Retour à Negombo

15 juillet 2010

News

Notre voyage au Sri Lanka se termine. Et comme nous ne sommes toujours pas décidé à visiter la bruyante capitale, nous passerons nos deux derniers jours à Negombo (comme à notre arrivée), la boucle est donc bouclée.

Cette fois-ci en plus de profiter de ses plages, nous sommes bien décidés et motivés à visiter ses marchés aux poissons, oui « motivés » car se lever à 4h00 du matin pour aller sentir le poisson (même frais) n’est pas chose aisé…

Traverser une ville à l’aube lui donne un autre visage, elle qui parfois peut être si agitée, est à ces heures, calme et tranquille, même dans les coins les plus populaires. Nous y croisons les « lèves-tôt » un peu spéciaux, comme ce gars qui nourrit les corbeaux à 5h00…

Puis on traverse le port où tout les bateaux sont déjà à quai, nous y sommes presque, ça se sent…

D’un côté la « petite » pêche : crabes, crevettes, dorades, rougets, etc. et de l’autre la « grosse » pêche, c’est sur celle-ce que nous nous sommes le plus attardé. Les bateaux débarquent leurs cargaison du jour : toutes sortes de requins, raies et thons. Des centaines gisent là sur le sol, certaines espèces sont assez rares, comme ces requins aux longues queues.

Aux Philippines des milliers de plongeurs se succèdent chaque année pour avoir peut-être la chance d’en apercevoir un, près de la petite île Malapascua. Qu’est-ce qu’ils penseraient en observant ce triste spectacle… Pas le temps de triller, les filets embarquent tout, et de toute façon tout se vend…

Par exemple sur ce cliché les requins ont été amputés de leurs ailerons et nageoires, car revendu à prix d’or aux chinois et japonais, pour leur (soi-disant) vertu anti-âge. Les plus belles pièces de thon sont exportés au Japon, les japonais en raffolent (moi aussi…) mais leur pêche est aujourd’hui légalement limité, alors ils importent (serait ce une des raison pour laquelle le gouvernement japonais « sponsorise » tant de choses au Sri Lanka?..).

À peine débarqué, tout est pesé, dépecé, coupé, emballé et parfois congelé sur place. Tous les poissonniers viennent se fournir ici, en moins d’une heure et demi, tout à disparue.

Si quelqu’un connait le nom du poisson ci-dessous, qu’il m’envoie un e-mail! Pour l’instant je l’ai baptisé : Poisson semelle…

Un second marché ouvre un peu plus tard, vers 9h00, celui-ci n’est pas réservé aux professionnels, tout le monde vient se fournir ici, une sorte de poissonnerie géante. Rien de spécial, sauf que juste derrière, sur la plage, les petits bateaux vident aussi leurs filets, leurs mailles sont beaucoup plus petites, cela permet d’attraper de plus petites prises : sardines, mulets, maquereaux, etc.

Une partie est vendu sur place le jour même, une autre est immédiatement mise à sécher sur le sable. Des dizaines de longues lignés de poissons étendues sur la plage.

Quand je pense que ce n’est que la pêche d’une journée, d’une partie d’un tout petit pays, qu’aux même heures partout dans le monde des bateaux en déchargent autant (ou bien plus…), nos océans seraient-ils inépuisables? Je ne sais pas… Mais ces amas de chair nous ont fait réfléchir…

Nous revenons à l’hôtel, profiter de nos derniers instants sur les plages sri lankaise. De ce côté de l’île, les couchés de soleil sont inoubliables, voici une petite série en HDR :

HDR*

HDR*

HDR*

HDR*

HDR*

HDR*

Nous avons vraiment été agréablement surpris par ce petit pays, tant par sa diversité, que par sa population. On ne s’est jamais ennuyé une seconde, que ça soit au niveau culturel, ou pour le côté nature, tout le monde y trouve son bonheur. Il est certain que si la paix perdure (et je leur souhaite du fond du coeur!) le Sri Lanka sera sans doute une destination très prisé dans les années à venir. Profitez-en maintenant que c’est toujours un peu « sauvage », nous vous le conseillions plutôt deux fois qu’une.

Je ne suis pas un fan des auto-rickshaw (tuk-tuk), toujours trop cher (quelque soit le pays) et obligé de négocier à chaque fois… Mais quoi qu’il en soit, si vous passez par Negombo, il y a un tuk-tuk qui ne vous laissera sûrement pas indifférent :

Sur ce, notre passage au Sri Lanka s’achève, il est temps de reprendre la route et de découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles cultures, à très vite.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

12 réponses à “Retour à Negombo”

  1. richard Dit :

    salut mon pote c’est un remora il se colle aux gros poissons et profite des restes des repas bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    Répondre

  2. Barbara Dit :

    Hello Sandro, how are you? and Hihi, how is she ?

    ça faisait un p’tit moment que je ne passais plus par ici..Cet article là, on peut voir, qu’ils sont de bons pécheurs..(mes frères, se feraient un plaisir de voir ça..lol). J’aime beaucoup tes photos en HDR, surtout les dernières, vue de la plage.. et les tuk-tuk au Negombo, ça dû surement te faire plaisir de voir ça : France !! Yes !!..En fait, je te parle Foot, les Espangols ont gagné la coupe :D !! Trooop contente !! :)..Bon, sur ce..J’espère que vous vous portez bien, soyez toujours heureux, dans ce long parcours.:)

    Répondre

  3. laurent Dit :

    Salut les voyageurs

    ok tu a la réponse pour le poisson semelle …ces pas des Crocs !!!!
    tu te rappel la petite musique ..lettre a élise le soir a Taipei ???
    pour moi c’était le marchand de glace !!!Maggie a beaucoup rie .
    Merci pour les photos ces que du bonheur !!!
    Bon pour moi je suis a Taipei du 6 au 22 Aout .
    tu a toujours mon téléphone ou celui de Maggie .
    Bonjour a Papa j’aime bc ces commentaires .
    A plus Maggie & Laurent .

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Salut Laurent,

      heureux d’apprendre que tu aimes les commentaires de papa :D
      Je trouve aussi que la lettre a Elise va vachement mieux a un marchand de glace…
      Je ne pense pas qu’on sera a Taiwan pour ces dates, mais on ne sait jamais, de toute facon si il y a changement je t’appel.

      Bise a tous les 2, A+

      Répondre

  4. papa Dit :

    Salut mes globetrotteurs,

    voilà tu as le nom de ton poisson que l’on nomme plus communément un poisson pilote qui se colle en général sous le ventre des plus gros pour profiter des restes de nourriture et surtout pour s’en servir de taxi car il restent collés et se font transporter sans le moindre effort mieux que le tuk-tuk ou que vos mollets d’aciers …pas con la bestiole hein !!!!
    Ceci étant il est quand même difficile d’accepter ces pêcheries massacrantes si l’on imagine que c’est à peu prés la même quantité de prises dans des milliers de ports à travers la planète et,ce, au même moment ………….que faire si ces peuples on faim………je n’sais pas …..je suis peu être trop civilisé ou peu être trop CON et trop faible et trop………….seul ……pour lutter !!!!!!
    Mais que de belles photos ,que de quiétude j’écoute volontiers le silence de tes images juste pour le plaisir ,juste pour la beauté du monde.
    Bisous mes Minots ,à très bientôt.

    Un petit coucou à Maggie et Laurent je vous souhaite de bonnes vacances
    bye bye et penses à moi Laurent car le jour de ta fête sera le jour de mon anniversaire
    bizzz à plus ,plus plus

    Répondre

  5. ludo Dit :

    toujours autant de plaisir j ai, a regarder tes photos et tes commentaires.quel est ta prochaine destinations?que tu continus a nous faire kiffer,lol,@+ bill

    Répondre

  6. Sébastien Dit :

    salut,

    je suis pourtant passé par Négombo, mais je regrette de ne pas avoir vu ce tuk tuk français, il me faudra donc y revenir …
    et pour ton poisson semelle, jolie photo montage, tu as surement collé une vieille semelle trouvée par terre !!! non je plaisante. dans tous les cas il a un réel souci ton poiscaille !

    pour nous enfin les vacances après avoir travaillé un mois et demi dans les gorges de l’Ardèche, alors direction l’Amérique du sud, l’Equateur. trois semaines au pays du panama.

    comme toujours je te souhaite tout le bonheur possible
    kiff ta life !!!

    seb

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Hello!

      Tu n’as pas vu The french tuk-tuk!? Tu dois absolument y retourner, et oui, rien que pour ca :D
      J’ai lu ton message a Hihi, elle m’a dit « ouha, vous avez de la chance en France, vous travaillez juste un mois et demi, et vous pouvez repartir en vacances?! »
      Ha! Comment lui expliquer? A elle qui n’a droit qu’a 2 semaines par an, incluant une pour rester en famille pendant le nouvel an chinois…

      En tout cas éclatez vous bien, et comme j’ai dis a Laetitia, je veux voir un tas de photos a votre retour!

      A+ et toi aussi : Kiff! Kiff!

      Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.