À la recherche des tétons roses

21 janvier 2010

News

La première fois que j’ai découvert les crèmes pour « rendre plus blanc » c’était au Nepal, un peu surpris je demande:
– « Pourquoi faire? »
– « Pour être plus belle, voyons! »
Plus belle?! Comment ça plus belle? C’est un critère de beauté la « blancheur »?
– « Et oui, nos femmes sont trop mates, on voudrait qu’elles soient comme vous en occident, plus blanches quoi… »
Parce-que nos femmes sont « plus » blanches? En 1870 peut-être, mais maintenant? Moi qui est toujours préféré les femmes mates de peau… Comment leur expliquer que chez nous on vend des auto-bronzants? Qu’on paye des fortunes pour bronzer sous des machines (quitte à choper un cancer…)? Qu’en occident être bronzé c’est signe de bonne santé, de vacances même!

Mais ce critère de beauté ne s’arrêtent pas au Nepal, il est applicable à toute l’Asie. Il suffit de se balader un jour de plein soleil, pour voir apparaître des grappes de femmes sous leur parapluie, afin de se protéger de « ces rayons qui rendent plus foncé »…

Pour le nouvel an chinois à Taiwan, nous revenions à peine des Philippines où nous avions largement profité de la plage. Toute la famille de Hihi était réunie, majoritairement des femmes, ses tantes. Je sentais qu’elles la dévisageaient un peu depuis notre arrivé, mais je n’en avais pas compris la raison jusqu’à que l’une d’entre elle lui dise:
– « Comme tu es noire! C’est vraiment laid… »
Après que Hihi m’ai traduit, je me permis de répondre à sa place, en anglais et poliment (car c’est quand même sa famille…) que je préfèrais largement les peaux bronzés, qu’une peau blanche comme la sienne (à la tante) ne m’attirais pas du tout, bien au contraire! Un peu arrêté dans son élan, elle me fit un petit sourire biaisé, et se rassit sans faire de commentaire. Même pour Hihi il est difficile de faire accepter son bronzage, et dans sa propre famille! Y compris avec son frère qui lui a fait remarquer que ça la rendait plus « sale », une peau blanche fait plus « propre »…

Je sais aujourd’hui qu’à Taiwan (et particulièrement à Taipei) la couleur représente aussi un niveau social: « Si il a une peau mate, c’est qu’il doit travailler dans les champs, donc bien au dessous de moi qui travaille dans un bureau, avec donc une peau bien blanche. »
Je me rappelle aussi d’une conversation avec cette taïwanaise « de la haute »:
– « Moi je ne vais jamais au soleil! »
– « Ben pourquoi? »
– « Parce-que je bronze très vite, et après les gens me prennent pour une thaïlandaise! »
– « Et alors?.. »
– « Ben… Heu… »
Elle avait compris d’elle même sa connerie, raciste et stupide…

Bref, maintenant je n’y fais plus attention, les parapluies au soleil, et diverses « crèmes blancheur » sont devenues monnaie courante, on s’y habitue et franchement je pensais avoir tout vu à ce sujet, jusqu’au soir où Hihi demanda:
– « Et pour toi, c’est important qu’une femme ai les tétons roses? »
– « Mais c’est quoi cette question de fou?!? »
– « Ben oui, ici c’est mieux d’avoir les tétons roses, alors je voudrais avoir ton avis… »
Bon, je ne vais pas m’attarder sur ma stupeur, ni sur tout les « Tu te fous de ma gueule là?! » que je lui ai balancé. Pour faire court, il y a une « légende » (je ne vois pas d’autre mot) qui dit qu’avoir des tétons marrons, du moins « foncés » signifierai qu’ils ont souvent été touché ou palpé par les hommes, et donc par opposition, des tétons roses représentent la virginité, pureté et inexpérience avec la gente masculine…

J’ai d’abord cru à une (mauvaise) blague, alors elle me montra sur le net des news ( Chine continentale et Taiwan) de personnes qui s’étaient plaintes d’une scène d’un film taïwanais/chinois « Lust, Caution » (du réalisateur Ang Lee connu aussi pour « Le Secret de Brokeback Mountain ») qui montrait une femme dénudée, la plainte ne portait pas sur le fait qu’elle soit dénudée, mais du fait qu’elle avait des tétons trop foncés!!!

Genre de phrases que l’on trouve dans ces articles:
– « Ce film est vraiment très bon, peut-être le meilleur de ce réalisateur, dommage que cette actrice ai des tétons trop noirs, ça gâche tout le film »
– « Cette actrice est si jeune, comment est-ce possible qu’elle est déjà des tétons aussi foncés?! »

Un truc de fou!

Exemple d’article (en chinois): http://www.nownews.com/2007/10/14/11445-2171930.htm

Bande annonce de ce film qui a entre autre reçu un Lion d’or

Puis le bouquet final, elle me montra un dépliant qui faisait la promotion d’une crème qui rend les tétons roses…

Après quelque recherche sur le net, il se trouve que beaucoup de ces crèmes sont fabriquées et vendues aux U.S.A., alors peut-être le sont elles aussi en France? Je ne sais pas, mais ce que je sais pour sûr maintenant, c’est que la connerie n’est pas l’apanage des occidentaux, elle est simplement… humaine.

Et sinon, vous les préférez de quelle couleur les tétons?

 

,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

8 réponses à “À la recherche des tétons roses”

  1. Lionel Dit :

    ah, la joie des chocs culturels!! ;-)

    et oui, pour ma part je savais tout cela

    les voyages en asie , comme les voyages tout court nous apportent enormement a comprendre pourquoi nous sommes a la fois si differents et
    pareils
    j’ai plein d’anecdotes de mes voyages
    juste une la qui me vient, et c’etait pas en asie, mais la premiere fois de ma vie en Angleterre
    j’avais été offusqué par le fait que personne vienne me servir a ma table un thé, et apres un quart d heure de main levé a zieuter comme un malade un serveur pour lui faire acte de ma présence et qu’il pouvait me servir, je suis pourtant ressorti bredouille sans avoir pu commander mon thé
    que c’est bete un homme qui voyage pour la premiere fois ==
    quelques jours plus tard, en discutant avec des routard de passage a Londres comme moi, ils m’apprirent qu’en Angleterre, dans les pubs, on vient soi meme se servir au comptoir et payer ==
    les serveurs qui tournent autours des tables ne sont la que pour enlever les consommations vides

    mais quand on sait tout ça apres…on sourit de la découverte des autres a ce meme jeu
    sinon
    merci pour tes infos sur les visas taiwanais, je vois que tu as tenu parole ;-)

    profites a fond de ta periode voyages

    Lionel

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Salut Lionel,

      Et oui les « chocs culturels »!.. Quelque part ça fait du bien de savoir que personne n’est parfait, que nous nous rejoignions dans le pire, comme dans le meilleur :)

      Par exemple une question que les taïwanais m’ont souvent posé, c’est pourquoi on laissait autant de merdes de chien dans les rues de Paris, une ville pourtant si belle et romantique…
      Comment leur expliquer quelque chose que je ne m’explique pas?

      À l’inverse ils ne comprennent pas comment les japonais peuvent manger du cheval, alors qu’eux n’ont aucun problème à manger du serpent et des culs de poulets…

      Mais ça fait partie aussi de la découverte de l’autre, et c’est pour ça que voyager est important, ça rend plus ouvert.

      A+

      P.S: Avec plaisir, pour le post sur les visas.

      Répondre

  2. Bourlingus Dit :

    C’est vrai que la connerie humaine est redoutable.Et encore,quand la religion commence à s’en méler,ça devient innomable!

    Répondre

  3. papa Dit :

    Coucou à vous deux,
    ce sont les voyages qui forment la jeunesse c’est eux qui nous font toucher du doigt nos différences c’est eux aussi qui feront que dans quelques siècles la terre sera peuplée d’une mono race grâce ou à cause du mélange de couleurs que nous commençons à peine maintenant.
    Que penser de tout ça ? Rien,peu être le faudra-t’il pour un monde meilleur!
    Tu n’es ,encore pas , au bout de tes surprises,tu en verras bien d’autres dans ta course autour de la planète mais lorsque tu poseras ,un jour ,tes valises pour la dernière fois tu comprendras qu’il va te manquer au moins trois ou quatre vies supplémentaires pour ne connaître,finalement , que très peu de choses…..UNE HISTOIRE D’HOMMES.

    Bye ,bye mes enfants ,gros bisous et à bientôt

    Répondre

    • Sandro Dit :

      Je ne suis pas sûr que 3 ou 4 vies suffisent…

      C’est comme remplir au goute à goute un récipient, qui avec ce voyage est passé de la taille d’un verre à celle d’un océan…

      Plus j’avance et moins je sais…

      Bise.

      Répondre

  4. ludo Dit :

    ah le choc des cultures!comment s etonner du racisme avec de telle differences???on ne supporte pas son propre voisin,on lui dit apeine bonjour,et encore juste par politesse mais reellement on s en fout royalement,parce que souvent il est plus « sale »que nous et donc,on ni porte pas attention,alors que si le contraire se faisait il pourrait propablement nous apprendre des choses de chez lui qui nous etonnerais moins lorsque l on se retrouverais chez eux.des tetons roses?pourquoi pas,moi du moment qu ils soit assez gros.. lol ,et comme dit ton pere:une histoire d hommes mdr.aller bill,@+

    Répondre

Laisser un commentaire

sSs lol l..l..l fFf TiM Oo HeArT DeaD AiE >< == =/ =) ;;;; ;-) ;) ;( :wink: :p :o :D :) :( .PP.