Inde du 1er avril au 27 juillet 2010

1 septembre 2010

Carnets de route

Nous ne sommes pas retourné aux mêmes endroits qu’il y a trois ans, l’Inde est tellement vaste. Nous avons commencé par le Sud, à Trichy et ses environs, admirer les plus anciens et plus hauts temples du pays.

Nous avons retrouvé cette nourriture qui nous manquait tant, mais aussi cette proximité avec la pauvreté.

Nous sommes passé à Bangalore (bof…), pour rejoindre Mumbai qui nous a apporté son lot de déceptions, mais aussi son lot de surprises.

Nous y fumes dévorés par de nouveaux amis, les « Bed Bugs » (punaise des lits), une première en presque 4 ans de voyage… Nous avons aussi servi de figurants dans un hôpital pour un film de Bollywood, Hihi en tant que patiente, et moi en tant chirurgien!

Puis nous sommes partis à Darjeeling, ville légende pour son thé, où nous fîmes accueillis par de monstrueux orages. Nous avons franchi les portes du Sikkim, région montagneuse, où les indiens ne ressemblent plus à des indiens, mais plutôt à un mélange entre népalais et tibétains. Là aussi nous fûmes bien accueillis : Par des grêlons! Mais heureusement le temps fût bien plus clément par la suite.

Nous y avons fait quelque treks (par nous même), et visité lacs et monastères. Nous nous sommes plusieurs fois levés à 6h00 du matin pour admirer, de notre chambre, le mont  Khangchendzonga avant qu’il ne soit couvert par la brume ou les nuages. Nous y avons aussi découvert des monastères de petits moines bouddhistes (6 à 10 ans).

Direction opposé, avec le Rajasthan, que nous n’avions pas eu le temps de visiter la dernière fois. Une culture incroyable, la base touristique du pays, tellement à découvrir. Première fois à dos de chameau pour Hihi, aux portes du désert du Thar. Nous y avons admiré des mariages traditionnels, et les forts dominants les villes.

Mais c’était l’été, le thermomètre a affiché jusqu’à 49℃… Tout était asséché, aride, mais splendide.

Même les chiens n’en pouvaient plus…

Heureusement pour elles, les vaches trouvaient toujours de quoi se désaltéré, les habitants (hindous) leur laissaient toujours une bassine d’eau dans un coin. Quant à Hihi, elle fût « comme à la maison » avec les femmes indiennes.

Mais nous y avons aussi découvert des curiosités, comme ce temple dédié …aux rats! Tous les jours, des milliers de rats y sont nourris et vénérés… Les danses de la région sont aussi « à ne pas manquer ».

Puis nous sommes partis à Igatpuri, apprendre une technique de méditation (Vipassana), dix jours dans un centre à méditer 11h/jour, nourrit et logé gratuitement. Une expérience mémorable, qui nous a particulièrement marqué.

En suite nous nous sommes dirigés vers le Nord, à Amritsar, ville de la religion Sikh. Des millions de pèlerins viennent y passer quelque nuits chaque année. Le temple d’or est la pièce principale à voir, mais surement pas la seule. Ici vous pouvez manger, à même le sol, et dormir, dans des dortoirs réservés aux étrangers, gratuitement (décidément…) bien sûr les donations sont bienvenues, mais pas obligatoires.

Non loin, se trouve la frontière avec le Pakistan où chaque soir se déroule une cérémonie (assez particulière) de fermeture.

Dharamsala fût la prochaine étape, nous y étions pour la célébration des 75 ans du Dalai Lama, mais aussi pour fêter mes 4 ans de voyage.

En route pour le Ladakh, nous nous sommes arrêtés quelques jours à Keylong, pour y admirer ses monastères et ses superbes montagnes, mais aussi pour y apprécier son calme.

Plus tard nous reprîmes la route en direction de Leh. Quel magnifique chemin, de toute beauté! Malheureusement, l’homme ne fait pas grand chose pour le préserver…

Leh en été, est habité à 70% par les touristes, mais maintenant je comprends pourquoi… Des paysages à couper le souffle, des monastères rappelant le Tibet, une culture débordante, et un rêve pour les fanas de treks.

Nous y avons passé de très bons moments.

Nous nous sommes posés la question au sujet du Kashmir de l’Ouest, y aller, ou pas? La situation y est plutôt instable, même si aucun touriste n’a jamais été visé, on ne sait jamais… Nous avons finalement fait le choix d’y aller, et tout s’est très bien déroulé. Certes la ville est fermée, souvent en grève, mais la partie « touristique » est ouverte et sans aucuns problèmes. Nous avons dormi sur le lac Dal, dans un « House Boat » (bateau maison), et profité largement du silence des lieux.

Enfin nous sommes partis plus au Sud, à Jammu profiter de la nourriture du Kashmir (spécialités à base de mouton).
(Cet article est un extrait de :  Back to India)

La galerie photo « Inde 2010 » est visible ICI

Ce carnet de route n'est qu'un bref résumé de notre séjour au Inde, pour plus de détails il y a les News.
Voici donc toutes les News à ce propos :
Les temples Hindous du Tamil Nadu
Dormir en gare
Les Bedbugs (punaises de lit)
Mumbai
Star d’un jour à Bollywood
Dabbawallahs, les super livreurs
Darjeeling sur les toilettes
Centre de réfugiés Tibétains à Darjeeling
Sikkim, Gangtok et le la Tsomgo
Pelling et le trek des monastères
Le Rajasthan en été
Le cooler Indien
Bundi et le bhang lassie
Udaipur et les danses du Rajasthan
Jodhpur et le vrai faux safran
Jaisalmer aux portes du désert du Thar
–  Bikaner et le temple des rats
Jaipur
La méditation Vipassana à Igatpuri
Amritsar et la machine à chapatis
Dharamsala ? Non, Mcleod Ganj
Intentionnellement coincés à Keylong
En route pour Leh
Le dodelinement de tête Indien
Premiers pas à Leh
Le Ladakh dans toute sa splendeur
Une dernière danse Ladakhi
Les bateaux-maison de Srinagar
Impressions Inde, avant et surtout après.
Shantaram

Et pour ce qui est des conseils ou du budget, c'est ici :
Conseils/Budget Inde 2011

 

, ,

Nouveau sur ce blog ?

Souscrivez au flux RSS par E-mail pour ne rien rater des prochaines mises à jour !

Les commentaires sont fermés