fbpx
Le lac Titicaca (côté Bolivie)

Le lac Titicaca (côté Bolivie)

Après seulement quelques jours à Puno, j’avais mes petites habitudes, les locaux me saluaient dans la rue, dans mes trois petits restaurants favoris, les serveurs venaient toujours à ma table avec un petit sourire, toujours polis, aimables, je faisais presque partie du paysage. Décidé à visiter la partie bolivienne du lac, il me fallait quitter ce « confort » et prendre le bus pour Copacabana.
De suite l’accueil est moins …accueillant. Les gens vous ignorent, j’ai même parfois l’impression que seulement le fait d’être là, les dérange. Que cela ne tienne, je m’en moque, et après quelques recherches d’hôtels, je pose enfin mes sacs.
La faim sonne à ma porte, et comme d’habitude je pars à la recherche d’un petit restaurant, apprécié des locaux, et donc, bon marché. Après quelques déceptions je tombe enfin, sur ce qui a l’air d’être le parfait point de chute. Il y a trois plats différents, mais à cette heure tardive seulement un m’est proposé, pas de problème « Je prends ! ». Assis en coin de table, un homme mangeant sa soupe me fait face, la pièce est sombre, à mon opposé un calendrier pend sur le mûr, d’ici impossible de comprendre les dessins, alors je fais le chemin jusqu’à lui, et je tombe sur ça :

Bien sûr cela me fait rire, mais les clients baissent la tête, en me retournant vers la patronne, elle me demande d’où je viens, je lui montre alors du doigt, et en souriant, le singe avec le drapeau français. Elle a un sourire gêné, mais je sens que cela a détendu l’atmosphère. Si c’est vraiment comment ils nous voient, leurs froideur à notre égard est largement compréhensible.
Visitons un peu les lieux avec quelques images de la cathédrale :

Une maison escargot ?

Comme du côté péruvien, il est possible de visiter les îles, et la plus célèbre est « Isla del Sol », l’île du Soleil, mais aussi l’île de la Lune, moins tourstique mais apparemment sympa d’y faire un tour, alors allons-y !

Nous arrivons d’abord sur celle du soleil, pour laisser les personnes qui ne désirent pas visiter celle de la lune.

Puis nous voici sur Isla de la Luna pour …une heure et demi, pas le temps de trainer !

Quelques images du « Temple des Vierges du Soleil » qui du temps Inca abritait des femmes au style de vie monastique :

Puis petite ballade à toute allure :

De loin on peut apercevoir la chaine de montagnes

Puis retour sur Isla del Sol, où les ânes ont prit la vedette aux lamas

Beaucoup plus de ruines sur cet îlot

Ici il a aussi, plus de choix pour passer la nuit

Il est possible de traverser l’île en trekking, mais d’un je n’avais pas le temps, et de deux, il y avait une sorte de système de « péage » sur le chemin qui ne me plaisait guère. Avec le côté Péruvien j’en avais vu suffisamment pour me faire une idée des lieux.

Retour à Copacabana :

Pour l’instant mon rapport avec les Boliviens est plutôt froid, certains sur l’île ont même été un peu rudes, mais on ne va pas se laisser abattre, ni généraliser, continuons le voyage en ces terres. Le prochain article vous emmènera à la capitale administrative du pays : La Paz.

4 réflexions sur « Le lac Titicaca (côté Bolivie) »

  1. Dommage que tu n’aies pas apprécié Copacabana que j’ai bien aimé. Nous avons fait la balade sur l’Ile du soleil(trek est un bien grand mot pour 4 heures de marche) on a payé quelques droits de passages mais ils permettent d’aider à la vie des villages qui ne reçoivent aucun touriste. Donc ça ou dormir chez l’habitant …
    On dirait que tu n’as pas assisté au baptême des voitures à la cathédrale de Copacabana. C’est un grand moment ! On y a même vu une voitures chilienne et une argentine. Le prêtre bénit le moteur ouvert et la carrosserie décorée est arrosée de bière ou de vin mousseux selon les finances du propriétaire et on fait sauter des pétards.

    Ça fait des années que je te suis avec toujours autant de plaisir.

    Bonne route.

    1. Ce n’est pas tellement la ville que je n’ai pas apprécié, plus l’accueil.
      Et oui j’ai entendu parler de ces « baptêmes », mais seulement une fois dans le bus qui m’éloignait de la ville…

      Merci pour ta fidélité, c’est toujours très appréciable ;)

      Amicalement ~

  2. Pas grand-chose de transcendant dans ce post pour titiller ma curiosité mis à part quelques pierres Incas et une maison escargot , je ne sais pas si tu avais programmé cette visite ou si c’était l’occasion qui faisait le larron étant sur place .J’ai eu tout de même un petit sourire en coin avec l’histoire du singe brandissant le drapeau tricolore accroché à la Tour Eiffel ……..humourrrrr.

    Bisous mon fils à plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *