Tous les chemins mènent …au Costa Rica

5 avril 2015

Dernières, News

Nous sommes à la veille de la semaine sainte, ou la Semana Santa ici (incluant Pâques), on nous a prévenu que beaucoup de choses seront fermées, mais surtout que les plages seront bondées et les prix démultipliés. Mais c’est une super semaine dites-moi ! Alors, pour éviter la cohue il faut partir dans les terres, côté montagne (« montagne » est un bien grand mot, disons en altitude) car moins de monde que côté plage, bon… Nous quittons donc le Nicaragua, pour le Costa Rica, avec en tête d’atteindre Santa Elena un lieu quand même touristique (pour sa Forêt dans les Nuages…) mais en altitude.
Nous sommes ravis de découvrir la monnaie locale, superbes couleurs :

monnaie_costa_rica

Une fois les passeports tamponnés, nous recherchons un bus qui puisse nous amener à Santa Elena :
– « Vous allez à Santa Elena ? »
– « Non, peut-être ce bus là-bas »
– « Ah ok, merci », « Vous allez à Santa Elena ? »
– « Non, non »
– « Et vous vous allez à Santa Elena ? »
– « Non désolé »
Une petite voix derrière moi, me glisse « Nos bus y passent »
– « Vraiment ? »
– « Oui, il y aura un petit changement à faire, mais on y va »
– « Bon ok »
Et nous voilà partis dans un bus jaune flamboyant. La bonne nouvelle, c’est qu’à l’heure du déjeuner, le bus s’est arrêté 5 minutes, le temps que l’assistant aille chercher des …pizzas ! Une première en huit ans de voyage !

bus_pizza_santa_elena_hihi

« C’est une pour deux » nous dit-il en passant, cool !

bus_pizza_santa_elena

La mauvaise nouvelle c’est que comme les autres, il n’allait pas à Santa Elena…
– « Vous deux là-bas, c’est ici que vous descendez »
– « Ici ?! C’est Santa Elena ça ? »
– « Non, vous êtes au croisement qui joint Santa Elena, un autre bus va passer pour faire les 40Km restant »
– « Vous êtes sûr ?! »
– « Mais oui, allez ! »
Pas vraiment convaincu, je demande à la station service qui, heureusement, me confirme le bus, mais qui me dit : « D’ici 2 ou 3 heures » Super…

stop_santa_elena_moi_2

Alors nous voilà au milieu de la route, avec nos sacs…

stop_santa_elena_hihi

Une heure passe, et toujours rien… Une petite vieille se met à côté de nous, tend son pouce, une voiture s’arrête, direct. C’est un étranger, un américain, qui l’invite à bord, je m’incruste :
– « Euh il y aurait de la place pour deux de plus ? »
– « Mais oui, entrez ! Vous allez être un peu serré, mais c’est mieux que d’attendre sur la route non ? »
– « Si, si ! Merci beaucoup ! »
La petite vieille ne fera que 5km avec nous, Jason (c’est son nom) nous amènera jusqu’au centre, une vraie aubaine.

autostoppeur_santa_elena

Nous les remercions 100 fois (lui et son père), puis nous passons en mode « recherche d'hôtel pas cher ».
Et là encore, c’est une autre paire de manche. Tout est complet (ben oui, nous étions loin d’être les seuls à avoir cette idée…), ou cher, très cher, d’ailleurs les prix au Costa Rica sont sans doute les plus élevés d’Amérique Centrale.
Mais à force de chercher, je trouve la perle rare, ouf… Quel journée, quel parcours. Il est maintenant 22h00, on peut enfin se reposer.
Nous découvrons le lendemain, et avec stupeur, que nous allons devoir casser la tirelire, les restaurants sont hors de prix, alors direction le supermarché, et aux cuisines ! Bien que les environs soient agréables, beaucoup de nature, tout doit se payer à prix d’or, le bus qui amène à The Cloud Forest n’est bien sûr pas dans nos prix, alors nous irons à pieds. Et une fois devant on nous demande 20$, et pas costaricain, non 20$US ! Non mais un truc de fou ! Pour voir une forêt quoi… Alors, j’attends les gens à la sortie :
– « C’était bien ? »
– « Euh oui… »
– « Vous avez l’air hésitant, c’était bien ou pas ?! »
– « Si, si, c’était bien, de beaux arbres »
– « De beaux arbres ?! Différents de ceux-là ? »
– « Non, les même, mais il y en a plus »
– « Ah ouais… Et vous avez vu des animaux ? »
– « Non… Ah si des colibris ! »
– « Comme ceux-ci devant là ?’
– « Oui… »
– « Bon, au final vous nous conseillez d’y aller ? »
– « Ben… C’est comme vous voulez »
– « Ok, ça va, j’ai compris »
Bref, on ira pas. En revanche vu qu’on était là, on a bien profité des colibris, hé, hé. Allez photos :

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_13

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_12

Ils ne sont pas facile à mettre en boîte !

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_11

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_10

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_9

Mais j’ai quelques clichés …passables

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_8

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_7

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_6

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_4

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_3

colibri_monteverde_cloud_forest_biological_reserve_2

Nous sommes restés quelques jours sur place, histoire de laisser la semaine sainte passer. La nature environnante est sympa, mais j’ai l’impression d’être dans un zoo… Comme si la protection de cette nature si précieuse n’était là que pour ramener du touriste, les entrées sont vraiment exagérées, apparemment la cause viendrait du fait que des milliers nord américains viennent acheter un logement ici, ce qui fait automatiquement gonfler les prix, et cela se répercute sur tout le reste. D’ailleurs la tendance change, beaucoup revendent et partent vers le Nicaragua « la vie est aussi chère que chez moi ! » nous disent-ils, mais se déplacer est la bonne solution ? Si tout le monde immigre au Nicaragua, le problème va juste changer de main… Surtout avec le super canal que les chinois sont en train de construire, la pauvre nature nicaraguayenne va en pâtir ces prochaines années, mais ceci est un autre sujet.
Un bus + bateau nous attendent, direction La Fortuna.

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

4 réponses à “Tous les chemins mènent …au Costa Rica”

  1. papa Dit :

    Malheureusement le Costa Rica devient de plus en plus touristique ,beaucoup de tour oprerator proposent cette destination.J’ai vu récemment à la TV un reportage sur les Français qui partent investir dans ce pays autant pour acheter une maison que pour y créer du bisness , bien entendu si les étrangers se mettent à spéculer dans le coin il n’en sortira que du béton et de l’inflation , la rançon de la gloire en quelque sorte.
    J’ai bien rigolé en lisant ton aventure sur la visite de la forêt parce que j’ai vécu la même chose à Maurice avec le fameux parc des pamplemousses ou non seulement il n’y avait pas de pamplemousses mais en plus rien à voir de spécial,des arbres, 4 tortues dans un enclos ,une dizaine de biches qui crevaient au soleil tout ceci pour une petite fortune sachant qu’en fin de visite le guide te demande un pourboire car il ne sont soit disant pas payer pour ce job et ne vivent que de la générosité des visiteurs …mouais !!!!!

    Gros bisous p’tit à plus

    Répondre

  2. Julie la Blogtrotteuse Dit :

    Wow, tes photos des colibris sont plus que potables !! Elles sont géniales, bravo !!

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.