour enfants, de posters (avec toutes les monnaies du monde, ou cartes de différent pays),

des gars, comme ci-dessous, qui ont écrit leur propre livre et qui le vendent de bus en bus, comment je sais que c’était l’auteur? Il y avait sa photo sur la couverture arrière…

Des vendeurs de crèmes extraordinaires, qui soigne tout vos maux, et une autre qui enlève toutes les taches. Des chanteurs aussi, viennent se relayer, car oui tout ça se fait en ordre (pas comme dans les trains en Inde…) chacun a ses 2 minutes, et chacun attend que l’autre ai fini avant de commencer son speech, ou sa chanson.

Alors pour nous c’était un peu comme au cinéma, avec les vendeurs de pop-corn, glaces et boissons, puis viennent les pubs, et enfin le film… Euh, le grand départ…

Nous avons quelque fois fait le voyage debout, et oui car les bus sont souvent plein… Mais c’était toujours avec le sourire.

Si vous visitez ce pays, n’hésitez pas à utiliser ce transport en commun, vous en aurez un tas à raconter!..

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

7 réponses à “Prenez donc le bus!”

  1. Benoit Dit :

    Haha toujours aussi cool ces articles, je m’y replonge avec délice, et puis je retrouve un peu de l’ambiance El Nido dans ce que tu racontes, surtout la petite corde; les arrêts fréquents etc. Vous êtes où en ce moment?

    A bientôt j’espère, votre présence me manque à Taiwan haha!

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Oh non rien à voir avec les Philippines! Un truc de fou, un vrai spectacle à la sri lankaise… :D

      Alors on te manque?.. TiM Mais à nous aussi tu manques!
      T’inquiète, si les projets de Hihi prennent vraiment forme, on risque de se voir plus vite que prevu…

      A+ l’ami.

      Répondre

  2. papa Dit :

    Cool, super cool, les seuls à ne pas faire fortune dans ces pays ce sont les vendeurs de montres,j’ai bien l’impression que personne n’en a besoin et que le temps n’existe pas……ou presque………QUELLE CHANCE!!!!!!!!!!!

    Allez,bonne route à vous et bisesssssssssssss à tous les deux

    Répondre

  3. Julie Dit :

    On voyage rien qu’en prenant le bus ;)
    L’histoire de la petite corde me rapelle les bus québécois :)

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.